Les chasseurs ont tué 1,5 million d’ongulés en 2021-2022

Les chasseurs ont tué 1,5 million d’ongulés en 2021-2022

Moins de chasseurs mais plus d’animaux tués… Le dernier « bilan des prélèvements* » publié cet automne par l’Office Français de la Biodiversité révèle une nette augmentation des tueries perpétrées à l’égard des cerfs, chevreuils, sangliers, chamois, daims et autres ongulés présents en France.

74 927 cerfs élaphe, 602 866 chevreuils, 842 802 sangliers… Pas de quartier pour le « grand gibier », qu’une minorité de 2% des Français s’est donné pour loisir de massacrer, encouragés par des lobbies pour qui la nature est davantage un bien à exploiter plutôt qu’un trésor à protéger. 

Une telle pression de chasse est une véritable hérésie dans une France où les grands prédateurs naturels regagnent peu à peu du terrain, et où les aléas du changement climatique ont des effets largement méconnus sur les populations de faune sauvage. La sagesse voudrait que l’on s’arrête, que l’on observe, que l’on étudie, mais l’État continue d’écouter les chasseurs pour qui tuer des animaux est un passe-temps, pas une mission…   

En France, on a aussi vite fait de compter les animaux morts plutôt que vivants : c’est à partir des tableaux de chasse que des estimations d’abondance sont données, et plutôt que de laisser la possibilité aux grands herbivores de se développer, aux écosystèmes de s’autoréguler, on continue à gérer au fusil, y compris dans les zones les plus sauvages et en théorie protégées comme les réserves naturelles et les parcs nationaux…

La France a mal à sa faune. Ne soyons pas surpris si la nature devient un jour aphone…

Pour une nature foisonnante, libre et sauvage, soutenez les actions de l’ASPAS ! 

L’ASPAS a fait le choix de ne recevoir aucune subvention pour garantir sa liberté de ton et d’action. C’est uniquement grâce à votre soutien et votre générosité que nous agissons efficacement pour préserver la nature et protéger les animaux sauvages. Agir ensemble c’est faire front commun. MERCI pour votre soutien.

Photo d’en-tête : © Maurice Chatelain

Dernières actualités

« Goupil score » : déclare ton massacre de renards à la FDC 87 !

Après la « brigade d’action contre les corvidés » (BACC 87) en partenariat avec la FNSEA, le défilé « Au bonheur des veneurs1 » à Limoges pour défendre la passion barbare du déterrage, la Fédération des chasseurs de la Haute-Vienne innove encore un peu plus dans le genre massacre ludique d’animaux sauvages : via sa

Elections européennes : votez pour la nature !!

Chasse aux loups, recul sur les pesticides, destruction des habitats naturels… Contre les graves risques de régressions actuelles, votre vote pour la nature est essentiel ce 9 juin ! Voici quelques pistes pour vous aider dans votre choix… Fidèle à sa volonté de conserver toute son indépendance politique et sa liberté

Inscription à la newsletter

X