Un nouveau drame de la chasse, le scandale continue

Un nouveau drame de la chasse, le scandale continue

Samedi 5 novembre, à Contrevoz dans l’Ain, un ramasseur de champignons est tué par un chasseur. Ce nouveau drame de la chasse fait suite à une interminable liste d’accidents de chasse qui ont coûté la vie à des promeneurs, vététistes, cyclistes et autres usagers de la nature ces dernières années. Si rien n’est fait dans les meilleurs délais pour que ces tragédies à répétition ne cessent de se reproduire, l’ASPAS saisira les juridictions internationales compétentes.

La chasse est l’activité de loisir la moins règlementée de France pour ce qui est de la sécurité : 

– Aucune règle nationale ne réglemente  la chasse autour des habitations !

– La France est le seul pays d’Europe où l’on chasse tous les jours de la semaine 

– Aucun texte législatif ou règlementaire n’encadre cette activité qui chaque année tue des dizaines de personnes et en blesse 200 à 300 !

La loi chasse 2000 avait prévu qu’un décret fixerait les mesures de sécurité liées à la chasse. Ce décret n’a jamais été pris eten 2008, la loi chasse dite « Poniatowski » supprimait même cet article de loi.

 Le 10 février 2010, l’ASPAS remettait une pétition comptant 251 667 signatures à Jean-Louis Borloo, pour demander que des mesures de sécurité soient rapidement prises et que le dimanche soit un jour non chassé sur l’ensemble du territoire français, afin que les usagers de la nature puissent profiter, au moins une journée par semaine, d’un minimum de sécurité.

Le ministère de l’Écologie a alors réuni, le 10 septembre 2010, un groupe de travail qui devait faire des propositions. Mais depuis, ce groupe de travail n’a jamais été re-convoqué et les « bonnes intentions » du Ministre sont tombées aux oubliettes ! 

Depuis le début de la saison de chasse (il y a seulement un mois et demi), au moins une quarantaine d’accidents de chasse ont eu lieu dont une dizaine d’entre eux a fait des victimes parmi les non chasseurs.

Alors que deux nouvelles lois « chasse » sont actuellement à l’ordre du jour du Sénat et de l’Assemblée Nationale, aucun de ces deux projets de loi n’aborde cette question pourtant plus que jamais d’actualité.

L’ASPAS exige que le loisir chasse soit encadré par des mesures de sécurité qui prennent en compte les chasseurs, mais aussi les non chasseurs, et que le dimanche soit un jour non chassé. Faute d’un minimum de présence de la part du gouvernement français, l’association envisage donc de saisir les autorités compétentes.

 

Dernier articles de presse

26.02.2024

Un plan mouton qui s’attaque aux loups !

On le redoutait depuis deux mois : le nouveau “Plan national d’actions” (PNA) pour la conservation du loup a finalement été publié par l’Etat à la veille de l’ouverture du Salon de l’Agriculture, sans aucun changement substantiel par rapport au projet dévoilé fin 2023. Alors que l’objectif d’un PNA est en principe de garantir la […]

23.02.2024

Pour une transition écologique, équitable et solidaire de notre agriculture et de notre alimentation

A la veille du Salon de l’agriculture, nos 12 ONG réunies au sein du collectif Cap Nature & Biodiversité dénoncent la volonté de faire de l’écologie le bouc émissaire de la crise agricole, et demandent l’élaboration concertée de solutions associant la protection de l‘agriculture à celle de l’environnement. En 40 ans, l’Europe a perdu 800 […]

13.02.2024

Quels pouvoirs du maire sur la chasse ? L’ASPAS édite un guide pratique

Un maire peut-il limiter la chasse dans une forêt communale ? Peut-il imposer un jour sans chasse ? Peut-il venir au secours des espèces considérées comme “nuisibles” ? C’est pour répondre à ces questions de plus en plus fréquentes que l’ASPAS a décidé de mettre à disposition des élus locaux un guide pratique et juridique, […]

01.02.2024

Insécurité liée à la chasse : l’ASPAS et Un jour un chasseur attaquent l’État pour inaction cynégétique

Le gouvernement n’a pas réagi au recours gracieux envoyé le 10 octobre par l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) et le collectif Un Jour Un Chasseur. Celui-ci exigeait l’adoption de mesures nationales fortes pour encadrer de manière plus sécuritaire la pratique de la chasse. Au nom des ruraux et de tous les citoyens […]

31.01.2024

La destruction des “nuisibles” sévèrement critiquée par des scientifiques

Un panel d’experts dénonce l’absence de justification et l’inefficience du massacre annuel de millions d’oiseaux et de mammifères sauvages accusés d’être potentiellement néfastes aux activités humaines. En partenariat avec l’ASPAS et la LPO, la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) a constitué un comité d’experts scientifiques et sociétaux indépendants afin d’émettre un avis sur la […]