Vivre sans les bêtes ? C’est trop bête…

Vivre sans les bêtes ? C’est trop bête…

ABD110Les JNE (Journalistes-écrivains pour la nature et l’écologie) déplorent la disparition soudaine de l’émission « Vivre avec les bêtes », animée par Elisabeth de Fontenay et leur confrère Allain Bougrain Dubourg sur France Inter. Cette décision est symptomatique du manque d’intérêt des décideurs de la plupart des médias pour la nature, les animaux et le monde vivant en général, en totale contradiction avec les goûts du public.

Plus de la moitié des foyers français accueillent au moins un animal, et nos citoyens sont friands d’informations à leur sujet. La disparition de « 30 Millions d’amis » avait provoqué un tel tollé que l’émission télé a été rachetée et continue aujourd’hui. Parmi les deux seules émissions qui aient résisté au rachat de Direct 8, on trouve « Les Animaux de la 8 ». De son côté, « Vivre avec les bêtes » a été plébiscitée avant qu’on la déplace vers un horaire plus difficile. La décision de sa disparition n’est donc sans doute  pas seulement liée au seul audimat, mais certainement à un désintérêt de la direction sur le sujet des rapports entre les hommes et les autres êtres vivants.

Allain Bougrain-Dubourg
Allain Bougrain-Dubourg

Alors que les animaux viennent de changer de statut légal et sont désormais considérés comme des êtres sensibles quittant leur ancien statut de “bien meuble” sous la pression des intellectuels et du public, alors que la France est en pleine négociation de la convention biodiversité et que s’ouvrent les discussions au parlement sur ces sujets importants, n’y a-t-il pas là un « décalage horaire » ? « Vivre avec les bêtes » était une émission intelligente, enrichissante, unique en son genre, nécessaire. Elle nous ouvrait sur des thématiques d’actualité peu accessibles ailleurs. Elle méritait mieux.

De plus en plus, les JNE constatent que trop de médias diffusent des erreurs sur les animaux, car ils ne cherchent pas les infos à la source, et répètent les mêmes inexactitudes d’article en reportage. Que de désinformation sur les loups, les ours ou les vautours ! Et quel manque de connaissance sur notre patrimoine naturel… Le danger de ce manque d’éducation à la nature est tout simplement l’ignorance des menaces qui pèsent sur elle, et un bien piètre environnement pour les générations futures. Un monde totalement humain serait… inhumain.

Communiqué des JNE (Association des Journalistes écrivains pour la Nature et l’Ecologie) – 24 juin 2014

Manifestez votre mécontentement auprès de France Inter

Pour demander le retour de l’émission et soutenir Elisabeth de Fontenay
et  Allain Bougrain Dubourg, envoyez vos messages sur cette page :

http://espacepublic.radiofrance.fr/messages

N’hésitez pas à diffuser cette information dans votre entourage.

Dernières actualités

23.02.2024

“Vivre avec les loups” censuré dans la vallée de la Roya !

Dans la vallée de Roya (Alpes-Maritimes), le dernier film de Jean-Michel Bertrand a été scandaleusement déprogrammé sur décision municipale dans deux communes : Breil-sur-Roya, le 13 février, et Fontan, le 17 février… Le film devait être projeté dans les salles municipales de ces deux villages. Les élus qui ont pris cette décision expliquent à la presse […]

22.02.2024

“Vivre avec les loups”, un film en partenariat avec l’ASPAS

Après La Vallée des Loups et Marche avec les loups, Jean-Michel Bertrand revient avec le 3e opus de sa trilogie consacré à la coexistence avec le grand prédateur, toujours en partenariat avec l’ASPAS. Plusieurs avant-premières de Vivre avec les loups sont organisées un peu partout en France courant décembre et janvier, avant sa sortie officielle […]

21.02.2024

Oui aux ours dans les grands massifs de France !

Détruit à outrance jusqu’à la moitié du 20e siècle, l’ours brun a bien failli complètement disparaître de France, à l‘instar du loup gris. Éliminé des Alpes, seule une petite population a péniblement subsisté dans les Pyrénées. Mais grâce au dévouement de quelques passionnés, d’associations de protection de la nature et d’opérations de réintroduction, le pire […]

19.02.2024

Réguler les lynx, le Doubs rêve des chasseurs !

Dans une lettre* adressée à la Fédération départementale de chasse du Doubs, le 16 février dernier, l’association intercommunale de chasse de Fournets-Luisans-Fuans exprime sa volonté de pouvoir réguler les lynx, espèce pourtant strictement protégée et menacée d’extinction en France… Motif ? Sans régulation, les grands félins feraient disparaître tous les chevreuils et les chamois ! […]

13.02.2024

Pas nuisibles  : les renards épargnés dans 10 communes de l’Hérault 

Dans l’Hérault, grâce notamment à une mobilisation de bénévoles ASPAS, LPO et Goupil connexion, les renards échappent au nouveau classement ESOD 2023-2026 dans plusieurs communes du département. Le rôle des prédateurs dans la régulation naturelle des lapins a été l’un des arguments mis en avant pour convaincre la préfecture.   Des dégâts de lapins chez les arboriculteurs, […]