Décathlon persiste à faire la promo de la chasse !

Décathlon persiste à faire la promo de la chasse !

Aux côtés de 100 sportifs français et d’une dizaine d’ONG de la protection de l’environnement, l’ASPAS a co-signé en février 2019, sur une initiative du naturaliste Pierre Rigaux, une lettre adressée au patron de Décathlon, Michel Aballea, pour lui demander de supprimer les rayons « chasse » de ses magasins. (> à lire ici)

On attend toujours la réponse.

A quelques jours de l’ouverture générale de la nouvelle saison de chasse, Décathlon communique comme à son habitude sur sa nouvelle gamme de produits chasse, et dans plusieurs de ses magasins, des évènements pro-chasse sont organisés, comme par exemple cette journée spéciale le 30 août dans un magasin près de Limoges.

Il est très regrettable que le 1er vendeur d’articles de sports en France considère la chasse, avec ses quelque 30 millions d’animaux tués chaque année, comme un loisir ordinaire au même titre que la course à pied ou la natation.

Tous les sondages sérieux le montrent : la chasse est une activité de plus en plus impopulaire dans notre pays. Persister à vendre des munitions, des couteaux et d’autres instruments de torture à quelques mètres de maillots de bains pour enfants et de chaussures de tennis, c’est pour Décathlon se tirer une balle le pied, et tourner le dos aux évolutions de société !

C’est pourtant le 1er « point clé » de la plaquette de communication de la marque : « On vous observe, on vous écoute ! ». Si Décathlon écoutait vraiment les Français, qui sont de plus en plus nombreux à être au fait des abus de la chasse, de l’impact catastrophique sur nombre d’espèces menacées (tourterelles des bois, grand tétras, alouettes des champs…), et qui continuent à éprouver toujours plus de sentiment d’insécurité face à la chasse lorsqu’ils pratiquent de vrais sports de plein-air (randonnée, VTT…), Décathlon ne vendrait plus d’articles de chasse !

Si Décathlon écoutait vraiment les Français, il verrait aussi que près de 94 000 d’entre-eux ont déjà signé une pétition citoyenne appelant au boycott de leurs magasins, et que ce nombre augmente de jour en jour !

Mais est-ce que Décathlon écoute vraiment les Français ?

 

Dernières actualités

12.08.2022

La faune a besoin d’eau, pas de fusils !

À cause de la sécheresse et des incendies, la flore et la faune souffrent et meurent. La chasse ajouterait un stress insupportable à des animaux en état de grande vulnérabilité, ayant de graves difficultés à s’abreuver et à se nourrir, et trop affaiblis pour fuir. Aujourd’hui, nos agriculteurs sont obligés de s’adapter au changement climatique […]

10.08.2022

Une réserve de l’ASPAS encore contrôlée par l’État ! 

La France compte environ 1300 parcs et enclos de chasse aux pratiques opaques. Les propriétaires de ces terrains, où des animaux captifs sont livrés à la brutalité meurtrière de certains chasseurs, ne sont que très rarement contrôlés. Or, le traitement de l’administration est étrangement différent pour la pacifique ASPAS : après avoir subi le 3e contrôle […]

09.08.2022

VIDÉO – Après une séance de déterrage de blaireaux…

Terre retournée, branches et racines coupées, gueules de terriers rebouchées… En retournant voir la famille de blaireaux qu’il prenait plaisir à photographier et filmer, en Haute-Vienne, Sébastien a eu la douloureuse surprise de découvrir que les animaux n’étaient plus. Que des chasseurs étaient passés par là avec des pelles, des pioches, des haches, pour venir […]

08.08.2022

Une avalanche de victoires contre le déterrage des blaireaux !

Depuis le début de l’année 2022, sur les 9 actions en justice qu’elle a engagées, l’ASPAS a réussi à faire suspendre ou annuler 8 arrêtés préfectoraux qui autorisaient une période complémentaire de vénerie sous terre des blaireaux, une chasse particulièrement cruelle et non sélective qui peut être pratiquée dès le 15 mai en France. Avec […]

29.07.2022

La Cour des comptes va se pencher sur les fonds publics accordés aux chasseurs !

Le 11 avril 2022, le collectif Un jour un chasseur, spécialisé dans le relai et la sensibilisation vis-à-vis des comportements abusifs liés à la chasse, a publié une proposition sur la plateforme de participation citoyenne de la Cour des Comptes. Il y était question de vérifier la bonne utilisation des fonds publics accordés aux chasseurs, […]