Tourterelle des bois : encouragez le Ministère à suspendre sa chasse !

Tourterelle des bois : encouragez le Ministère à suspendre sa chasse !

Une fois n’est pas coutume : l’ASPAS vous invite à approuver le projet d’arrêté du ministère de la Transition écologique visant à interdire la chasse des tourterelles des bois jusqu’au 30 juillet 2022. Vous avez jusqu’au 7 août 2021 pour participer à la consultation publique.

Espèce figurant sur la liste rouge mondiale des espèces menacées de l’UICN*, la tourterelle des bois a perdu 44% de sa population ces 10 dernières années, notamment en raison de la disparition de son habitat, mais aussi de sa chasse et de son braconnage.

Compte tenu du mauvais état de conservation de l’espèce, un plan de gestion est en cours d’élaboration à l’échelle européenne. Dans ce cadre, la Commission a demandé aux États Membres de suspendre la chasse de cette espèce faute de quoi elle saisirait à leur encontre la Cour de justice de l’Union européenne. L’Espagne, pays où la tourterelle des bois subit la plus forte pression de chasse, s’est déjà mise en conformité, comme l’ASPAS vous l’annonçait le 1er juillet dernier (lire ici).

Pour une fois, le gouvernement français semble lui aussi vouloir se plier aux injonctions européennes plutôt qu’au lobby de la chasse, et c’est une très bonne nouvelle. Rappelons qu’en 2020, le ministère avait autorisé un quota de chasse de 17460 oiseaux, et ce malgré une forte opposition citoyenne lors de la consultation publique (77% d’avis contre) et la préconisation par les experts d’un moratoire pur et simple (lire notre article à ce sujet). Heureusement, le Conseil d’Etat avait annulé l’arrêté deux semaines plus tard, ce qui a permis de préserver plusieurs milliers d’oiseaux.     

L’ASPAS vous invite à répondre favorablement à la consultation publique, et à proposer au Ministère d’aller encore plus loin : conférer à la tourterelle des bois le statut d’espèce protégée. Ce serait là, à quelques semaines du sommet international de l’UICN organisé par la France à Marseille, un signal fort envoyé aux autres pays en matière d’action positive pour la préservation de la biodiversité.

Je participe

* UICN : Union Internationale pour la Conservation de la Nature

Dernières actualités

21.11.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

13.11.2022

Des podcasts immersifs sur le quotidien des animaux sauvages

Depuis quelques années, le secteur des podcasts a le vent en poupe. Moins coûteux et polluant à diffuser qu’une vidéo, ce format éveille l’imaginaire et prend le contrepied de la mode du zapping et du “ toujours plus vite ”.  C’est pour cela que l’ASPAS s’est associée avec le jeune média Mu’ethik pour une série de podcasts […]

09.11.2022

Dominique, éleveur de moutons : “Que vivent les renards !”

Installé dans le Limousin, Dominique gère un élevage* d’une centaine de moutons d’Ouessant, race française la plus primitive et dite la plus petite du monde. Pour ce passionné d’animaux, son terrain placé en refuge ASPAS, protéger son troupeau des prédateurs relève du simple bon sens et de fait, en 26 ans d’activité, il n’a eu aucun souci avec le renard. Oui vous avez bien lu […]

04.11.2022

“GOUPIL” n°151, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Succès de la pétition pour les blaireaux au Sénat, victoires en justice pour les loups,  actualité de l’ASPAS dans les territoires, gros dossier sur les corvidés… L’édition n°151 du magazine trimestriel de l’ASPAS est paru !  Sommaire du “Goupil” n°151 – automne 2022 :   L’actualité des actions de l’ASPAS dans les régions Stop à la […]

31.10.2022

Un nouvel épisode dramatique dans le feuilleton des bouquetins du Bargy 

Le triste feuilleton des bouquetins du Bargy continue. En juillet dernier, l’ASPAS vous invitait à participer à une consultation publique concernant un projet d’arrêté déposé par le préfet de Haute-Savoie pour autoriser l’abattage indiscriminé de 75 bouquetins dans le désormais tristement connu massif du Bargy.   Et bien, en dépit de cette consultation publique qui […]