Exprimez-vous contre le projet d’arrêté faisant du loup une espèce chassable

Exprimez-vous contre le projet d’arrêté faisant du loup une espèce chassable

loup110CJLa Ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie consulte le public sur un projet d’arrêté qui permettrait aux chasseurs d’abattre des loups à l’occasion de leur loisir. Deux précédents projets d’arrêtés ont fixé à 36 le nombre de loups pouvant être abattus cette saison, et intégré 6 nouveaux départements dans lesquels les destructions de loups seront facilitées (20 départements au total).

Le présent projet va encore plus loin et permet aux chasseurs de chasser le loup à l’occasion de leur battues ou chasses individuelles au grand gibier. Cet arrêté entend légaliser cette pratique mise en œuvre par les préfets cet automne, pourtant sanctionnée par le juge administratif à 14 reprises…

Le projet d’arrêté est consultable ICI.
Vous pouvez participer directement sur le site en cliquant ICI 
(formulaire à remplir en bas de la page)

ATTENTION : la consultation est ouverte jusqu’au 11 juillet 2014.

L’ASPAS vous invite vivement à exprimer votre opinion sur ce projet. Vous trouverez ci-après quelques éléments critiques.

Nous sommes fermement opposés à ce projet, notamment pour les raisons suivantes :

  • loup-CJLe loup est classé à l’annexe IV de la directive Habitats. Il est à ce titre strictement protégé. Seules les espèces inscrites à l’annexe V peuvent faire l’objet de mesures de gestion et donc être chassées. Faire du loup une espèce « chassable » est totalement incompatible avec cette directive européenne.
  • Il est inconcevable de laisser aux seuls chasseurs la responsabilité d’une opération de dérogation au statut de stricte protection d’une espèce dont les populations restent fragiles. Depuis le retour du loup, une vingtaine d’individus ont été braconnés par tir, sans bien sûr compter ceux qui n’ont probablement pas été retrouvés. Une telle opération doit impérativement être encadrée par l’État.
  • Le CNPN (Conseil National de la Protection de la Nature), organisme dont la consultation est obligatoire, a émis un avis négatif sur ce projet.
  • Une trentaine des communes concernées par ce projet sont des sites Natura 2000 ainsi désignés en raison de la nécessité de conserver le loup sur ces espaces. Permettre aux chasseurs de tirer le loup sur ces zones spéciales de conservation créées pour sa protection est totalement absurde et contradictoire.

Vous pouvez exprimer votre opinion en adaptant avec vos propres mots l’avis de l’ASPAS, s’il vous convient. Un avis personnalisé aura en effet plus de poids que plusieurs réponses à la consultation reprenant le même modèle, au mot près.

Nous comptons sur votre mobilisation,
merci d’avance pour votre participation.
L’équipe de l’ASPAS
Tout dysfonctionnement du site des consultations publiques n’est pas du fait de l’ASPAS. Nous vous invitons à renouveler ultérieurement votre participation en cas de message d’erreur, de problème de connexion ou de validation.

Dernières actualités

21.11.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

13.11.2022

Des podcasts immersifs sur le quotidien des animaux sauvages

Depuis quelques années, le secteur des podcasts a le vent en poupe. Moins coûteux et polluant à diffuser qu’une vidéo, ce format éveille l’imaginaire et prend le contrepied de la mode du zapping et du “ toujours plus vite ”.  C’est pour cela que l’ASPAS s’est associée avec le jeune média Mu’ethik pour une série de podcasts […]

09.11.2022

Dominique, éleveur de moutons : “Que vivent les renards !”

Installé dans le Limousin, Dominique gère un élevage* d’une centaine de moutons d’Ouessant, race française la plus primitive et dite la plus petite du monde. Pour ce passionné d’animaux, son terrain placé en refuge ASPAS, protéger son troupeau des prédateurs relève du simple bon sens et de fait, en 26 ans d’activité, il n’a eu aucun souci avec le renard. Oui vous avez bien lu […]

04.11.2022

“GOUPIL” n°151, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Succès de la pétition pour les blaireaux au Sénat, victoires en justice pour les loups,  actualité de l’ASPAS dans les territoires, gros dossier sur les corvidés… L’édition n°151 du magazine trimestriel de l’ASPAS est paru !  Sommaire du “Goupil” n°151 – automne 2022 :   L’actualité des actions de l’ASPAS dans les régions Stop à la […]

31.10.2022

Un nouvel épisode dramatique dans le feuilleton des bouquetins du Bargy 

Le triste feuilleton des bouquetins du Bargy continue. En juillet dernier, l’ASPAS vous invitait à participer à une consultation publique concernant un projet d’arrêté déposé par le préfet de Haute-Savoie pour autoriser l’abattage indiscriminé de 75 bouquetins dans le désormais tristement connu massif du Bargy.   Et bien, en dépit de cette consultation publique qui […]