Cruauté, agressions, insécurité : dénoncez les abus de la chasse

16/09/2020

ILS SONT DE RETOUR ! Depuis le dimanche 13 septembre, les zones rurales de la grosse moitié sud de la France subissent à nouveau l’assaut des gilets oranges armés et des meutes de chien incontrôlées.

Homicides, insécurité, cruauté, balles perdues, animaux domestiques plombés… Chaque année les accidents et incidents liés à la chasse se comptent par centaines. Dès l’ouverture, nous apprenions dans la presse qu’un chasseur se tirait une balle dans le pied, dans le Rhône, et qu’une balle perdue a fini sa course dans la maison d’un particulier, à Saint Angel en Corrèze.

Voilà pour les accidents médiatisés. Mais c’est qu’il existe énormément d’incidents qui ne figurent jamais dans les colonnes des journaux, et qui nous sont remontés directement, que ce soit par des promeneurs, des cavaliers, des photographes, et bien sûr par nos adhérents qui ont choisi d’interdire la chasse sur leur propriété (refuges ASPAS). Certains ont pu prendre la parole dans cet article de Reporterre, publié le 11 septembre à l’occasion du procès du chasseur qui avait agressé Natalia Covillault, chez elle, dans le Var.

Vous aussi vous êtes victimes de la chasse ? Vous êtes témoins d’un acte de cruauté, d’incivilité, d’insécurité ? #OSEZPARLER ! Envoyez vos photos et vidéos à temoignage@aspas-nature.org