850 renards “détruits” en Seine-Maritime : l’ASPAS saisit la justice !

850 renards “détruits” en Seine-Maritime : l’ASPAS saisit la justice !

850 renards… C’est le nombre maximum de renards que peuvent légalement tuer les lieutenants de louveterie de Seine-Maritime concernés par l’arrêté préfectoral adopté fin février, valable jusqu’à fin mai. Et ce, de jour comme de nuit !

Le 5 février dernier, nous vous invitions à participer à la consultation publique obligatoire organisée dans le cadre de ce projet d’arrêté. En parallèle, notre communiqué de presse a sollicité l’intérêt de plusieurs médias, dont France 3, France Bleu, L’Union ou encore La Dépêche).

Résultat : vous êtes plus de 76% à vous être opposés au texte ! Pas assez, pour la Préfecture, qui a validé le texte sans y changer la moindre virgule… (cliquez ici pour consulter la synthèse des participations).

Non contents d’en rester là, l’ASPAS a donc décidé de mener l’affaire devant les tribunaux, aux côtés de l’association AVES, en saisissant le tribunal administratif de Rouen pour demander la suspension de cet arrêté. Notre recours commun a été déposé le 23 mars 2020.

Un grand merci à vous tous qui avez participé à la consultation publique. Nous avons au moins obtenu la victoire de l’opinion ! Nous vous tiendrons bien sûr informés de la suite des évènements et de la procédure menée par nos avocats*. Heureusement, avec le confinement obligatoire, les activités de chasse et de piégeage sont suspendues en Seine-Maritime, mais nous restons malgré tout vigilants, vu les dérogations qui commencent à fleurir un peu partout en France…

* Si vous souhaitez aider l’ASPAS à financer ses procédures judiciaires, vous pouvez choisir de faire un don en ligne. L’ASPAS est aussi maintenant sur le moteur de recherche Lilo ! Chaque recherche que vous effectuez sur le web vous permet de soutenir une association de votre choix. Pour découvrir le projet de l’ASPAS, c’est ici.

Dernières actualités

22.02.2024

“Vivre avec les loups”, un film en partenariat avec l’ASPAS

Après La Vallée des Loups et Marche avec les loups, Jean-Michel Bertrand revient avec le 3e opus de sa trilogie consacré à la coexistence avec le grand prédateur, toujours en partenariat avec l’ASPAS. Plusieurs avant-premières de Vivre avec les loups sont organisées un peu partout en France courant décembre et janvier, avant sa sortie officielle […]

21.02.2024

Oui aux ours dans les grands massifs de France !

Détruit à outrance jusqu’à la moitié du 20e siècle, l’ours brun a bien failli complètement disparaître de France, à l‘instar du loup gris. Éliminé des Alpes, seule une petite population a péniblement subsisté dans les Pyrénées. Mais grâce au dévouement de quelques passionnés, d’associations de protection de la nature et d’opérations de réintroduction, le pire […]

19.02.2024

Réguler les lynx, le Doubs rêve des chasseurs !

Dans une lettre* adressée à la Fédération départementale de chasse du Doubs, le 16 février dernier, l’association intercommunale de chasse de Fournets-Luisans-Fuans exprime sa volonté de pouvoir réguler les lynx, espèce pourtant strictement protégée et menacée d’extinction en France… Motif ? Sans régulation, les grands félins feraient disparaître tous les chevreuils et les chamois ! […]

13.02.2024

Pas nuisibles  : les renards épargnés dans 10 communes de l’Hérault 

Dans l’Hérault, grâce notamment à une mobilisation de bénévoles ASPAS, LPO et Goupil connexion, les renards échappent au nouveau classement ESOD 2023-2026 dans plusieurs communes du département. Le rôle des prédateurs dans la régulation naturelle des lapins a été l’un des arguments mis en avant pour convaincre la préfecture.   Des dégâts de lapins chez les arboriculteurs, […]

09.02.2024

“GOUPIL” n°156, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Dans ce premier Goupil de l’année 2024, outre un gros dossier central consacré à la chasse et à ses nuisances, vous découvrirez nos dernières actions pour les loups, les ours, les blaireaux, les bouquetins du Bargy, les oiseaux menacés dans les Antilles et bien d’autres espèces encore… Avec, comme d’habitude, vos rubriques juridiques préférées (coin […]