Opération sentinelle : L’ASPAS et la LPO appellent les citoyens à se mobiliser en faveur de la faune cavernicole

Opération sentinelle : L’ASPAS et la LPO appellent les citoyens à se mobiliser en faveur de la faune cavernicole

Certaines cavités constituent un piège mortel pour la petite faune sauvage. Par curiosité ou par nécessité, la faune cavernicole s’aventure dans les trous artificiels (poteaux creux, cheminées …) et se retrouve piégée. Les victimes se comptent par milliers chaque année. L’ASPAS et la LPO appellent les citoyens à agir concrètement pour la biodiversité en repérant puis neutralisant les cavités-pièges avant qu’il ne soit trop tard.


Été comme hiver, les cavité-pièges sont mortelles pour la faune sauvage cavernicole. Que ce soit pour nicher, se nourrir ou se protéger des prédateurs, l’issue leur est fatale : les petits animaux se retrouvent coincés sans possibilité de ressortir de ces cavités profondes, étroites, lisses.

L’arrachage de certains poteaux creux a révélé la présence de 40 à 80 oiseaux morts par poteau. D’autres espèces sont également concernées, en particulier les petits mammifères.

Plus de 1500 cavités dangereuses ont été recensées depuis le lancement national en 2013. Si l’on estime en moyenne à 30 cadavres par cavité-piège, actuellement ce sont près de 45 000 oiseaux et mammifères qui sont potentiellement en danger.

mesange-poteau-aspasDes cavités dangereuses à chaque coin de rue
Elles sont partout, dans nos villes, nos campagnes et même dans nos jardins ! Poteaux téléphoniques, poteaux de clôture, poteaux de filets paravalanches, anti-éboulements, poteaux de supports publicitaires ou de fil à linge, panneaux de signalisation…
D’autres, tout aussi silencieux peuvent exister même chez vous, tel que les cheminées (surtout inutilisées et même condamnées), certaines gouttières, mais aussi toutes les cavités ou les trous au ras du sol qui ont des parois verticales, ne présentant aucune aspérité. Ce sont les regards de compteur d’eau, regards d’égout, vides sanitaires, étais, fosses diverses, piscines ou abreuvoirs, composteurs ouverts, et bien d’autres installations…

Vous pouvez agir à nos côtés !
Alors que la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages tout juste votée prévoit l’interdiction de la pose de poteaux creux à compter du 1er janvier 2017, ceux déjà installés ne seront pas rebouchés ! Pour remédier à ce fléau, il ne tient qu’à nous de les neutraliser ! Chacun peut devenir un observateur et agir près de chez lui.
L’ASPAS et la LPO ont réalisé un guide d’actions (problèmes et solutions) pour aider tout un chacun à supprimer ces cavités-pièges ainsi qu’une vidéo pour connaître les bons gestes.
Par ailleurs, l’ASPAS et la LPO demandent à rencontrer la direction de la société Orange suite aux diverses sollicitations auprès des directions techniques. Ces dernières avaient été interrogées à plusieurs reprises pour mettre en place des actions de sécurisation des poteaux de télécommunication. Nos demandes sont restées lettre morte.

Pour l’heure et pour que le recensement continue, soyez nombreux à nous signaler les pièges :

– en nous renvoyant le formulaire (papier) complété
– en remplissant le nouveau formulaire en ligne

Dans votre jardin, lors d’une promenade ou sur le chemin de la boulangerie, jetez un œil et neutralisez ces pièges !
Devenez la sentinelle de votre quartier !

Lors d’obturation de cavités dangereuses et propices à l’installation de la petite faune sauvage, il faut, si possible, s’assurer au préalable de l’absence d’animaux, à l’intérieur. Cette vigilance est essentielle avant l’enduction d’un mur en parpaings ou la pose d’un bardage sur un mur en pierre ou en béton ! Aussi, nous vous conseillons de réaliser l’obturation en dehors des périodes de nidification (en hiver).

2logos

Dernier articles de presse

10.06.2024

35 associations demandent le retrait de l’article 13 de la loi d’orientation agricole, une régression environnementale de 35 ans

Lors du débat sur la loi d’orientation agricole (LOA) à l’Assemblée nationale, le gouvernement vient de porter une atteinte immense à la protection des êtres vivants appartenant à des espèces protégées, faune et flore. L’article 13 est un séisme juridique. A l’article 13 de la LOA, amendement 4452 2e rectificatif, il est décidé que désormais […]

23.05.2024

Baisse de la population de loups en France de 9% : la déraison d’Etat, ça suffit !

Communiqué interassociatif ASPAS, Férus, FNE, LPO, Humanité & Biodiversité et WWF La dernière estimation du nombre de loups présents en France est connue depuis des semaines par les responsables gouvernementaux, qui se sont gardés de la rendre publique, et pour cause : elle fait état d’une baisse de la population de 9 %, passant de […]

03.05.2024

La 3e Journée mondiale des blaireaux c’est le 15 mai 2024 !  

Pour mieux faire connaître les blaireaux et alerter sur la cruauté du déterrage, une pratique de chasse toujours légale en France, l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) a proposé de faire du 15 mai la Journée mondiale des blaireaux, une initiative soutenue par de nombreux partenaires associatifs*. Après le succès des éditions 2022 […]

19.03.2024

Le loup doit rester une espèce strictement protégée : lancement de la mobilisation citoyenne !

Nos 11 organisations de protection de la nature (WWF, FNE, LPO, UICN, ASPAS, Humanité & Biodiversité, SNPN, SFEPM, Ferus, OPIE, SHF) lancent ce mardi 19 mars une grande pétition citoyenne pour appeler le gouvernement français àrejeter sans ambiguïté la proposition, ni nécessaire ni justifiée, de la Commission européenne visant à abaisser le statut de protection du loup. La […]

09.03.2024

Quels pouvoirs du maire sur la chasse ? L’ASPAS édite un guide pratique

Un maire peut-il limiter la chasse dans une forêt communale ? Peut-il imposer un jour sans chasse ? Peut-il venir au secours des espèces considérées comme “nuisibles” ? C’est pour répondre à ces questions de plus en plus fréquentes que l’ASPAS a décidé de mettre à disposition des élus locaux un guide pratique et juridique, […]