NUISIBLES : Annulation du classement 2009/2010 pour le Cher

NUISIBLES : Annulation du classement 2009/2010 pour le Cher

Le Tribunal Administratif d’Orléans a annulé (jugement n°0903269 du 28 décembre 2009) l’arrêté du 26 juin 2009 du Préfet du Cher en ce qu’il classe parmi les nuisibles la martre et la fouine ainsi que la prorogation au-delà du 31 mars 2010 de la période de destruction à tir des corneilles noires, en considérant que :
 
« Qu’il ressort des pièces du dossier que la fouine et la martre sont répandues significativement dans le département du Cher ; que, toutefois, sur la période courant du 24 avril 2008 au 24 avril 2009, la montant des dégâts occasionnés par la martre aux activités agricoles, forestières et aquacoles dans le département, chiffrés à 13 052 euros, est d’assez faible importance ; que pour la fouine, sur la même période, si le montant est chiffré à 79 813 euros, il y a lieu de diminuer de 69 531 euros concernant des dépenses d’isolation de bâtiments que ne peuvent être considérées comme résultant de dommages aux activités agricoles au sens de l’article R.427-7 du code de l’environnement ; que, pour justifier du classement comme nuisibles de la fouine et de la martre dans tout le département à moins de 250 mètres des fermes et élevages, y compris les parquets de repeuplement de gibier et les zones de repeuplement du lapin de garenne, il est également fait état des atteintes à la faune sauvage, notamment aux populations de perdrix rouges et grises ; que, toutefois, outre que le lapin de garenne est lui-même classé nuisible dans certaines communes du département, la seule estimation de dégâts causés aux perdrix par les mustélidés et les renards, dans le département du Cher, concerne la saison 2000/2001 ; que, par suite, le préfet n’a pas fait une exacte appréciation de la situation locale en classant la fouine et la martre comme animaux nuisibles »

« considérant, en dernier lieu, que l’association requérante soutient que le tir de la corneille noire au-delà du 31 mars 2010 n’est justifié par aucune particularité locale ; que le préfet du Cher fait valoir dans ses écritures en défense qu’il a été conduit à organiser des battues administratives en raison des dégâts causés aux cultures par les corneilles noires ; que, toutefois, il ressort des pièces du dossier que le nombre de plaintes d’exploitants agricoles pour dégâts causés aux cultures par les corneilles noires, à l’origine de l’organisation de battues administratives, est relativement modéré puisqu’il s’établit à une seule plainte en 2008 et à deux plaintes en 2009 ; que, par ailleurs, l’organisation de telles battues peut suffire pour remédier aux dégâts causés aux cultures par les corneilles noires ; que, par suite, l’association requérante est fondée à demander l’annulation de l’arrêté du 26 juin 2009 en tant qu’il proroge au-delà du 31 mars 2010 la période de destruction à tir des corneilles noires ; »

Dernières actualités

16.04.2024

Bouquetins du Bargy : du mieux mais des animaux sains toujours menacés d’abattage !

Trois nouveaux arrêtés sont actuellement soumis à consultation publique jusqu’au 25 avril par la préfecture de Haute-Savoie, visant à lutter contre l’enzootie de brucellose au sein des populations de bouquetins sauvages dans les massifs du Bargy et des Aravis. L’ASPAS vous invite à y participer en refusant toute opération visant à abattre des bouquetins potentiellement […]

16.04.2024

La Poste milite en faveur des renards !

De superbes photos de renards dans leur milieu naturel sur des timbres 20g, et un message de sensibilisation sur la place du petit carnivore dans l’écosystème : l’ASPAS ne peut que saluer cette initiative de La Poste, entreprise de service public, qui propose à la vente dès le 3 juin prochain un « collector » à tirage limité* […]

04.04.2024

Consultations publiques : dites NON au déterrage des blaireaux dès le 15 mai !

À partir du 15 mai, dans plusieurs départements de France, les chasseurs ressortent leurs pelles, pioches et autres instruments de torture pour s’adonner à leur funeste passion : le déterrage de familles entières de blaireaux, directement au terrier. Interdite chez la plupart de nos voisins, la chasse sous terre fait de la résistance en France, […]

03.04.2024

L’Etat doit faire plus pour les ours en France ! 

Si le dernier bilan démographique publié par l’Office Français de la biodiversité (OFB) révèle une légère progression de la population des ours dans les Pyrénées en 2023, le brassage génétique est toujours préoccupant et on est encore loin du seuil minimal de viabilité de l’espèce. Redonnons sa place à l’ours dans les grands massifs de […]

27.03.2024

Le col de Lizarrieta, zone Natura 2000 plombée par la chasse !  

Une étude publiée par l’association CPAL* alerte sur les taux anormalement élevés de plomb contenu dans le sol et les organismes vivants du col de Lizarrieta, un site très prisé par les chasseurs d’oiseaux migrateurs…  Véritable hot-spot de la migration, le col de Lizarrieta situé sur la commune de Sare (64) est tristement célèbre pour […]