Une formation pour transporter les animaux sauvages blessés en Drôme et en Ardèche

Une formation pour transporter les animaux sauvages blessés en Drôme et en Ardèche

soins-110Depuis la fermeture du centre de soins du Docteur Mourgues en 2012, un réseau de récupération et d’acheminement des animaux nécessitant des soins s’est mis en place : une bonne quarantaine de personnes adhérant à nos associations ASPAS, FRAPNA 26, LPO 26 et 07, sont motivées pour se mettre ponctuellement ou régulièrement au service des animaux sauvages en difficulté sur les départements Drôme/Ardèche.

Sur ces deux dernières années, plusieurs centaines d’animaux ont pu être secourus et rapatriés grâce aux bénévoles, sur les centres de soins CSOL (69), le Tichodrome (38) et Aquila (05).

Soins animaux sauvagesDe manière générale, il est préférable de laisser un jeune animal là où il a été trouvé. Jamais très loin, ses parents reviendront le nourrir. Si un oisillon se trouve en un lieu particulièrement exposé (chats, route), il est bien entendu, préférable de le mettre en hauteur (sur une branche par exemple) et à proximité de l’endroit où il a été trouvé.

En revanche, si un animal sauvage est trouvé blessé, il est indispensable de le récupérer et de le rapatrier vers le centre de soins le plus proche. C’est dans cette optique que l’ASPAS et la LPO Drôme organisent une journée de formation avec Michel Phisel, responsable du centre de soins Aquila. Il nous apprendra comment capturer l’animal sans risque, ni pour nous, ni pour lui, comment établir un pré-diagnostic et comment l’installer au mieux dans un carton pour son transport.  

Cette formation aura lieu le samedi 13 juin, de 10h à 16h environ (avec repas partagé),
à la salle Fond Giraud (sous la salle Polyvalente de Die), Boulevard du Ballon.

Si vous le souhaitez, à 16h avant de nous séparer, nous pourrons échanger sur les transports et sur d’autres sujets de votre choix.

xirhiSi cette formation vous intéresse, merci de vous y inscrire ! Le nombre de place est limité…Ce sera aussi, bien sûr, l’occasion de nous retrouver ou de faire connaissance !

Au plaisir donc,

Anne Fourier (ASPAS) : actions@aspas-nature.org
Sylvie Portier (LPO Drôme) : sylvie.portier@lpo.fr

Rappel : ces acheminements sont pratiqués à titre bénévole et sans compensation financière. En revanche, un système de don, par abandon de frais, permettra aux « chauffeurs » de récupérer 66% du forfait kilométrique officiel en crédit d’impôts (0,306 € / km – d’usage).

Dernières actualités

21.11.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

13.11.2022

Des podcasts immersifs sur le quotidien des animaux sauvages

Depuis quelques années, le secteur des podcasts a le vent en poupe. Moins coûteux et polluant à diffuser qu’une vidéo, ce format éveille l’imaginaire et prend le contrepied de la mode du zapping et du “ toujours plus vite ”.  C’est pour cela que l’ASPAS s’est associée avec le jeune média Mu’ethik pour une série de podcasts […]

09.11.2022

Dominique, éleveur de moutons : “Que vivent les renards !”

Installé dans le Limousin, Dominique gère un élevage* d’une centaine de moutons d’Ouessant, race française la plus primitive et dite la plus petite du monde. Pour ce passionné d’animaux, son terrain placé en refuge ASPAS, protéger son troupeau des prédateurs relève du simple bon sens et de fait, en 26 ans d’activité, il n’a eu aucun souci avec le renard. Oui vous avez bien lu […]

04.11.2022

“GOUPIL” n°151, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Succès de la pétition pour les blaireaux au Sénat, victoires en justice pour les loups,  actualité de l’ASPAS dans les territoires, gros dossier sur les corvidés… L’édition n°151 du magazine trimestriel de l’ASPAS est paru !  Sommaire du “Goupil” n°151 – automne 2022 :   L’actualité des actions de l’ASPAS dans les régions Stop à la […]

31.10.2022

Un nouvel épisode dramatique dans le feuilleton des bouquetins du Bargy 

Le triste feuilleton des bouquetins du Bargy continue. En juillet dernier, l’ASPAS vous invitait à participer à une consultation publique concernant un projet d’arrêté déposé par le préfet de Haute-Savoie pour autoriser l’abattage indiscriminé de 75 bouquetins dans le désormais tristement connu massif du Bargy.   Et bien, en dépit de cette consultation publique qui […]