Le loup mange des mouflons : les chasseurs crient au scandale !

Le loup mange des mouflons : les chasseurs crient au scandale !

“La Montagne” du lundi 29 avril 2019

Le 29 avril dernier, La Montagne faisait sa « une » sur le traumatisme des éleveurs de moutons domestiques qui redoutent de nouvelles attaques cette saison dans les montagnes du Cantal. Et pour stigmatiser encore un peu plus Canis lupus, le journal d’accorder un encadré au « soutien inconditionnel des chasseurs aux agriculteurs » face à ces attaques.

Pourtant, les chasseurs n’en ont que faire des moutons, leur problème est tout autre : c’est que le loup mangerait « leur gibier » ! Et leur aurait privé de la moitié des « prélèvements » de mouflons prévus dans leur plan de chasse pour la saison 2017-2018. Et Jean-Pierre Picard, président de la fédération du Cantal de déclarer que « lorsque les décisions légales seront prises, le monde de la chasse pourra participer à la régulation de l’animal… »

Le loup est une espèce protégée en France et les ongulés sauvages (chevreuils, chamois, cerfs, sangliers, mouflons) que les chasseurs tuent pour de distraire sont ses proies naturelles que lui tue pour se nourrir. Plus il y a d’ongulés sauvages, moins il y aura de brebis croquées. Pour l’ASPAS, les « décisions légales » seraient donc plutôt de réduire la chasse de ces espèces, tout en encourageant les mesures de protection des troupeaux de moutons domestiques.

Maintenant que les loups sont là, il s’agit d’accepter la cohabitation, et de tout faire pour qu’un équilibre naturel soit trouvé.

Le loup, symbole et richesse de la faune sauvage

Depuis de nombreuses années, l’ASPAS mène une campagne de sensibilisation et de protection du loup en France.

Nos actions en faveur du loup

 

Dernières actualités

21.03.2023

Parole de chasseurs : “Abattre des arbres pour protéger les animaux” !

C’est un courrier pour le moins assez hallucinant qu’a reçu Annie*, sympathisante de l’ASPAS et propriétaire de plusieurs parcelles de forêt en Haute-Savoie : en février 2023, l’association de chasse locale lui demande expressément l’autorisation de créer sur ses terrains des “zones de refuge” pour favoriser la reproduction des animaux qui seraient dérangés par les […]

16.03.2023

Une 2e journée mondiale pour les blaireaux !

Après le succès de la 1re édition, l’ASPAS propose de remettre les blaireaux, les blairelles et les blaireautins à l’honneur, le 15 mai 2023 ! Envie de prendre part à cette 2e Journée Mondiale, placée sous l’angle de la sensibilisation ? Partagez votre évènement via notre formulaire en ligne. Un an après, ils n’ont toujours […]

14.03.2023

Et si vous créiez votre propre réserve naturelle ?

Vous en entendez parler depuis quelque temps déjà… Ils sont enfin là les Havres de Vie Sauvage®, les petits frères de nos grandes Réserves de Vie Sauvages® !   Ce jeudi 9 mars, après avoir longtemps mûri le projet, l’ASPAS lance un nouveau programme de réserves naturelles vraiment naturelles, pour tous les propriétaires fonciers qui veulent garantir à leurs terrains une protection sur le long terme, grâce au dispositif foncier ORE (Obligation réelle […]

07.03.2023

Pas de répit pour les sangliers en mars

Chasser les sangliers jusqu’au 31 mars, c’est possible dans une très large majorité de départements depuis l’entrée en vigueur du décret n°2020-59, publié le 29 janvier 2020… Avec ça et l’ouverture anticipée de la chasse le 1er juin, les sangliers sont donc persécutés par le loisir de la chasse 10 mois sur 12. Et rien […]

03.03.2023

La menace “ESOD” pèse toujours sur le putois…

Le putois d’Europe va mal. Depuis les années 70 sa population est en déclin. En cause : la disparition des zones humides, des haies, l’augmentation des grandes cultures intensives, la densification du réseau routier, entres autres. Mais aussi, en France, le piégeage et la chasse… En juillet 2021, l’ASPAS et d’autres associations ont remporté une […]