Rachetons une palombière pour créer un nouveau Havre de Vie Sauvage® !

Rachetons une palombière pour créer un nouveau Havre de Vie Sauvage® !

Dans le Périgord, un couple d’adhérents ASPAS a le beau projet de faire de leur terrain de 12 hectares un Havre de Vie Sauvage, où la nature sera libre d’évoluer à sa guise pour au moins 99 ans, sans aucune intervention humaine (chasse, coupe de bois, cueillette).
Pour que ce projet prenne tout son sens, Catie et Hans souhaiteraient inclure une parcelle forestière voisine dont ils ne sont pas encore propriétaires et sur laquelle se trouve une immense palombière – un grand mirador de chasse sur lequel les chasseurs se postent pour abattre des oiseaux, notamment des pigeons ramier…

Racheter ce terrain permettrait de mettre hors d’état de nuire cette tour de la mort, et d’agrandir ainsi le Havre de Vie Sauvage® où les animaux sauvages seront libres de circuler sans crainte d’être chassés et où les arbres pourront grandir sans risque d’être coupés.

Sauvez un pigeon, faites un don !

Pour acquérir la parcelle manquante, une cagnotte participative a été lancée par Cathie et Hans sur Ulule. Objectif : 6000 euros avant le 30 novembre !

La concrétisation de ce projet permettrait ainsi au deuxième Havre de Vie Sauvage de France de voir le jour, après celui inauguré le 17 septembre 2023 à Melle (en savoir plus).

Quelle différence entre Havre et Réserve de Vie Sauvage® ?

Tous les deux sont des labels créés et déposés par l’ASPAS pour garantir une protection forte de la nature.

Une Réserve de Vie Sauvage® désigne une propriété appartenant à l’ASPAS où la nature est laissée en libre évolution, sans aucune exploitation humaine (chasse, pêche, pastoralisme, sylviculture, cueillette). À ce jour, l’ASPAS protège plus de 1200 hectares de nature grâce à ce label.

Un Havre de Vie Sauvage®, c’est la même chose à cette différence près que l’ASPAS n’est pas propriétaire du terrain. L’idée est que n’importe quel propriétaire peut s’engager concrètement pour la protection de la nature sur le long terme, grâce au dispositif de l’ORE. C’est aussi un label qui peut s’appliquer à des surfaces plus petites que les RVS (minimum 5 hectares).

Pour en savoir plus sur les Havres de Vie Sauvage®, cliquez ici

Dernières actualités

22.02.2024

“Vivre avec les loups”, un film en partenariat avec l’ASPAS

Après La Vallée des Loups et Marche avec les loups, Jean-Michel Bertrand revient avec le 3e opus de sa trilogie consacré à la coexistence avec le grand prédateur, toujours en partenariat avec l’ASPAS. Plusieurs avant-premières de Vivre avec les loups sont organisées un peu partout en France courant décembre et janvier, avant sa sortie officielle […]

21.02.2024

Oui aux ours dans les grands massifs de France !

Détruit à outrance jusqu’à la moitié du 20e siècle, l’ours brun a bien failli complètement disparaître de France, à l‘instar du loup gris. Éliminé des Alpes, seule une petite population a péniblement subsisté dans les Pyrénées. Mais grâce au dévouement de quelques passionnés, d’associations de protection de la nature et d’opérations de réintroduction, le pire […]

19.02.2024

Réguler les lynx, le Doubs rêve des chasseurs !

Dans une lettre* adressée à la Fédération départementale de chasse du Doubs, le 16 février dernier, l’association intercommunale de chasse de Fournets-Luisans-Fuans exprime sa volonté de pouvoir réguler les lynx, espèce pourtant strictement protégée et menacée d’extinction en France… Motif ? Sans régulation, les grands félins feraient disparaître tous les chevreuils et les chamois ! […]

13.02.2024

Pas nuisibles  : les renards épargnés dans 10 communes de l’Hérault 

Dans l’Hérault, grâce notamment à une mobilisation de bénévoles ASPAS, LPO et Goupil connexion, les renards échappent au nouveau classement ESOD 2023-2026 dans plusieurs communes du département. Le rôle des prédateurs dans la régulation naturelle des lapins a été l’un des arguments mis en avant pour convaincre la préfecture.   Des dégâts de lapins chez les arboriculteurs, […]

09.02.2024

“GOUPIL” n°156, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Dans ce premier Goupil de l’année 2024, outre un gros dossier central consacré à la chasse et à ses nuisances, vous découvrirez nos dernières actions pour les loups, les ours, les blaireaux, les bouquetins du Bargy, les oiseaux menacés dans les Antilles et bien d’autres espèces encore… Avec, comme d’habitude, vos rubriques juridiques préférées (coin […]