La chasse, un fléau de plus en plus préoccupant

La chasse, un fléau de plus en plus préoccupant

Lundi 7 octobre 2019, France 2 a diffusé dans son journal de 20h un reportage à charge contre les sangliers, accusés d’être “un fléau de plus en plus important”.

Images “stupéfiantes” de sangliers se baignant au milieu des touristes sur la Côte d’Azur, fouillant dans les poubelles d’un pavillon à Draguignan, mettant bas dans un jardin privé… le montage insiste sur l’aspect “indésirable” de ces animaux accusés de proliférer et de causer des dégâts partout où ils vont.

Si les journalistes ont timidement évoqué la responsabilité des chasseurs dans cette prolifération (avec 3 secondes consacrées à l’agrainage), l’accusation est vite balayée par le témoignage du président de la Fédération de Chasse de l’Oise, qui explique que “l’explosion des populations” est due aux hivers moins rigoureux, et au fait que les sangliers se réfugient de plus en plus dans les zones urbanisées…

Or il faut savoir que depuis les années 70, pour compenser la disparition du “petit gibier”, tout a été mis en œuvre par le monde de la chasse pour que le sanglier, espèce autrefois rare, prolifère dans un but récréatif.

Reste que dans ce reportage on ne trouve :

  • Pas un mot sur le fait que depuis les années 70, tout a été mis en œuvre par le monde de la chasse pour que le sanglier, espèce autrefois rare, prolifère dans un seul but récréatif (lire ici)
  • Pas un mot sur l’hybridation avec les cochons domestiques, et des “cochongliers” qui se reproduisent plus régulièrement que les sangliers pure race
  • Pas un mot sur les élevages de sangliers et les relâchers dans la nature
  • Pas un mot sur les milliers de sangliers importés de l’étranger pour les élevages, les parcs et enclos de chasse privés
  • Pas un mot sur le business juteux des chasseurs effectué sur le dos des sangliers
  • Pas un mot sur les évènements les plus récents (deux élevages clandestins de sangliers démantelés en Normandie et dans l’Oise)
  • Pas un mot sur les nombreux accidents et abus de chasse, pendant les battues aux sangliers (accidents sur des humains ou des animaux de compagnie, intrusion des chasseurs dans les jardins et maisons, balles perdues dans les portes, les vitres, les véhicules…)
  • Pas un mot sur la crise de la peste porcine en Belgique, dont l’enquête a révélé la responsabilité des chasseurs.
  • Pas un mot sur la demande des chasseurs de prolonger la chasse d’un mois partout en France, jusqu’au 31 mars ! (consultation publique en cours)

Bref, un reportage qui ne donne qu’une image partielle et partiale du “problème” sanglier, et qui stigmatise les “bêtes noires” alors que la crise actuelle s’explique surtout et avant tout par les pratiques scandaleuses et souvent opaques du monde de la chasse !

Dernières actualités

21.11.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

13.11.2022

Des podcasts immersifs sur le quotidien des animaux sauvages

Depuis quelques années, le secteur des podcasts a le vent en poupe. Moins coûteux et polluant à diffuser qu’une vidéo, ce format éveille l’imaginaire et prend le contrepied de la mode du zapping et du “ toujours plus vite ”.  C’est pour cela que l’ASPAS s’est associée avec le jeune média Mu’ethik pour une série de podcasts […]

09.11.2022

Dominique, éleveur de moutons : “Que vivent les renards !”

Installé dans le Limousin, Dominique gère un élevage* d’une centaine de moutons d’Ouessant, race française la plus primitive et dite la plus petite du monde. Pour ce passionné d’animaux, son terrain placé en refuge ASPAS, protéger son troupeau des prédateurs relève du simple bon sens et de fait, en 26 ans d’activité, il n’a eu aucun souci avec le renard. Oui vous avez bien lu […]

04.11.2022

“GOUPIL” n°151, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Succès de la pétition pour les blaireaux au Sénat, victoires en justice pour les loups,  actualité de l’ASPAS dans les territoires, gros dossier sur les corvidés… L’édition n°151 du magazine trimestriel de l’ASPAS est paru !  Sommaire du “Goupil” n°151 – automne 2022 :   L’actualité des actions de l’ASPAS dans les régions Stop à la […]

31.10.2022

Un nouvel épisode dramatique dans le feuilleton des bouquetins du Bargy 

Le triste feuilleton des bouquetins du Bargy continue. En juillet dernier, l’ASPAS vous invitait à participer à une consultation publique concernant un projet d’arrêté déposé par le préfet de Haute-Savoie pour autoriser l’abattage indiscriminé de 75 bouquetins dans le désormais tristement connu massif du Bargy.   Et bien, en dépit de cette consultation publique qui […]