Montpellier interdit la chasse sur les terrains publics !

Montpellier interdit la chasse sur les terrains publics !

La nouvelle municipalité de Montpellier, conduite par Michaël Delafosse, a pris la décision en décembre 2020 de résilier les conventions de mise à disposition de terrains publics pour les associations de chasse.

A l’origine de l’initiative, l’élu Eddine Ariztegui, délégué au bien-être animal et membre du Parti animaliste, dont l’équipe a sollicité l’assistance du service juridique de l’ASPAS au cours des derniers mois.

Cette décision, une première pour une grande ville en France, a notamment été justifiée par le sentiment d’insécurité des habitants de Montpellier, mais aussi par le caractère inutile et cruel de la chasse, de surcroît en zone urbaine, sachant que de leur propre aveu les chasseurs nourrissent et abreuvent une partie du « gibier » qu’ils prennent ensuite plaisir à abattre (lapins, faisans, pigeons…).

Aussitôt la nouvelle annoncée sur les réseaux sociaux, des chasseurs mécontents ont proféré des insultes racistes et homophobes à l’encontre de M. Ariztegui. L’ASPAS apporte tout son soutien à l’élu, et condamne fermement cette violence verbale intolérable qui ne fait qu’entacher encore un peu plus l’image déjà très dégradée des chasseurs de France.

Maires de France, inspirez-vous de l’exemple de Montpellier !

En matière de chasse, les pouvoirs des maires sont assez limités en France, mais plusieurs actions restent malgré tout possibles pour limiter et encadrer cette pratique de moins en moins populaire, comme nous l’avions expliqué dans notre dossier publié à l’occasion des élections municipales de mars 2020. 

En savoir plus

Dernières actualités

04.04.2024

Consultations publiques : dites NON au déterrage des blaireaux dès le 15 mai !

À partir du 15 mai, dans plusieurs départements de France, les chasseurs ressortent leurs pelles, pioches et autres instruments de torture pour s’adonner à leur funeste passion : le déterrage de familles entières de blaireaux, directement au terrier. Interdite chez la plupart de nos voisins, la chasse sous terre fait de la résistance en France, […]

03.04.2024

L’Etat doit faire plus pour les ours en France ! 

Si le dernier bilan démographique publié par l’Office Français de la biodiversité (OFB) révèle une légère progression de la population des ours dans les Pyrénées en 2023, le brassage génétique est toujours préoccupant et on est encore loin du seuil minimal de viabilité de l’espèce. Redonnons sa place à l’ours dans les grands massifs de […]

27.03.2024

Le col de Lizarrieta, zone Natura 2000 plombée par la chasse !  

Une étude publiée par l’association CPAL* alerte sur les taux anormalement élevés de plomb contenu dans le sol et les organismes vivants du col de Lizarrieta, un site très prisé par les chasseurs d’oiseaux migrateurs…  Véritable hot-spot de la migration, le col de Lizarrieta situé sur la commune de Sare (64) est tristement célèbre pour […]

26.03.2024

La préfète du Rhône veut autoriser le déterrage de blaireaux dès le 15 mai !

Sous la pression des chasseurs du département du Rhône, la préfecture entend autoriser une période complémentaire de vénerie sous terre des blaireaux la saison prochaine, du 15 mai au 15 août 2025… Soyons nombreux à dire NON à ce projet d’arrêté en participant à la consultation publique jusqu’au 4 avril !  Le projet d’arrêté est […]

21.03.2024

Oui aux ours dans les grands massifs de France !

Ce samedi 23 mars, c’est la Journée mondiale des ours ! L’occasion pour l’ASPAS de faire un focus sur l’ours brun et de rappeler nos actions en faveur du grand plantigrade en France. Détruit à outrance jusqu’à la moitié du 20e siècle, l’ours brun a bien failli complètement disparaître de France, à l‘instar du loup […]