Tous unis contre la chasse à courre !

Tous unis contre la chasse à courre !

Nicolas Hulot doit abolir la chasse à courre : c’est ce que demande l’ASPAS avec 20 autres associations dans une lettre envoyée ce matin. Experte juridique de la chasse, et opposée à ces pratiques violentes, l’ASPAS dépose plainte contre M. Drach pour la mise à mort d’un cerf dans le jardin d’un particulier. Cependant, l’horreur est légale dans notre pays et il est possible qu’aucune infraction ne soit retenue.

Violation de domicile ? Infraction pour chasse sur terrain d’autrui ? Acte de cruauté ? Mise en danger des riverains ? Non-respect de l’interdiction de chasser à courre dans la commune ? Non-respect des règles de sécurité ?

Si tout cela est « légal » en France, l’ASPAS demande que la législation change et que la chasse soit réformée en profondeur !

Les sondages successifs (IFOP juillet 2009, octobre 2010, janvier et septembre 2016 pour l’ASPAS, le collectif pour le Dimanche sans chasse et One Voice) montrent que la désapprobation des Français envers la chasse est croissante. Le récent sondage IFOP commandé par la Fondation Brigitte Bardot confirme cette attente : 84 % de nos concitoyens sont opposés à la chasse à courre, et 82 % veulent l’arrêt des coups de fusil le dimanche.

Depuis 30 ans en effet, l’ASPAS révèle la fréquence et la gravité des accidents de chasse, et ses campagnes de sensibilisation commencent à payer : notre pétition pour l’arrêt de la chasse le dimanche fait… un carton.

Selon ces derniers sondages, la majorité des Français ne se sentent pas en sécurité dans la nature en période de chasse et on les comprend !

L’ASPAS rappelle que l’insécurité liée à la chasse, l’interdiction des balades pour les non-chasseurs, l’appropriation de la nature, l’horreur imposée par les chasseurs et les piégeurs sont autorisées en France. On peut blesser à l’arc un chevreuil, extirper une nichée de blaireaux hors de leur terrier et les jeter agonisants aux chiens, engluer des oiseaux ou piéger des renards dans des conditions atroces.

Seule, une réforme profonde et radicale permettra le retour de la sécurité dans nos terroirs, un meilleur respect de la démocratie, des citoyens et des animaux puisque 91 % (1) des Français souhaitent une réforme de l’organisation et de la réglementation sur la chasse.

(1) Sondage IFOP ASPAS-One VOice Septembre 2016

Dernier articles de presse

08.03.2023

Un nouveau réseau de réserves naturelles en France

En réponse à la crise climatique et l’effondrement de la biodiversité, l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) lance ce jeudi 9 mars 2023 le label Havre de Vie Sauvage® afin d’offrir une solution concrète à tous les propriétaires terriens soucieux protéger la nature sur le long terme. Régulièrement, l’actualité rappelle à quel point […]

17.02.2023

Appel à manifester pour les loups le 11 mars à Besançon

Pour dénoncer les tirs de loups dans le massif du Jura, plusieurs associations dont l’ASPAS appellent à manifester le samedi 11 mars à Besançon, à l’initiative du Pôle Grands Prédateur et du Collectif Loup Massif du Jura. Le retour du loup gris dans le massif du Jura s’inscrit dans une dynamique de recolonisation de l’espèce […]

12.01.2023

Mort de Morgan Keane : un verdict au parfum de révolte  

La mort de Morgan Keane, confondu avec un sanglier dans le Lot le 2 décembre 2020, a marqué le début d’une grande offensive citoyenne contre l’insécurité liée à la chasse, initiée par des proches de Morgan réunies au sein du collectif « Un Jour Un Chasseur ». L’ASPAS avait décidé de se porter partie civile […]

09.01.2023

Insécurité à la chasse : chasseurs 1, les autres 0

Alors que 4 Français sur 5 sont favorables au dimanche sans chasse, jour où l’on compte le plus grand nombre d’accidents liés à ce loisir, l’État préfère renforcer les intérêts d’une minorité dangereusement armée : l’appli-gadget permettant de signaler les chasses en cours est non seulement anti-démocratique, elle est aussi à l’avantage des chasseurs qui […]

02.01.2023

8 Français sur 10 réclament le dimanche sans chasse

Alors que le gouvernement tarde à faire ses annonces concernant la sécurisation de la chasse (maintenant prévues le 9 janvier), un sondage IFOP réalisé par sept associations de protection de la nature dont l’ASPAS révèle une nouvelle fois que 78% des Français sont favorables à ce que le dimanche devienne un jour sans chasse. Face […]