Exprimez-vous contre le projet d’arrêté faisant du loup une espèce chassable

Exprimez-vous contre le projet d’arrêté faisant du loup une espèce chassable

loup110CJLa Ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie consulte le public sur un projet d’arrêté qui permettrait aux chasseurs d’abattre des loups à l’occasion de leur loisir. Deux précédents projets d’arrêtés ont fixé à 36 le nombre de loups pouvant être abattus cette saison, et intégré 6 nouveaux départements dans lesquels les destructions de loups seront facilitées (20 départements au total).

Le présent projet va encore plus loin et permet aux chasseurs de chasser le loup à l’occasion de leur battues ou chasses individuelles au grand gibier. Cet arrêté entend légaliser cette pratique mise en œuvre par les préfets cet automne, pourtant sanctionnée par le juge administratif à 14 reprises…

Le projet d’arrêté est consultable ICI.
Vous pouvez participer directement sur le site en cliquant ICI 
(formulaire à remplir en bas de la page)

ATTENTION : la consultation est ouverte jusqu’au 11 juillet 2014.

L’ASPAS vous invite vivement à exprimer votre opinion sur ce projet. Vous trouverez ci-après quelques éléments critiques.

Nous sommes fermement opposés à ce projet, notamment pour les raisons suivantes :

  • loup-CJLe loup est classé à l’annexe IV de la directive Habitats. Il est à ce titre strictement protégé. Seules les espèces inscrites à l’annexe V peuvent faire l’objet de mesures de gestion et donc être chassées. Faire du loup une espèce « chassable » est totalement incompatible avec cette directive européenne.
  • Il est inconcevable de laisser aux seuls chasseurs la responsabilité d’une opération de dérogation au statut de stricte protection d’une espèce dont les populations restent fragiles. Depuis le retour du loup, une vingtaine d’individus ont été braconnés par tir, sans bien sûr compter ceux qui n’ont probablement pas été retrouvés. Une telle opération doit impérativement être encadrée par l’État.
  • Le CNPN (Conseil National de la Protection de la Nature), organisme dont la consultation est obligatoire, a émis un avis négatif sur ce projet.
  • Une trentaine des communes concernées par ce projet sont des sites Natura 2000 ainsi désignés en raison de la nécessité de conserver le loup sur ces espaces. Permettre aux chasseurs de tirer le loup sur ces zones spéciales de conservation créées pour sa protection est totalement absurde et contradictoire.

Vous pouvez exprimer votre opinion en adaptant avec vos propres mots l’avis de l’ASPAS, s’il vous convient. Un avis personnalisé aura en effet plus de poids que plusieurs réponses à la consultation reprenant le même modèle, au mot près.

Nous comptons sur votre mobilisation,
merci d’avance pour votre participation.
L’équipe de l’ASPAS
Tout dysfonctionnement du site des consultations publiques n’est pas du fait de l’ASPAS. Nous vous invitons à renouveler ultérieurement votre participation en cas de message d’erreur, de problème de connexion ou de validation.

Dernières actualités

28.06.2022

NON aux tirs de loups dans l’Hérault ! 

Le 24 juin, le préfet de l’Hérault a donné son feu vert pour des “tirs renforcés” contre des loups qui seraient responsables d’attaques de brebis dans une zone décrétée comme “difficilement protégeable”, dans le nord-est du département. L’ASPAS dénonce une fois de plus la manie de l’État de miser sur l’abattage plutôt que l’anticipation et […]

14.06.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

01.06.2022

Pas de déterrage pour les blaireaux de l’Ardèche le printemps prochain !

L’ASPAS et AVES avaient adressé fin 2021 une lettre à la préfecture pour l’inciter à ne plus autoriser de période complémentaire de vénerie sous terre dans son département : une initiative qui semble avoir porté ses fruits, puisque l’interdiction est en effet mentionnée dans le projet d’arrêté encadrant la saison de chasse 2022-2023 ! Saluons cette […]

31.05.2022

KARMA, un moteur de recherche dédié à la protection du Vivant

Lancé le 22 mai 2022 à l’occasion de la Journée mondiale de la biodiversité, KARMA est le tout premier moteur de recherche 100% engagé pour le bien-être animal et la protection de la nature. L’ASPAS est partenaire de l’initiative : utiliser KARMA pour vos recherches sur le web est une manière rapide et facile de soutenir […]

31.05.2022

Journée Mondiale des Blaireaux : une 1re édition réussie !

Dans notre inlassable combat pour mettre fin au déterrage, chasse cruelle toujours autorisée en France, on leur devait bien ça, à nos petits pandas des bois et des forêts : une journée tout à leur effigie, où le grand public se familiariserait avec leurs mœurs, leur place dans la nature, et s’indignerait à nos côtés du […]