Les Français comme les Pyrénéens attendent des lâchers d’ourses en Béarn ! Un nouveau sondage le confirme

Les Français comme les Pyrénéens attendent des lâchers d’ourses en Béarn ! Un nouveau sondage le confirme

Quatorze associations environnementales ont choisi l’avant-veille de la journée mondiale de la vie sauvage instituée par l’ONU pour rendre public un nouveau sondage confirmant le soutien massif des Français comme des Pyrénéens à la protection de l’ours en France et au lâcher de deux femelles en Béarn où il ne reste plus que deux mâles.
Ce sondage, représentatif de la population française et des Pyrénées Occidentales (1), réalisé par l’IFOP la semaine dernière, est particulièrement clair :

  • 84% des Français soutiennent le maintien d’une population d’ours dans les Pyrénées (soit une progression notable de + 8% par rapport au sondage précédent de 2008). Le soutien reste massif dans les Pyrénées occidentales avec 76 % d’avis favorables (78 % en Pyrénées-Atlantiques et 70 % en Hautes-Pyrénées).
  • 73 % des habitants des Pyrénées Occidentales sont favorables à des lâchers de femelles en Béarn
  • 76 % en Pyrénées-Atlantiques
  • 66 % en Hautes-Pyrénées

La conclusion s’impose : La protection de l’ours est un des sujets les plus consensuels, en France comme dans les Pyrénées !

Le lâcher de deux ourses en Pyrénées Occidentales dès ce printemps est capital. Il s’agit d’une mesure conservatoire urgente et impérative qui permettrait d’éviter la disparition imminente de l’espèce à l’Ouest des Pyrénées.

Tout retard nécessiterait une intervention ultérieure beaucoup plus importante. Au vu du sondage, les Français ne comprendraient pas qu’une telle action positive et constructive soit reportée.

Au regard des résultats de ce nouveau sondage, le message envoyé à Nicolas Hulot et Emmanuel Macron, qui ont tous deux soutenu ce projet lors de la campagne présidentielle, est franc et massif.
Leur réponse est attendue dans les jours à venir, avec impatience et attention.

(1) Sondage national réalisé du 21 au 22 Février 2018 auprès d’un échantillon de 1002 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Sondage “Pyrénées-Atlantiques” réalisé du 20 au 24 Février 2018 auprès d’un échantillon de 300 personnes représentatif de la population des Pyrénées-Atlantiques âgée de 18 ans et plus.Sondage “Hautes-Pyrénées” réalisé du 20 au 24 Février 2018 auprès d’un échantillon de 300 personnes représentatif de la population des Hautes-Pyrénées âgée de 18 ans et plus.

Télécharger les sondages :
Les Français et le maintien d’une population d’ours dans les Pyrénées
Les Pyrénéens et la réintroduction de l’ours dans les Pyrénées occidentales

Dernier articles de presse

09.05.2022

Le 15 Mai, Journée Mondiale des Blaireaux

COMMUNIQUÉ – Pour améliorer les connaissances sur le blaireau et alerter sur la cruauté de la chasse par déterrage, l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) consacre une Journée Mondiale à ces petits mammifères injustement persécutés en France. Avec le soutien de nombreuses associations partenaires, des animations sont proposées partout à travers le pays, […]

02.05.2022

Pyrénées : le Conseil d’État déclare une nouvelle fois l’effarouchement des ours illégal

Communiqué de l’ASPAS, FERUS, Pays de l’Ours-ADET, Comité Écologique Ariégeois, Nature en Occitanie, FIEP, SNPN, Animal Cross. Le Conseil d’Etat vient de censurer l’arrêté ministériel de 2020 autorisant l’effarouchement renforcé des ours dans les Pyrénées. Celui de 2019 a déjà été censuré, et tout laisse penser que celui de 2021 le sera également dans quelques mois. […]

05.04.2022

Cerfs sika échappés : c’est déjà arrivé !

Depuis quelques jours, l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) est la cible de critiques alarmistes qui laisseraient entendre qu’elle serait responsable de la disparition prochaine du cerf élaphe dans le Vercors… En cause, l’évasion de quelques cerfs sika de Valfanjouse, un ancien enclos de chasse que l’ASPAS est en train de transformer en Réserve de […]

21.11.2021

Un ours tué ? Cherchez le chasseur…

! MISE À JOUR DU 25 NOVEMBRE 2021 ! L’OURSE A-T-ELLE ÉTÉ ABATTUE DANS UNE RÉSERVE ?! Selon nos informations, le chasseur auteur des coups de feu mortels sur l’ourse samedi dernier était posté 200 mètres à l’intérieur de la Réserve domaniale du Mont Valier, une zone naturelle grande de 9037 hectares “protégée” depuis 1937, […]

29.07.2021

Tirs de nuits de renards dans l’Oise : des arrêtés illégaux retirés face à la pression de nos associations

Le vendredi 23 juillet 2021, à la suite d’un recours gracieux déposé par AVES France et soutenu par l’ASPAS, la préfecture de l’Oise s’est résignée, dans l’urgence, à publier un arrêté de retrait des arrêtés préfectoraux illégaux autorisant des lieutenants de louveterie à réguler le renard.