Opposez-vous à la chasse anticipée du canard colvert

Opposez-vous à la chasse anticipée du canard colvert

Le ministère en charge de la chasse soumet à la consultation du public un projet d’arrêté autorisant la chasse anticipée du canard colvert dans certaines communes de Gironde. Jusqu’à maintenant, les initiatives des chasseurs visant à chasser toujours plus tôt ont été freinées par les associations de protection de la nature. Mais ce projet est une nouvelle tentative, qui utilise la crise climatique pour justifier des tirs en plein été.

Le projet d’arrêté est consultable ICI et sa présentation ICI.
Envoyez votre avis via le formulaire proposé ICI (en bas de la page).
Il y a urgence : la consultation est ouverte jusqu’au 30 juillet 2016 inclus.

Conformément à la directive « Oiseaux », la chasse du gibier d’eau est autorisée en dehors de la période de dépendance des jeunes oiseaux.

Pour le canard colvert, cette date est fixée au 1er jour de la 3ème décade d’août, date à laquelle les oisillons ont quitté le nid et pris leur envol.

Anas platyrhynchos-Canards colvertsPar dérogation, ce projet d’arrêté prévoit d’ouvrir la chasse du canard colvert dans certaines communes de Gironde le 1er samedi d’août, soit environ deux semaines avant l’ouverture générale de sa chasse !

L’ASPAS s’oppose à cette décision car :

  • Le Conseil d’État a déjà eu l’occasion de reconnaître l’illégalité de cette chasse anticipée, contraire aux dispositions européennes.
  • Les nouvelles études ont été réalisées par la fédération des chasseurs de la Gironde, qui n’est évidemment pas objective, sans qu’aucune association de protection de la nature n’ait été sollicitée.
  • Ces tirs vont inévitablement perturber d’autres espèces, parfois protégées, en pleine période de reproduction ou de dépendance des jeunes.
  • Les dates d’envol seraient plus précoces en raison du réchauffement climatique. En plus de subir un dérèglement climatique inédit en termes d’ampleur et dont les conséquences pour la faune sont encore méconnues, ces oiseaux devront subir davantage de coups de fusil.
  • Les colverts et les autres anatidés sont en mue en été, ce qui amoindrit voire annule pour un temps leurs capacités de vol, donc leur réactivité de fuite.

Très à l’écoute du lobby chasse, le ministère ne cesse de multiplier les dérogations à la date d’ouverture générale de la chasse des oiseaux d’eau.

Cette décision ne vise qu’à satisfaire les chasseurs de gibier d’eau au détriment de l’intérêt général lié à la protection du patrimoine naturel et de la sécurité publique.

La faune sauvage et l’ASPAS comptent sur votre mobilisation.
Merci d’avance pour votre participation.
L’équipe de l’ASPAS

Dernières actualités

14.06.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

01.06.2022

Pas de déterrage pour les blaireaux de l’Ardèche le printemps prochain !

L’ASPAS et AVES avaient adressé fin 2021 une lettre à la préfecture pour l’inciter à ne plus autoriser de période complémentaire de vénerie sous terre dans son département : une initiative qui semble avoir porté ses fruits, puisque l’interdiction est en effet mentionnée dans le projet d’arrêté encadrant la saison de chasse 2022-2023 ! Saluons cette […]

31.05.2022

KARMA, un moteur de recherche dédié à la protection du Vivant

Lancé le 22 mai 2022 à l’occasion de la Journée mondiale de la biodiversité, KARMA est le tout premier moteur de recherche 100% engagé pour le bien-être animal et la protection de la nature. L’ASPAS est partenaire de l’initiative : utiliser KARMA pour vos recherches sur le web est une manière rapide et facile de soutenir […]

31.05.2022

Journée Mondiale des Blaireaux : une 1re édition réussie !

Dans notre inlassable combat pour mettre fin au déterrage, chasse cruelle toujours autorisée en France, on leur devait bien ça, à nos petits pandas des bois et des forêts : une journée tout à leur effigie, où le grand public se familiariserait avec leurs mœurs, leur place dans la nature, et s’indignerait à nos côtés du […]

18.05.2022

Dites NON aux effarouchements d’ours !

L’ASPAS appelle toutes les personnes favorables à la protection des ours dans les Pyrénées à participer à la consultation publique avant le 19 mai 2022 sur le site du ministère de la Transition écologique et solidaire. Contrairement aux années précédentes, cet arrêté sera sans limitation de durée !  Commencez votre texte par : “Je suis contre l’arrêté autorisant […]