La chasse, un fléau de plus en plus préoccupant

La chasse, un fléau de plus en plus préoccupant

Lundi 7 octobre 2019, France 2 a diffusé dans son journal de 20h un reportage à charge contre les sangliers, accusés d’être “un fléau de plus en plus important”.

Images “stupéfiantes” de sangliers se baignant au milieu des touristes sur la Côte d’Azur, fouillant dans les poubelles d’un pavillon à Draguignan, mettant bas dans un jardin privé… le montage insiste sur l’aspect “indésirable” de ces animaux accusés de proliférer et de causer des dégâts partout où ils vont.

Si les journalistes ont timidement évoqué la responsabilité des chasseurs dans cette prolifération (avec 3 secondes consacrées à l’agrainage), l’accusation est vite balayée par le témoignage du président de la Fédération de Chasse de l’Oise, qui explique que “l’explosion des populations” est due aux hivers moins rigoureux, et au fait que les sangliers se réfugient de plus en plus dans les zones urbanisées…

Or il faut savoir que depuis les années 70, pour compenser la disparition du “petit gibier”, tout a été mis en œuvre par le monde de la chasse pour que le sanglier, espèce autrefois rare, prolifère dans un but récréatif.

Reste que dans ce reportage on ne trouve :

  • Pas un mot sur le fait que depuis les années 70, tout a été mis en œuvre par le monde de la chasse pour que le sanglier, espèce autrefois rare, prolifère dans un seul but récréatif (lire ici)
  • Pas un mot sur l’hybridation avec les cochons domestiques, et des “cochongliers” qui se reproduisent plus régulièrement que les sangliers pure race
  • Pas un mot sur les élevages de sangliers et les relâchers dans la nature
  • Pas un mot sur les milliers de sangliers importés de l’étranger pour les élevages, les parcs et enclos de chasse privés
  • Pas un mot sur le business juteux des chasseurs effectué sur le dos des sangliers
  • Pas un mot sur les évènements les plus récents (deux élevages clandestins de sangliers démantelés en Normandie et dans l’Oise)
  • Pas un mot sur les nombreux accidents et abus de chasse, pendant les battues aux sangliers (accidents sur des humains ou des animaux de compagnie, intrusion des chasseurs dans les jardins et maisons, balles perdues dans les portes, les vitres, les véhicules…)
  • Pas un mot sur la crise de la peste porcine en Belgique, dont l’enquête a révélé la responsabilité des chasseurs.
  • Pas un mot sur la demande des chasseurs de prolonger la chasse d’un mois partout en France, jusqu’au 31 mars ! (consultation publique en cours)

Bref, un reportage qui ne donne qu’une image partielle et partiale du “problème” sanglier, et qui stigmatise les “bêtes noires” alors que la crise actuelle s’explique surtout et avant tout par les pratiques scandaleuses et souvent opaques du monde de la chasse !

Dernières actualités

11.06.2024

« Goupil score » : déclare ton massacre de renards à la FDC 87 !

Après la « brigade d’action contre les corvidés » (BACC 87) en partenariat avec la FNSEA, le défilé « Au bonheur des veneurs1 » à Limoges pour défendre la passion barbare du déterrage, la Fédération des chasseurs de la Haute-Vienne innove encore un peu plus dans le genre massacre ludique d’animaux sauvages : via sa plateforme baptisée « Goupil score », lancée […]

07.06.2024

Elections européennes : votez pour la nature !!

Chasse aux loups, recul sur les pesticides, destruction des habitats naturels… Contre les graves risques de régressions actuelles, votre vote pour la nature est essentiel ce 9 juin ! Voici quelques pistes pour vous aider dans votre choix… Fidèle à sa volonté de conserver toute son indépendance politique et sa liberté d’action, l’ASPAS se gardera bien […]

06.06.2024

Crise agricole et biodiversité : non à la loi qui facilitera la destruction d’espèces protégées !

L’ASPAS est co-signataire de la pétition interassociative initiée par Animal Cross pour demander au gouvernement de revoir l’article 13 du projet de loi sur l’orientation agricole : en l’état, le texte prévoit une dépénalisation de l’atteinte aux espèces protégées, ce qui constituerait une atteinte gravissime à la protection de la nature avec un retour en […]

29.05.2024

Agissons contre la chasse d’été !

Comme si la chasse en automne et en hiver ne suffisait pas, une majorité de préfectures autorise aussi la chasse d’été, et ce à partir du 1er juin ! Les animaux à subir ces nouveaux assauts sont principalement les sangliers, les chevreuils (surtout les mâles qui font de beaux trophées), et les renards… Les renards […]

29.05.2024

L’Ardèche déclare la guerre aux loups !

“La place du loup c’est à Peaugres” (un zoo…), affirme Olivier Amrane*, le président du département de l’Ardèche, qui vient de lancer une campagne d’affichage ouvertement hostile au grand prédateur en partenariat avec la Fédé de chasse 07 et la Chambre d’agriculture… Même Sophie Elizéon, la préfète de l’Ardèche prend position contre le grand canidé, en […]