L’Espagne va sauver 900 000 tourterelles des bois de la chasse !

L’Espagne va sauver 900 000 tourterelles des bois de la chasse !

C’est une mesure forte pour la préservation de cette espèce menacée. L’Espagne est en effet le pays d’Europe qui chasse le plus la tourterelle des bois, un oiseau migrateur déjà fortement impacté par les bouleversements agricoles et la disparition de son habitat naturel.

Selon les experts, la suspension de la chasse dans ce pays permettrait aux effectifs de croître de 5% par an. Les scientifiques recommandent ainsi un moratoire pour au moins 4 ans, afin que l’espèce ne soit plus considérée comme menacée.

Il est maintenant à espérer que la France suive l’exemple espagnol, mais rien n’est jamais gagné avec le puissant lobby de la chasse que l’on connaît, toujours prompt à défendre l’intérêt des chasseurs avant celui de la biodiversité.

Chez nous, il a fallu une intervention en urgence de la LPO auprès du Conseil d’Etat pour suspendre la chasse des tourterelles des bois pour la saison 2020-2021, décision intervenue le 11 septembre 2020. L’arrêté ministériel adopté par Barbara Pompili la veille de l’ouverture de la chasse, le 28 août 2020, autorisait les chasseurs à dégommer jusqu’à 17 460 oiseaux, et ce malgré une forte opposition citoyenne lors de la consultation publique (77% d’avis contre) et la préconisation par les experts d’un moratoire pur et simple (lire notre article à ce sujet).

Le délai de la procédure de référé au Conseil d’Etat a hélas permis aux chasseurs de tuer près de 7000 tourterelles des bois en moins de 2 semaines, soit 40% du quota autorisé… et ces chiffres ne tiennent pas compte des actes de braconnage, difficiles à estimer.

L’ASPAS va surveiller de très près les publications à venir du ministère de la Transition écologique, et vous invitera à participer massivement à la consultation publique dans le cas où un quota de chasse supérieur à 0 serait à nouveau autorisé en France pour la saison 2021-2022.

Sources :
birdguides.com
theguardian.co.uk

Dernières actualités

21.03.2023

Parole de chasseurs : “Abattre des arbres pour protéger les animaux” !

C’est un courrier pour le moins assez hallucinant qu’a reçu Annie*, sympathisante de l’ASPAS et propriétaire de plusieurs parcelles de forêt en Haute-Savoie : en février 2023, l’association de chasse locale lui demande expressément l’autorisation de créer sur ses terrains des “zones de refuge” pour favoriser la reproduction des animaux qui seraient dérangés par les […]

16.03.2023

Une 2e journée mondiale pour les blaireaux !

Après le succès de la 1re édition, l’ASPAS propose de remettre les blaireaux, les blairelles et les blaireautins à l’honneur, le 15 mai 2023 ! Envie de prendre part à cette 2e Journée Mondiale, placée sous l’angle de la sensibilisation ? Partagez votre évènement via notre formulaire en ligne. Un an après, ils n’ont toujours […]

14.03.2023

Et si vous créiez votre propre réserve naturelle ?

Vous en entendez parler depuis quelque temps déjà… Ils sont enfin là les Havres de Vie Sauvage®, les petits frères de nos grandes Réserves de Vie Sauvages® !   Ce jeudi 9 mars, après avoir longtemps mûri le projet, l’ASPAS lance un nouveau programme de réserves naturelles vraiment naturelles, pour tous les propriétaires fonciers qui veulent garantir à leurs terrains une protection sur le long terme, grâce au dispositif foncier ORE (Obligation réelle […]

14.03.2023

Déterrage des blaireaux au 15 mai : votre avis compte !

À partir du 15 mai, dans plusieurs départements de France, les chasseurs ressortent leurs pelles, pioches et autres instruments de torture pour s’adonner à leur funeste passion : le déterrage de familles entières de blaireaux, directement au terrier. Interdite chez la plupart de nos voisins, la chasse sous terre fait de la résistance en France, […]

07.03.2023

Pas de répit pour les sangliers en mars

Chasser les sangliers jusqu’au 31 mars, c’est possible dans une très large majorité de départements depuis l’entrée en vigueur du décret n°2020-59, publié le 29 janvier 2020… Avec ça et l’ouverture anticipée de la chasse le 1er juin, les sangliers sont donc persécutés par le loisir de la chasse 10 mois sur 12. Et rien […]