• Victoire pour les renards de l’Aube !

    Le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne vient de donner raison à l’ASPAS. Il a déclaré illégal l’arrêté du 3 février 2017 de la préfète de l’Aube qui autorisait les tirs de nuit du renard roux !

    Le tribunal a retenu que « le risque éventuel de propagation de maladies contagieuse, principalement l’échinococcose alvéolaire, relevés dans l’arrêté, ne sont pas démontrés et ne justifient donc pas que des opérations administratives de destruction soient autorisées ».Lire la suite

  • Antilles : Nouvelle victoire de nos associations en faveur d’une espèce menacée

    Les années passent et se ressemblent… Malgré des décisions de justice sanctionnant la chasse du pigeon à couronne blanche en 2016 et 2017, le préfet de la Guadeloupe a persisté à autoriser sa chasse pour la saison 2018/2019 en Guadeloupe et à Saint Martin. Mais c’était sans compter sur la persévérance de l’ASPAS et de l’ASFA(1) qui ont saisi une énième fois le juge administratif afin de faire suspendre les tirs. Le 7 septembre le verdict est tombé : le Tribunal administratif de Guadeloupe a une nouvelle fois donné raison à nos associations, l’espèce ne sera pas non plus chassée cette année !Lire la suite

  • Mayotte : prison ferme pour les braconniers de tortues

    À Mayotte, île française de l’archipel des Comores, le braconnage des tortues est un fléau. Ce week-end, une opération de police a permis l’arrestation de cinq braconniers qui venaient de capturer une tortue verte de 150 kg, prête à pondre. Hier lundi, ils ont été jugés en comparution immédiate : quatre d’entre eux ont été condamnés à de la prison ferme. L’ASPAS, partie civile, se félicite de cette condamnation réactive et sévère.

    Lire la suite

Victoire pour les renards de l’Aube !

Le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne vient de donner raison à l’ASPAS. Il a déclaré illégal l’arrêté du 3 février 2017 de la préfète de l’Aube qui autorisait les tirs de nuit du renard roux !

Le tribunal a retenu que « le risque éventuel de propagation de maladies contagieuse, principalement l’échinococcose alvéolaire, relevés dans l’arrêté, ne sont pas démontrés et ne justifient donc pas que des opérations administratives de destruction soient autorisées ».Lire la suite

Antilles : Nouvelle victoire de nos associations en faveur d’une espèce menacée

Les années passent et se ressemblent… Malgré des décisions de justice sanctionnant la chasse du pigeon à couronne blanche en 2016 et 2017, le préfet de la Guadeloupe a persisté à autoriser sa chasse pour la saison 2018/2019 en Guadeloupe et à Saint Martin. Mais c’était sans compter sur la persévérance de l’ASPAS et de l’ASFA(1) qui ont saisi une énième fois le juge administratif afin de faire suspendre les tirs. Le 7 septembre le verdict est tombé : le Tribunal administratif de Guadeloupe a une nouvelle fois donné raison à nos associations, l’espèce ne sera pas non plus chassée cette année !Lire la suite

Pour un ministre de l’Écologie crédible dans un gouvernement crédible

L’heure n’est plus aux mesurettes écrasées par les lobbies : les enjeux écologiques sont aujourd’hui une priorité planétaire. Ce gouvernement doit prendre conscience des réalités, changer de paradigme et agir enfin pour l’avenir. 200 personnalités, 15 000 scientifiques et surtout l’ensemble des citoyens ne demandent plus le changement, ils l’exigent. L’ASPAS appelle à manifester samedi, et propose à François de Rugy, nommé aujourd’hui ministre de la Transition écologique, l’instauration de trois mesures minimales sans lesquelles ce gouvernement et lui-même n’auront aucune crédibilité.Lire la suite