Tourterelle des bois : encouragez le Ministère à suspendre sa chasse !

Tourterelle des bois : encouragez le Ministère à suspendre sa chasse !

Une fois n’est pas coutume : l’ASPAS vous invite à approuver le projet d’arrêté du ministère de la Transition écologique visant à interdire la chasse des tourterelles des bois jusqu’au 30 juillet 2022. Vous avez jusqu’au 7 août 2021 pour participer à la consultation publique.

Espèce figurant sur la liste rouge mondiale des espèces menacées de l’UICN*, la tourterelle des bois a perdu 44% de sa population ces 10 dernières années, notamment en raison de la disparition de son habitat, mais aussi de sa chasse et de son braconnage.

Compte tenu du mauvais état de conservation de l’espèce, un plan de gestion est en cours d’élaboration à l’échelle européenne. Dans ce cadre, la Commission a demandé aux États Membres de suspendre la chasse de cette espèce faute de quoi elle saisirait à leur encontre la Cour de justice de l’Union européenne. L’Espagne, pays où la tourterelle des bois subit la plus forte pression de chasse, s’est déjà mise en conformité, comme l’ASPAS vous l’annonçait le 1er juillet dernier (lire ici).

Pour une fois, le gouvernement français semble lui aussi vouloir se plier aux injonctions européennes plutôt qu’au lobby de la chasse, et c’est une très bonne nouvelle. Rappelons qu’en 2020, le ministère avait autorisé un quota de chasse de 17460 oiseaux, et ce malgré une forte opposition citoyenne lors de la consultation publique (77% d’avis contre) et la préconisation par les experts d’un moratoire pur et simple (lire notre article à ce sujet). Heureusement, le Conseil d’Etat avait annulé l’arrêté deux semaines plus tard, ce qui a permis de préserver plusieurs milliers d’oiseaux.     

L’ASPAS vous invite à répondre favorablement à la consultation publique, et à proposer au Ministère d’aller encore plus loin : conférer à la tourterelle des bois le statut d’espèce protégée. Ce serait là, à quelques semaines du sommet international de l’UICN organisé par la France à Marseille, un signal fort envoyé aux autres pays en matière d’action positive pour la préservation de la biodiversité.

Je participe

* UICN : Union Internationale pour la Conservation de la Nature

Dernières actualités

23.02.2024

“Vivre avec les loups” censuré dans la vallée de la Roya !

Dans la vallée de Roya (Alpes-Maritimes), le dernier film de Jean-Michel Bertrand a été scandaleusement déprogrammé sur décision municipale dans deux communes : Breil-sur-Roya, le 13 février, et Fontan, le 17 février… Le film devait être projeté dans les salles municipales de ces deux villages. Les élus qui ont pris cette décision expliquent à la presse […]

22.02.2024

“Vivre avec les loups”, un film en partenariat avec l’ASPAS

Après La Vallée des Loups et Marche avec les loups, Jean-Michel Bertrand revient avec le 3e opus de sa trilogie consacré à la coexistence avec le grand prédateur, toujours en partenariat avec l’ASPAS. Plusieurs avant-premières de Vivre avec les loups sont organisées un peu partout en France courant décembre et janvier, avant sa sortie officielle […]

21.02.2024

Oui aux ours dans les grands massifs de France !

Détruit à outrance jusqu’à la moitié du 20e siècle, l’ours brun a bien failli complètement disparaître de France, à l‘instar du loup gris. Éliminé des Alpes, seule une petite population a péniblement subsisté dans les Pyrénées. Mais grâce au dévouement de quelques passionnés, d’associations de protection de la nature et d’opérations de réintroduction, le pire […]

19.02.2024

Réguler les lynx, le Doubs rêve des chasseurs !

Dans une lettre* adressée à la Fédération départementale de chasse du Doubs, le 16 février dernier, l’association intercommunale de chasse de Fournets-Luisans-Fuans exprime sa volonté de pouvoir réguler les lynx, espèce pourtant strictement protégée et menacée d’extinction en France… Motif ? Sans régulation, les grands félins feraient disparaître tous les chevreuils et les chamois ! […]

13.02.2024

Pas nuisibles  : les renards épargnés dans 10 communes de l’Hérault 

Dans l’Hérault, grâce notamment à une mobilisation de bénévoles ASPAS, LPO et Goupil connexion, les renards échappent au nouveau classement ESOD 2023-2026 dans plusieurs communes du département. Le rôle des prédateurs dans la régulation naturelle des lapins a été l’un des arguments mis en avant pour convaincre la préfecture.   Des dégâts de lapins chez les arboriculteurs, […]