Mort de Morgan Keane : un verdict au parfum de révolte  

Mort de Morgan Keane : un verdict au parfum de révolte  

La mort de Morgan Keane, confondu avec un sanglier dans le Lot le 2 décembre 2020, a marqué le début d’une grande offensive citoyenne contre l’insécurité liée à la chasse, initiée par des proches de Morgan réunies au sein du collectif « Un Jour Un Chasseur ».

L’ASPAS avait décidé de se porter partie civile dans le procès – hypermédiatisé – qui s’est tenu le 17 novembre 2022 à Cahors, en réclamant de manière symbolique 1 euro de préjudice moral*.

Alors que 6 mois de prison ferme avaient été d’abord requis contre le chasseur, la justice a finalement décidé d’une peine de 2 ans de prison avec sursis et une interdiction de chasser à vie… Quant au directeur de la battue, dont l’irresponsabilité a pourtant été largement établie, il écope seulement de 18 mois de prison avec sursis et un retrait de permis de chasse pour 5 ans.

Ce verdict très laxiste, tombé 3 jours après les annonces burlesques du gouvernement, est une terrible insulte aux proches de Morgan et un scandaleux pied-de-nez à toutes les victimes qui ont souffert de ce loisir sanguinaire.

L’ASPAS renouvelle une nouvelle fois tout son soutien à la famille et aux proches de Morgan. Au terme d’une semaine bien affligeante, nous ne lâcherons rien de notre lutte d’intérêt général contre le lobby de la chasse, jusqu’à obtenir, enfin, la réforme en profondeur tant attendue par une large majorité de Français. 

* La Fédération Départementale des Chasseurs du Lot a quant a elle scandaleusement réclamé 500 euros de préjudice moral…

Contact presse ASPAS :  presse@aspas-nature.org 

Dernier articles de presse

09.01.2023

Insécurité à la chasse : chasseurs 1, les autres 0

Alors que 4 Français sur 5 sont favorables au dimanche sans chasse, jour où l’on compte le plus grand nombre d’accidents liés à ce loisir, l’État préfère renforcer les intérêts d’une minorité dangereusement armée : l’appli-gadget permettant de signaler les chasses en cours est non seulement anti-démocratique, elle est aussi à l’avantage des chasseurs qui […]

02.01.2023

8 Français sur 10 réclament le dimanche sans chasse

Alors que le gouvernement tarde à faire ses annonces concernant la sécurisation de la chasse (maintenant prévues le 9 janvier), un sondage IFOP réalisé par sept associations de protection de la nature dont l’ASPAS révèle une nouvelle fois que 78% des Français sont favorables à ce que le dimanche devienne un jour sans chasse. Face […]

02.12.2022

Manifestation violente à La Bastide-de-Sérou : le tribunal condamne fermement les responsables

RAPPEL DES FAITS Le 5 mai 2018, à la Bastide-de-Sérou en Ariège, des agriculteurs, chasseurs et élus “anti-ours” se revendiquant de “la ruralité” ont tenté d’empêcher la tenue d’une réunion entre plusieurs associations de protection de l’environnement, dont l’ASPAS. Cette contre-manifestation, à laquelle ont notamment appelé à participer les représentants de la Fédération de Chasse […]

24.11.2022

Nous voulons deux jours sans chasse, M. le président !

Lundi 21 novembre 2022, plusieurs associations de protection de la nature dont l’ASPAS ont envoyé un courrier au président de la République Emmanuel Macron, lui demandant formellement d’instaurer deux jours sans chasse partout en France.   Monsieur le Président,   Nos associations vous demandent formellement d’instaurer sans plus tarder au niveau national deux jours dont le […]