« Fermeture » de la chasse : Le danger persiste !

« Fermeture » de la chasse : Le danger persiste !

tir-lunette-110Deux randonneurs tués par des chasseurs et au moins 13 autres victimes ne pratiquant pas la chasse blessées. Des balles et des plombs qui finissent leur course dans des voitures en circulation, ou des habitations. Le bilan de cette saison de chasse au tir est une nouvelle fois lourd. Et malgré la fermeture générale, il n’est pas terminé ! En effet, les battues administratives et autres destructions brutales continuent toute l’année. Les promeneurs ne sont pas à l’abri.

Si la chasse à tir est fermée depuis lundi, cette clôture ne concerne en fait que certaines espèces de la faune sauvage. Renard ou chevreuil sont tirés dès le mois de juin, les oiseaux d’eau dès le mois d’août ou encore les dits « nuisibles » toute l’année. Le climat d’insécurité et les nuisances liés à la chasse au tir ne se limitent donc pas à la période d’« ouverture et fermeture générale ».

chasseur-promeneursEn France, aucune véritable mesure ne garantit la sécurité des non-chasseurs, qui souhaiteraient profiter de la forêt et des chemins de campagne en toute sécurité. Chaque année, en moyenne 150 accidents de chasse sont recensés et impliquent régulièrement des non-chasseurs. Cette saison, l’ASPAS a recensé* 15 victimes de la chasse alors qu’elles pratiquaient une activité de pleine nature (randonnée, vtt…) ou qu’elles se trouvaient tout bonnement chez elles. Un bilan alourdi par le décès de deux randonneurs…

Les mesures les plus élémentaires pour faire cesser ce climat d’insécurité seraient d’imposer des contrôles de la vue et de la santé des pratiquants, des contrôles d’alcoolémie et bien sûr de partager l’espace avec les autres utilisateurs de la nature, qui sont des millions et qui souhaitent majoritairement une trêve de la chasse le dimanche (Sondage IFOP Janvier 2016).

Car c’est le dimanche que sont à déplorer plus de la moitié des accidents. Notre pétition « Pour l’arrêt de la chasse le dimanche » connaît un fort succès .

L’ASPAS fait également partie d’un collectif pour le dimanche sans chasse qui regroupe plus de 800 organismes d’usagers de la nature.

Le nombre constant d’accidents de chasse ne suffit pas à faire réagir les pouvoirs publics. Combien faudra-t-il de blessés et de morts pour que la France s’aligne sur les autres pays européens ?

Dernier articles de presse

26.02.2024

Un plan mouton qui s’attaque aux loups !

On le redoutait depuis deux mois : le nouveau “Plan national d’actions” (PNA) pour la conservation du loup a finalement été publié par l’Etat à la veille de l’ouverture du Salon de l’Agriculture, sans aucun changement substantiel par rapport au projet dévoilé fin 2023. Alors que l’objectif d’un PNA est en principe de garantir la […]

23.02.2024

Pour une transition écologique, équitable et solidaire de notre agriculture et de notre alimentation

A la veille du Salon de l’agriculture, nos 12 ONG réunies au sein du collectif Cap Nature & Biodiversité dénoncent la volonté de faire de l’écologie le bouc émissaire de la crise agricole, et demandent l’élaboration concertée de solutions associant la protection de l‘agriculture à celle de l’environnement. En 40 ans, l’Europe a perdu 800 […]

13.02.2024

Quels pouvoirs du maire sur la chasse ? L’ASPAS édite un guide pratique

Un maire peut-il limiter la chasse dans une forêt communale ? Peut-il imposer un jour sans chasse ? Peut-il venir au secours des espèces considérées comme “nuisibles” ? C’est pour répondre à ces questions de plus en plus fréquentes que l’ASPAS a décidé de mettre à disposition des élus locaux un guide pratique et juridique, […]

01.02.2024

Insécurité liée à la chasse : l’ASPAS et Un jour un chasseur attaquent l’État pour inaction cynégétique

Le gouvernement n’a pas réagi au recours gracieux envoyé le 10 octobre par l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) et le collectif Un Jour Un Chasseur. Celui-ci exigeait l’adoption de mesures nationales fortes pour encadrer de manière plus sécuritaire la pratique de la chasse. Au nom des ruraux et de tous les citoyens […]

31.01.2024

La destruction des “nuisibles” sévèrement critiquée par des scientifiques

Un panel d’experts dénonce l’absence de justification et l’inefficience du massacre annuel de millions d’oiseaux et de mammifères sauvages accusés d’être potentiellement néfastes aux activités humaines. En partenariat avec l’ASPAS et la LPO, la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) a constitué un comité d’experts scientifiques et sociétaux indépendants afin d’émettre un avis sur la […]