Tir dune louve

Tir dune louve

Monsieur le Ministre, 
Nous nous permettons de vous solliciter au sujet du « tir de prélèvement » d’une louve réalisé le 18/06/13 sur la commune de Duranus (06) dans le cadre de l’arrêté pris par le préfet des Alpes-Maritimes le 31/05/13. Nous avions appris de source sûre que la louve abattue était la louve « alpha » de la meute présente (femelle dominante), que cette louve était allaitante, et qu’elle allaitait vraisemblablement cinq louveteaux. Ce fait n’a pas été communiqué par le préfet, et ce malgré notre demande d’information faite auprès de lui le 24/06/13 par courrier recommandé avec accusé de réception. Votre prédécesseur, Mme Batho, nous avait notifié par un courrier de son chef de cabinet le 01/07/13 que notre demande serait signalée au préfet. Nous sommes toujours dans l’attente d’une réponse. 

Monsieur le Ministre, nous réitérons ici notre demande d’information en vous remerciant de bien vouloir nous communiquer les circonstances exactes de ce « prélèvement ». 

Nous vous rappelons que le Plan National Loup prévoit que « tout au long de la mise en oeuvre du plan, les services de l’État veillent à véhiculer une information réactive, la plus juste et la plus transparente possible sur la population de loup et sur l’ensemble du dispositif mis en place ». 

A cette époque de l’année, les louveteaux orphelins ne peuvent pas survivre. L’abattage de cette louve se traduit donc par l’élimination de plusieurs loups. Si cette Ativan Online louve était allaitante, nous demandons à ce que les louveteaux condamnés soient déduits du plafond des « prélèvements » de 24 loups établi pour l’année en cours. 

De plus, si l’abattage d’une louve allaitante a relevé d’une volonté délibérée, nous considérons que ceci entre en contradiction avec le Plan National Loup qui prévoit que « les interventions sur la population de loups ne devront pas remettre en cause […] le maintien d’un réseau fonctionnel de ZPP » (« zones de présence permanente » : les meutes). 

Enfin, nos associations réaffirment leur opposition totale aux « tirs de prélèvement » qui ne résolvent en rien les difficultés que peuvent rencontrer certains éleveurs. Nous vous exhortons à mettre en oeuvre une réelle volonté de favoriser une cohabitation saine entre les activités pastorales et le loup. 

Dans l’espoir d’instaurer avec vous une relation de confiance, nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, à l’expression de nos respects les plus profonds. 

Les signataires : 

ASPAS – Association pour la Protection des Animaux Sauvages 
FERUS – Association pour la conservation du loup, de l’ours et du lynx en France 
GEML – Groupe d’étude des Mammifères de Lorraine 
LPO PACA – Ligue pour la Protection des Oiseaux Provence-Alpes-Côte d’Azur 
SFEPM – Société Française pour l’Etude et la Protection des Mammifères 
WWF – Fonds Mondial pour la Nature 

Contacts : Jean-François Darmstaedter – FERUS – 06 30 20 59 64, Pierre Rigaux – SFEPM/LPO PACA – 06 84 49 58 10 

Dernières actualités

22.05.2024

Un loup dans un Parc national, quel scandale !

Près du village d’Altier en Lozère, en plein cœur du Parc national des Cévennes, la vidéo de ce qui semble être un loup poursuivi par une voiture sur une route de montagne est devenue virale sur les réseaux sociaux depuis sa mise en ligne, le 19 mai 2024. Comme à leur habitude, chasseurs, bergers et […]

16.05.2024

“GOUPIL” n°157, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Dans ce numéro de printemps, réservé à nos adhérents à jour de cotisation, vous retrouverez les dernières victoires de Maître Renard devant les tribunaux, l’actualité de nos délégations territoriales, des articles inédits concernant les actions de l’ASPAS en faveur des loups, des lynx, des renards et blaireaux, ainsi qu’un grand dossier central consacré aux parcs […]

13.05.2024

Non, les blaireaux ne dévorent pas les brebis vivantes !

D’abord une citation de la Fédération de chasse d’Indre-et-Loire dans La Nouvelle République, ensuite un communiqué délirant du président de celle de la Haute-Vienne… La grosse intox du blaireau tueur de moutons refait surface ces dernières semaines dans le monde cynégétique* ; comme par hasard dans deux départements où la pratique du déterrage a été retoquée […]

07.05.2024

Drôme : dites NON à la chasse aux 1000 chamois !

Malgré une population en baisse, les chasseurs drômois font pression pour tuer plus d’un millier de chamois d’ici 2027… Pour leur seul loisir ! Avant le 12 mai 2024, participons en masse à la consultation publique pour demander un moratoire sur la chasse de cette espèce emblématique de nos montagnes !   Le chamois est un ongulé paisible, […]

06.05.2024

“La part du loup”, un film sur le gouffre culturel entre l’Italie et la France

Pourquoi la cohabitation entre le loup et les activités pastorales fonctionne mieux en Italie qu’en France ? C’est le fil rouge du nouveau film documentaire La Part du Loup réalisé par Carmen Munoz Pastor et Vincent Primault, dont l’ASPAS et Férus sont partenaires. Des avant-premières sont prévues les 10 et 11 mai 2024 au Festival Nature d’Aubusson (23). […]