• Victoire pour les renards de l’Aube !

    Grâce à la mobilisation citoyenne et les recours de l’ASPAS, l’Aube renonce à tuer plus de renards ! En janvier 2018, l’ASPAS appelait ses adhérents du Grand Est à participer massivement à la consultation publique organisée par le préfet de l’Aube pour exprimer leur opposition à un projet d’arrêté autorisant des destructions par tir de nuit du renard.Lire la suite

  • Retrouvez toute l’actualité de l’ASPAS dans Goupil, le magazine trimestriel réservé aux adhérents de l’association. Au sommaire du numéro 133 : Dossier : Lynx, l’espoir vient d’Allemagne, Les anti-loups désinforment, l’ASPAS informe !, Le blaireau, un statut juridique“ pire que nuisible”, Pyrénées : bientôt des lâchers d’ourses ?, Silencieux pour la chasse : l’ASPAS dégaine, etc.Lire la suite

  • Victoire : des ourses seront relâchées dans les Pyrénées !

    L’ASPAS se réjouit de l’annonce du Ministre de la Transition écologique et solidaire de réintroduire deux ourses dans les Pyrénées cet automne. Une décision attendue avec impatience, dont dépend la survie de l’espèce dans les Pyrénées occidentales.Lire la suite

Chasseurs : une mainmise organisée sur la nature

Les toutes prochaines mises en conformité de la partie réglementaire du Code de l’environnement, avec les dispositions issues de la loi biodiversité de 2016, vont valider la réservation de la moitié des sièges du conseil d’administration de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage à des représentants du monde de la chasse. L’ ASPAS dénonce la prépondérance laissée aux chasseurs sur les décisions relatives aux animaux sauvages et aux milieux naturels !Lire la suite

De nuisibles à susceptibles d’occasionner des dégâts : une mascarade !

Suite au vote de la Loi dite  » Biodiversité  » du 8 août 2016, le ministère chargé de l’écologie prépare actuellement les décrets modifiant les dispositions relatives à la chasse et à la faune sauvage. Grâce à ce projet, les espèces ne seront plus « nuisibles » mais « susceptibles d’occasionner des dégâts »… Sauf que cette modification purement sémantique ne change absolument rien au régime destructeur qui leur est applicable :Lire la suite

Pour la liberté des cétacés : pétition remise à N. Hulot

Lundi 24 avril, un collectif d’associations dont l’ASPAS a remis à Nicolas Hulot les 211.164 signatures de citoyens demandant la fin de la captivé des cétacés. Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, et sa conseillère Biodiversité ont reçu l’ASPAS, C’est Assez !, la Fondation Brigitte Bardot, la Fondation Droit Animal Éthique et Sciences, 30 Millions d’Amis et la Fondation Assistance aux Animaux pour discuter de la situation des cétacés en captivité.Lire la suite