Vigiloup : protégez les loups en vous promenant !

Vigiloup : protégez les loups en vous promenant !

Error404-2Mis à jour le 21/09/2016

En France on tire sur des espèces protégées. 49 loups sont morts la saison dernière, 15 le sont déjà cette saison, qui n’a débuté que le 1er juillet ! Voir le décompte macabre sur le site du collectif dont l’ASPAS est membre, Cap loup.

Cette page recense les zones où des « tirs de prélèvement » et « tirs de défense renforcée » de loups sont autorisés. (Voir les explications sur les tirs, définitions et gradation)

Toute information sur ces secteurs nous intéresse : présence de tireurs, de la brigade « anti-loup », présence ou absence de troupeaux, niveau de protection des troupeaux…

Envoyez vos informations à vigiloup@aspas-nature.org

Votre seule présence pacifique  sur les lieux peut aussi être utile ! Présence prudente (vis à vis des tirs en cours et des chiens de protection des troupeaux) et dans le respect des propriétés privées.

Nota : les « tirs de défense » simples ne sont pas recensés ici car ordonnés sur la plupart des communes où le loup est présent (763 la saison dernière !).

Isère

carte381 « tir de prélèvement renforcé», 3 loups à abattre sur 9 communes :
– Arrêté préfectoral du 19 août 2016, applicable jusqu’au 22 février 2017 (6 mois) ordonne l’abattage de 3 loups sur les communes de Chichilianne, Gresse-en-Vercors, Saint Andéol, Saint-Guillaume, Château-Bernard, Saint-Maurice-en-Trièves, Lalley, Clelles et Le Percy.
 Télécharger l’arrêté préfectoral

5 « tirs de défense renforcée », concernant 2 communes
Télécharger les arrêtés préfectoraux

Alpes de Haute Provence

carte04

1 « tir de prélèvement renforcé», 4 loups à abattre sur 14 communes :
– Arrêté préfectoral du 23 août 2016, applicable jusqu’au 22 février 2017 (6 mois) ordonne l’abattage de 4 loups sur les communes de Authon, Barles, Bayon, Beaulieu, Le Brisquet, Le Castellard-Mélan, Digne-les-Bains, Les Hautes-Duyes, La Javie, Marcoux, La Robine-sus-Galabre, Thoard et Verdaches.
 Télécharger l’arrêté préfectoral

18 « tirs de défense renforcée », concernant 32 communes
Télécharger les arrêtés préfectoraux

Hautes-Alpes

carte05
Cliquer sur la carte pour l’agrandir

4 « tirs de prélèvement renforcés », 9 loups à abattre sur 35 communes :
– Arrêté préfectoral du 19 juillet 2016, applicable jusqu’au 20 octobre 2016 ordonne l’abattage de 2 loups sur les communes de Aspres-les-Corps, Aspres-sur-Buech, Devoluy, La Beaume, La faurie, La Haute-Beaume, Le Glaizil, Montbrand, St-Firmin, St-Julien-en-Beauchene, Veynes.
– Arrêté préfectoral du 22 juillet 2016, applicable jusqu’au 20 octobre 2016 ordonne l’abattage de 2 loups sur les communes de La Salle les Alpes, Le Monetier les Bains, Nevache, Villar d’Arene.
– Arrêté préfectoral du 10 août 2016, applicable jusqu’au 10 novembre 2016, ordonne l’abattage de 2 loups sur les communes de Baratier, Crevoux, Crots, Les Orres, Saint-André-d’Embrun et Saint-Sauveur.
– Arrêté préfectoral du 24 août 2016, applicable jusqu’au 24 novembre 2016, ordonne l’abattage de 2 loups sur les communes d’Arvieux, Cervières, Eygaliers, La Roche-de-Rame, Saint-Crépin. Modifié par l’arrêté du 13 septembre 2016, qui porte à 3 le nombre de loups pouvant être abattus, et rajoute dans le périmètre de tir les communes d’Abries, Aiguilles, Ceillac, Chateau-Ville-Vieille, Guillestre, Molines-en-Queyras, Ristolas, Saint-Veran et Villar-Saint-Pancrace.
Télécharger les arrêtés préfectoraux

6 « tirs de défense renforcée », concernant 6 communes
Télécharger les arrêtés préfectoraux

Alpes-Maritimes

Cliquer sur la carte pour l'agrandir
Cliquer sur la carte pour l’agrandir

6 « tirs de prélèvement renforcés », 18 loups à abattre sur 41 communes :
– Arrêté préfectoral du 8 septembre 2016, applicable jusqu’au 28 février 2017, ordonne l’abattage de 3 loups sur les communes de Beuil, Ilonse, Pierlas, Roubion et Roure.
– Arrêté préfectoral du 8 septembre 2016, applicable jusqu’au 28 février 2017, ordonne l’abattage de 3 loups sur les communes de Belvedere, La Bollene-Vesubie, Lantosque, Luceram, Moulinet, Roquebilliere, St-Martin-Vesubie, Utelle.
– Arrêté préfectoral du 8 septembre 2016, applicable jusqu’au 28 février 2017,  ordonne l’abattage de 3 loups sur les communes de Breil-sur-Roya, La Brigue, Fontan, Saorge, Sospel, Tende.
– Arrêté préfectoral du 8 septembre 2016, applicable jusqu’au 28 février 2017, ordonne l’abattage de 3 loups sur les communes de Andon, Bezaudin-les-Alpes, Caussols, Cipières, Courmes, Coursegoules, Escragnoles, Gourdon, Greolières, St-Jannet, St-Vallier-de-Thiey.
– Arrêté préfectoral du 8 septembre 2016, applicable jusqu’au 28 février 2017, ordonne l’abattage de 3 loups sur les communes de St-Dalmas-le-Selvage, St-Etienne-de-Tinée, Isola.
– Arrêté préfectoral du 8 septembre 2016, applicable jusqu’au 28 février 2017, ordonne l’abattage de 3 loups sur les communes de Daluis, Chateauneuf-d’Entraunes, Entraunes, Guillaumes, Péone, Saint-Martin-d’Entraunes, Sauze, Villeneuve d’Entraunes.
Télécharger les arrêtés préfectoraux

33 « tirs de défense renforcée », concernant 46 communes
Télécharger les arrêtés préfectoraux

Aude

Cliquer sur la carte pour l'agrandir
Cliquer sur la carte pour l’agrandir

 

1 « tir de défense renforcée » à St-Gauderric
Télécharger l’arrêté

Drôme

Cliquer sur la carte pour l'agrandir
Cliquer sur la carte pour l’agrandir

 

1 « tir de prélèvement », 1 loup à abattre sur 5 communes :
– Arrêté préfectoral du 14 septembre 2016, applicable jusqu’au 19 octobre 2016, ordonne l’abattage d’un loup sur les communes de Chalacon, Jonchères, Volvent, Brette et Aucelon.
(Caduc ) Arrêté préfectoral du 7 juillet 2016, applicable jusqu’au 13 août 2016 ordonne l’abattage d’un loup sur les communes de Lus la Croix Haute, Glandage, Treschenu-Creyers.
Télécharger les arrêtés préfectoraux

4 « tirs de défense renforcée » concernant 5 communes
Télécharger les arrêtés préfectoraux

Lozère

Cliquer sur la carte pour l'agrandir
Cliquer sur la carte pour l’agrandir

1 « tir de prélèvement renforcé », 1 loup à abattre sur 6 communes :
– Arrêté préfectoral du 22 juillet 2016, applicable jusqu’au 22 janvier 2017 ordonne l’abattage d’un loup sur les communes de Montbrun, Mas-st-Chély, La Malène, Les Vignes, St-Pierre-des-Tripiers, Hures-la-Parade.
Télécharger l’arrêté préfectoral
Arrêté suspendu par le Tribunal administratif de Nîmes le 9 août 2016 ! Voir le communiqué de presse

4 « tirs de défense renforcée » concernant 3 communes
Télécharger les arrêtés préfectoraux

Savoie

Cliquer sur la carte pour l'agrandir
Cliquer sur la carte pour l’agrandir

3 « tirs de prélèvement renforcé », 6 loups à abattre sur 26 communes :
– Arrêté préfectoral du 8 septembre 2016 applicable jusqu’au 12 mars 2017 ordonnant l’abattage de 2 loups sur les communes de St-Colomban des Villards, St-Alban des Villards, Jarrier, St- Pancrace, Font-Couverte-La-Toussuire, Villarembert, St-Sorlin d’Arves, St-Jean d’Arves, St-Etienne de Cuisnes, St Rémy de Maurienne, Orelle, Valmeinier et Valoire.
– Arrêté préfectoral du 8 septembre 2016 applicable jusqu’au 12 mars 2017 ordonnant l’abattage de 2 loups sur les communes de Bonneval, Montsapey, Argentine et La Léchère.
– Arrêté préfectoral du 8 septembre 2016 applicable jusqu’au 12 mars 2017 ordonnant l’abattage de 2 loups sur les communes d’Aussois, Arvieux, Bramans, Fourneaux, Modane, St-André, Sollières-Sardières, Termignon et Villarodin-Bourget.
 Télécharger les arrêtés préfectoraux

7 « tirs de défense renforcée » concernant 8 communes
Télécharger les arrêtés préfectoraux

Var

Cliquer sur la carte pour l'agrandir
Cliquer sur la carte pour l’agrandir

 

6 « tirs de défense renforcée », concernant 11 communes
Télécharger les arrêtés préfectoraux

 

Dernières actualités

21.11.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

13.11.2022

Des podcasts immersifs sur le quotidien des animaux sauvages

Depuis quelques années, le secteur des podcasts a le vent en poupe. Moins coûteux et polluant à diffuser qu’une vidéo, ce format éveille l’imaginaire et prend le contrepied de la mode du zapping et du “ toujours plus vite ”.  C’est pour cela que l’ASPAS s’est associée avec le jeune média Mu’ethik pour une série de podcasts […]

09.11.2022

Dominique, éleveur de moutons : “Que vivent les renards !”

Installé dans le Limousin, Dominique gère un élevage* d’une centaine de moutons d’Ouessant, race française la plus primitive et dite la plus petite du monde. Pour ce passionné d’animaux, son terrain placé en refuge ASPAS, protéger son troupeau des prédateurs relève du simple bon sens et de fait, en 26 ans d’activité, il n’a eu aucun souci avec le renard. Oui vous avez bien lu […]

04.11.2022

“GOUPIL” n°151, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Succès de la pétition pour les blaireaux au Sénat, victoires en justice pour les loups,  actualité de l’ASPAS dans les territoires, gros dossier sur les corvidés… L’édition n°151 du magazine trimestriel de l’ASPAS est paru !  Sommaire du “Goupil” n°151 – automne 2022 :   L’actualité des actions de l’ASPAS dans les régions Stop à la […]

31.10.2022

Un nouvel épisode dramatique dans le feuilleton des bouquetins du Bargy 

Le triste feuilleton des bouquetins du Bargy continue. En juillet dernier, l’ASPAS vous invitait à participer à une consultation publique concernant un projet d’arrêté déposé par le préfet de Haute-Savoie pour autoriser l’abattage indiscriminé de 75 bouquetins dans le désormais tristement connu massif du Bargy.   Et bien, en dépit de cette consultation publique qui […]