Éradiquer les renards… Le plan morbide du maire et des chasseurs de l’Île aux Moines (56)

Éradiquer les renards… Le plan morbide du maire et des chasseurs de l’Île aux Moines (56)

L’Île aux Moines, dans le golfe du Morbihan, « envahie par les renards ». C’est le titre d’un article de presse quelque peu loufoque, publié le 14 octobre dans Ouest France, où l’on apprend, entre autres, qu’un poney aurait été attaqué et que « la biodiversité de l’île est menacée ».

Mais difficile de savoir si ce sont bien des renards les coupables, puisqu’un témoignage surréaliste (de chasseur ?) évoque une espèce qui serait croisée avec des chiens ou des loups…

Bref, un drôle de papier qui n’apporte aucune donnée sérieuse à part l’information selon laquelle 22 « renards » ont déjà été « maîtrisés » (entendez tués) par les chasseurs.

22 quadrupèdes sur une île grande de 310 hectares, où vivent à l’année plus de 600 bipèdes autochtones qui peuvent circuler en voiture, auxquels il faut rajouter plusieurs milliers de touristes pendant la saison estivale. En somme une île assez fortement marquée de l’empreinte humaine.

Selon la Mairie (qui n’apporte aucune preuve), ces « renards » auraient été introduits illégalement sur l’île. L’Île aux Moines est la plus grande des îles du Morbihan, et ne se trouve qu’à 450 mètres de distance du continent. Avec une si faible distance, il n’est pas impossible d’imaginer qu’un renard puisse nager jusqu’à l’île. Mais le fait est qu’on n’en sait rien.

Ce qu’il est par contre facile de vérifier, c’est l’existence d’une association de chasse sur l’île, classée dans la rubrique « loisirs adultes » du cahier des activités de la commune entre les boules et la planche à voile.

En faisant une petite recherche sur YouTube « chasse île aux moines » on tombe vite sur la vidéo d’une chasse aux lapins filmée en direct, en 2015. On y voit un chasseur qui taquine son chien avec un cadavre de lapin, un autre qui tire sur un piquet en bois, puis vers la 11e minute, on aperçoit un faisan qui passe au-dessus des arbres. Il y a donc sur l’île au moins des lapins et un faisan… et des chasseurs. Lapins et faisans sont des espèces chassables. Et tout à fait comestibles pour les renards. On ne va pas tirer de conclusions hâtives, mais on peut suspecter que la présence de renards sur l’île gâche sans doute un peu la fête de ces « 1ers écolos insulaires de France », qui ont moins de cibles à tirer s’ils cohabitent avec des prédateurs naturels.

Or, si les renards sont classés espèce SOD* dans le Morbihan, ils sont « protégés » sur les îles du département, pour la simple et bonne raison que sur les îles, il n’y a officiellement… pas de renards. Le maire Philippe Le Bérigot et les chasseurs ont donc demandé une autorisation exceptionnelle auprès de la préfecture pour éradiquer ces visiteurs indésirables. Ce qui laisse quelque peu songeur quant à l’utilité des lois de protection animale en France…

*Espèces SOD : espèces susceptibles d’occasionner des dégâts. Une liste établie tous les 3 ans par le ministère de la Transition écologique.

Prenez la défense de Goupil !

Dernières actualités

26.01.2023

Enfin une loi pour restreindre la chasse en enclos  !

Le 25 janvier 2023, la proposition de loi visant à limiter l’engrillagement des espaces naturels a été définitivement adoptée par l’Assemblée nationale. L’ASPAS, qui mène une campagne active contre la chasse en enclos depuis 2019, regrette que le texte ne vise pas le principe même d’autoriser la chasse sur des animaux maintenus en captivité, mais […]

20.01.2023

Réforme de la chasse ? Circulez, y’a rien à voir !

La réforme de la chasse tant attendue a accouché d’une souris. En lieu et place du dimanche sans chasse, le gouvernement propose une appli smartphone aussi inutile que bouffonne !

11.01.2023

Les actions phares de l’ASPAS en 2023

Cohabitation avec les loups, les ours ; accompagnement des maires contre les abus de la chasse ; mobilisation générale pour les “nuisibles”… Petit aperçu des combats que l’ASPAS va mener à vos côtés au cours de cette nouvelle année !  https://youtube.com/watch?v=vIodcPfORG0&si=EnSIkaIECMiOmarE Imaginez de vieilles forêts sauvages qui grouillent de vie, que de discrets humains viendraient […]

29.12.2022

Parole d’ex-chasseur : “Ils ont pollué la génétique des sangliers” 

C’est Michel qui le dit, ancien chasseur de petit gibier installé dans le Lot, pas loin de Calvignac où le jeune Morgan Keane a été tué, confondu avec la bête noire en décembre 2020, en plein confinement.   Michel s’exprime dans le cadre d’un reportage de France Inter, diffusé en 5 épisodes début décembre 2022, […]

26.12.2022

Une belle année de blaireaux ! 

Attention, ça décoiffe. Dans ce contexte si morose pour le vivant, l’ASPAS a accumulé les succès tout au long de l’année 2022, et nous n’allons pas nous priver de nous en vanter ! Petite rétrospective en texte et en images…