Naissance de CAP Loup !

Naissance de CAP Loup !

caploup-110Nous avons l’honneur de vous annoncer la naissance de « CAP Loup », le Collectif des associations pour la protection du loup !

Qu’est-ce que CAP Loup ?
CAP Loup est un ensemble d’associations de protection de la nature rassemblées autour d’une action commune : la protection du loup en France. Nos objectifs : assurer la présence de l’espèce en France, permettre et favoriser son retour naturel, et permettre la cohabitation entre le loup et les activités humaines.

Pourquoi un collectif ?
Nos associations se rassemblent pour agir de façon commune et plus efficace, face à la multiplication des offensives menées contre le loup par certains représentants du monde agricole, du monde de la chasse et par certains responsables politiques.

Ce que nous défendons
loup-deschampsNous sommes pour la réaffirmation du statut d’espèce strictement protégée du loup. Nous sommes pour qu’on permette en France la présence naturelle du loup dont la présence est utile aux équilibres naturels des écosystèmes. Nous sommes fermement opposés à la politique d’autorisation des tirs létaux mise en œuvre depuis le début du plan loup 2013-2017 qui encourage ces tirs au lieu de garantir que tout soit fait pour éviter d’y recourir. Au contraire, nous sommes pour une politique encourageant des techniques pastorales alternatives aux tirs létaux, et pour une politique encourageant un pastoralisme responsable permettant la cohabitation avec le loup. La protection du loup est dans l’intérêt de tous. Rejoignez-nous ! Les associations fondatrices de CAP Loup :

  • Animal Cross
    Pascal  06 38 37 78 33
  • ASPAS
    Marc Giraud
  •  FERUS
    Jean-François Darmstaedter 06 30 20 59 64
  • LPO PACA
    Sophie Meriotte 04 94 12 79 52
  • Mille Traces
    Jean-Marie Ouary 04 75 48 13 77
  • SFEPM
    Pierre Rigaux 06 84 49 58 10
  • WWF France
    Jean-Christophe Poupet 04 78 27 39 95

 mini-logo_pdfTéléchargez le communiqué de presse

Dernier articles de presse

24.11.2022

Nous voulons deux jours sans chasse, M. le président !

Lundi 21 novembre 2022, plusieurs associations de protection de la nature dont l’ASPAS ont envoyé un courrier au président de la République Emmanuel Macron, lui demandant formellement d’instaurer deux jours sans chasse partout en France.   Monsieur le Président,   Nos associations vous demandent formellement d’instaurer sans plus tarder au niveau national deux jours dont le […]

18.11.2022

La chasse tue : à quand sa mue ?

Six mois de prison ferme et retrait du permis à vie pour le chasseur qui avait confondu Morgan Keane avec un sanglier, le 2 décembre 2020, en plein confinement, et six mois de prison ferme à l’encontre du directeur de la battue : cette réquisition du procureur, prononcée lors du procès qui s’est tenu ce […]

21.10.2022

Monsieur le Ministre de la Transition Ecologique, faîtes arrêter le massacre des bouquetins du Bargy

Quelques jours avant la visite du Ministre de l’Agriculture dans son département, le Préfet de Haute-Savoie a pris au dernier moment un arrêté autorisant l’abattage indiscriminé de 75 bouquetins dans le but d’éradiquer un foyer de brucellose, une maladie infectieuse potentiellement transmissible au bétail et à l’homme. Il a déclenché dans la foulée une opération […]

06.10.2022

PLF : un amendement de plus pour museler la société civile

Nous, organisations citoyennes, environnementales et paysannes, dénonçons fermement l’amendement qui vient d’être adopté ce jour en commission des finances sur le PLF, qui vise à supprimer les avantages fiscaux accordés aux associations dont les militants se rendraient coupables d’intrusion sur des sites agricoles et industriels*.  Si cet amendement était réellement voté en plénière, il toucherait […]

27.09.2022

Pétition contre le déterrage au Sénat : nous demandons neutralité et transparence !

Communiqué de presse du 27 septembre 2022 Le 21 septembre, le Sénat a pris acte du succès de la pétition « Pour l’interdiction du déterrage des blaireaux » déposée par l’ASPAS en mars dernier signée par 104 745 citoyens et soutenue par de nombreuses associations. La balle est maintenant dans le camp de la Commission des affaires […]