Opposez-vous à la chasse anticipée du canard colvert

Opposez-vous à la chasse anticipée du canard colvert

Le ministère en charge de la chasse soumet à la consultation du public un projet d’arrêté autorisant la chasse anticipée du canard colvert dans certaines communes de Gironde. Jusqu’à maintenant, les initiatives des chasseurs visant à chasser toujours plus tôt ont été freinées par les associations de protection de la nature. Mais ce projet est une nouvelle tentative, qui utilise la crise climatique pour justifier des tirs en plein été.

Le projet d’arrêté est consultable ICI et sa présentation ICI.
Envoyez votre avis via le formulaire proposé ICI (en bas de la page).
Il y a urgence : la consultation est ouverte jusqu’au 30 juillet 2016 inclus.

Conformément à la directive « Oiseaux », la chasse du gibier d’eau est autorisée en dehors de la période de dépendance des jeunes oiseaux.

Pour le canard colvert, cette date est fixée au 1er jour de la 3ème décade d’août, date à laquelle les oisillons ont quitté le nid et pris leur envol.

Anas platyrhynchos-Canards colvertsPar dérogation, ce projet d’arrêté prévoit d’ouvrir la chasse du canard colvert dans certaines communes de Gironde le 1er samedi d’août, soit environ deux semaines avant l’ouverture générale de sa chasse !

L’ASPAS s’oppose à cette décision car :

  • Le Conseil d’État a déjà eu l’occasion de reconnaître l’illégalité de cette chasse anticipée, contraire aux dispositions européennes.
  • Les nouvelles études ont été réalisées par la fédération des chasseurs de la Gironde, qui n’est évidemment pas objective, sans qu’aucune association de protection de la nature n’ait été sollicitée.
  • Ces tirs vont inévitablement perturber d’autres espèces, parfois protégées, en pleine période de reproduction ou de dépendance des jeunes.
  • Les dates d’envol seraient plus précoces en raison du réchauffement climatique. En plus de subir un dérèglement climatique inédit en termes d’ampleur et dont les conséquences pour la faune sont encore méconnues, ces oiseaux devront subir davantage de coups de fusil.
  • Les colverts et les autres anatidés sont en mue en été, ce qui amoindrit voire annule pour un temps leurs capacités de vol, donc leur réactivité de fuite.

Très à l’écoute du lobby chasse, le ministère ne cesse de multiplier les dérogations à la date d’ouverture générale de la chasse des oiseaux d’eau.

Cette décision ne vise qu’à satisfaire les chasseurs de gibier d’eau au détriment de l’intérêt général lié à la protection du patrimoine naturel et de la sécurité publique.

La faune sauvage et l’ASPAS comptent sur votre mobilisation.
Merci d’avance pour votre participation.
L’équipe de l’ASPAS

Dernières actualités

23.02.2024

“Vivre avec les loups” censuré dans la vallée de la Roya !

Dans la vallée de Roya (Alpes-Maritimes), le dernier film de Jean-Michel Bertrand a été scandaleusement déprogrammé sur décision municipale dans deux communes : Breil-sur-Roya, le 13 février, et Fontan, le 17 février… Le film devait être projeté dans les salles municipales de ces deux villages. Les élus qui ont pris cette décision expliquent à la presse […]

22.02.2024

“Vivre avec les loups”, un film en partenariat avec l’ASPAS

Après La Vallée des Loups et Marche avec les loups, Jean-Michel Bertrand revient avec le 3e opus de sa trilogie consacré à la coexistence avec le grand prédateur, toujours en partenariat avec l’ASPAS. Plusieurs avant-premières de Vivre avec les loups sont organisées un peu partout en France courant décembre et janvier, avant sa sortie officielle […]

21.02.2024

Oui aux ours dans les grands massifs de France !

Détruit à outrance jusqu’à la moitié du 20e siècle, l’ours brun a bien failli complètement disparaître de France, à l‘instar du loup gris. Éliminé des Alpes, seule une petite population a péniblement subsisté dans les Pyrénées. Mais grâce au dévouement de quelques passionnés, d’associations de protection de la nature et d’opérations de réintroduction, le pire […]

19.02.2024

Réguler les lynx, le Doubs rêve des chasseurs !

Dans une lettre* adressée à la Fédération départementale de chasse du Doubs, le 16 février dernier, l’association intercommunale de chasse de Fournets-Luisans-Fuans exprime sa volonté de pouvoir réguler les lynx, espèce pourtant strictement protégée et menacée d’extinction en France… Motif ? Sans régulation, les grands félins feraient disparaître tous les chevreuils et les chamois ! […]

13.02.2024

Pas nuisibles  : les renards épargnés dans 10 communes de l’Hérault 

Dans l’Hérault, grâce notamment à une mobilisation de bénévoles ASPAS, LPO et Goupil connexion, les renards échappent au nouveau classement ESOD 2023-2026 dans plusieurs communes du département. Le rôle des prédateurs dans la régulation naturelle des lapins a été l’un des arguments mis en avant pour convaincre la préfecture.   Des dégâts de lapins chez les arboriculteurs, […]