Un demi-million d’euros de dons de citoyens pour une nature libre et sauvage !

Un demi-million d’euros de dons de citoyens pour une nature libre et sauvage !

Comme les cathédrales, les rivières et les forêts sont des échantillons irremplaçables de la beauté du monde. En quelques mois, l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) a déjà recueilli plus d’un demi-million de dons, provenant de plus de 4800 citoyens mobilisés pour financer une Réserve de Vie Sauvage® et ainsi protéger concrètement la nature.

Face à l’effondrement alarmant de la biodiversité et à la destruction croissante des habitats naturels, l’ASPAS a choisi d’agir en créant des Réserves de Vie Sauvage® : des territoires naturels laissés en libre évolution, sans chasse ni exploitation forestière ou agricole, dans l’intérêt de la seule vie sauvage. Ce qui n’exclue pas la présence humaine, mais offre à tous de précieux havres de paix.

Fort du succès des premières Réserves situées dans la Drôme, l’Hérault et les Côtes d’Armor, l’ASPAS a souhaité se donner les moyens d’un projet encore plus ambitieux : l’acquisition, en plein cœur du Vercors, d’un écrin de nature de près de 500 hectares. Pour cela, et pour la première fois dans son histoire, l’association a lancé un appel au financement participatif fin septembre 2018 via la plateforme HelloAsso.

Six mois plus tard, l’opération s’avère être un véritable succès, puisque la barre des 500 000 euros de dons sur cette seule plateforme a été franchie ! La collecte, qui continue, figure parmi le Top 5 des meilleures collectes sur HelloAsso, tout projet et thème confondus, et elle occupe même la 1re place dans la catégorie des projets environnementaux.

Au-delà du projet Vercors Vie Sauvage, cette immense mobilisation citoyenne montre à quel point les Français sont sensibles à la question de la protection de la nature, et désireux d’agir face à l’inaction du gouvernement.

Les RVS® : des ilots de résistance face à la 6e extinction de masse

Les scientifiques sont formels : la planète subit la 6e extinction de masse. Face à ce constat accablant, que fait l’État français ? Bien peu. Moins de 1 % de l’Hexagone bénéficie d’une protection en faveur de la nature (Parcs Nationaux, Réserves Naturelles, Réserves de biosphère intégrales, etc.). Et même dans ces espaces protégés, la chasse, l’élevage et l’exploitation forestière sont le plus souvent autorisées ! Destructions des habitats, prélèvements inconsidérés, absence de grands prédateurs, dérangement et appauvrissement… amputent des pans entiers de notre diversité biologique.

Pour Madline Rubin, directrice de l’ASPAS, « l’urgence est donc de préserver des espaces de vraie nature libre, où la vie sauvage se développe à l’abri de toute contrainte humaine. Les Réserves de Vie Sauvages® de l’ASPAS répondent à une forte attente sociétale et à une nécessité écologique. »

Télécharger le dossier de presse

Dernières actualités

23.02.2024

“Vivre avec les loups” censuré dans la vallée de la Roya !

Dans la vallée de Roya (Alpes-Maritimes), le dernier film de Jean-Michel Bertrand a été scandaleusement déprogrammé sur décision municipale dans deux communes : Breil-sur-Roya, le 13 février, et Fontan, le 17 février… Le film devait être projeté dans les salles municipales de ces deux villages. Les élus qui ont pris cette décision expliquent à la presse […]

22.02.2024

“Vivre avec les loups”, un film en partenariat avec l’ASPAS

Après La Vallée des Loups et Marche avec les loups, Jean-Michel Bertrand revient avec le 3e opus de sa trilogie consacré à la coexistence avec le grand prédateur, toujours en partenariat avec l’ASPAS. Plusieurs avant-premières de Vivre avec les loups sont organisées un peu partout en France courant décembre et janvier, avant sa sortie officielle […]

21.02.2024

Oui aux ours dans les grands massifs de France !

Détruit à outrance jusqu’à la moitié du 20e siècle, l’ours brun a bien failli complètement disparaître de France, à l‘instar du loup gris. Éliminé des Alpes, seule une petite population a péniblement subsisté dans les Pyrénées. Mais grâce au dévouement de quelques passionnés, d’associations de protection de la nature et d’opérations de réintroduction, le pire […]

19.02.2024

Réguler les lynx, le Doubs rêve des chasseurs !

Dans une lettre* adressée à la Fédération départementale de chasse du Doubs, le 16 février dernier, l’association intercommunale de chasse de Fournets-Luisans-Fuans exprime sa volonté de pouvoir réguler les lynx, espèce pourtant strictement protégée et menacée d’extinction en France… Motif ? Sans régulation, les grands félins feraient disparaître tous les chevreuils et les chamois ! […]

13.02.2024

Pas nuisibles  : les renards épargnés dans 10 communes de l’Hérault 

Dans l’Hérault, grâce notamment à une mobilisation de bénévoles ASPAS, LPO et Goupil connexion, les renards échappent au nouveau classement ESOD 2023-2026 dans plusieurs communes du département. Le rôle des prédateurs dans la régulation naturelle des lapins a été l’un des arguments mis en avant pour convaincre la préfecture.   Des dégâts de lapins chez les arboriculteurs, […]