• Tirs de loups illégaux : trois associations gagnent contre les préfets

    Ce 24 mai, le Tribunal administratif de Grenoble vient d’annuler l’arrêté du 19 août 2016 du préfet de l’Isère, déclarant ainsi illégal l’abattage des trois loups qui en avait suivi. Après l’affaire de cette louve abattue illégalement dans la Drôme, puis celle des trois loups tirés illégalement en Savoie, une nouvelle fois le tribunal donne raison à l’ASPAS, Ferus et One Voice.
    Nos associations demanderont réparation du préjudice écologique subi.Lire la suite

  • Déterrage des blaireaux : La violence recommence dès le 15 mai !

    Alors qu’ils sont protégés dans la plupart des pays européens, en France les blaireaux sont les victimes du déterrage, appelé aussi « vènerie sous terre ». Cette chasse loisir est autorisée dès le 15 mai dans la plupart des départements. L’ASPAS demande l’interdiction de cette pratique de chasse cruelle et incompatible avec la reconnaissance des animaux comme êtres sensibles.Lire la suite

  • Double victoire pour les renards !

    Grâce à la mobilisation citoyenne et les recours de l’ASPAS, l’Aube et la Meurthe-et-Moselle renoncent à tuer plus de renards ! Début 2018, l’ASPAS appelait ses adhérents à participer aux consultations publiques organisées par les préfets pour exprimer leur opposition à un projet d’arrêté autorisant des destructions par tir de nuit du renard.Lire la suite

Tirs de loups illégaux : trois associations gagnent contre les préfets

Ce 24 mai, le Tribunal administratif de Grenoble vient d’annuler l’arrêté du 19 août 2016 du préfet de l’Isère, déclarant ainsi illégal l’abattage des trois loups qui en avait suivi. Après l’affaire de cette louve abattue illégalement dans la Drôme, puis celle des trois loups tirés illégalement en Savoie, une nouvelle fois le tribunal donne raison à l’ASPAS, Ferus et One Voice.
Nos associations demanderont réparation du préjudice écologique subi.Lire la suite

Déterrage des blaireaux : La violence recommence dès le 15 mai !

Alors qu’ils sont protégés dans la plupart des pays européens, en France les blaireaux sont les victimes du déterrage, appelé aussi « vènerie sous terre ». Cette chasse loisir est autorisée dès le 15 mai dans la plupart des départements. L’ASPAS demande l’interdiction de cette pratique de chasse cruelle et incompatible avec la reconnaissance des animaux comme êtres sensibles.Lire la suite

Loup : la justice sanctionne l’acharnement des fusils

Le Tribunal administratif de Nancy vient, une nouvelle fois, de donner raison à l’ASPAS, ASPA Vosges, Ferus, Flore 54, Oiseaux nature et One Voice, en déclarant illégaux les arrêtés des Préfets de Meurthe-et-Moselle et des Vosges du 1er décembre 2016. Ces arrêtés autorisaient l’abattage du seul loup de la plaine des Vosges par « tir de prélèvement » et « tirs de défense renforcée ».Lire la suite