Déterrage des blaireaux : des outils pour dire STOP à cette chasse barbare !

Déterrage des blaireaux : des outils pour dire STOP à cette chasse barbare !

Le 15 mai 2019, l’ASPAS avait simulé un déterrage de blaireaux en plein cœur de Paris, place de la République pour dénoncer cette chasse traditionnelle particulièrement cruelle et inutile.

A vous maintenant d’informer sur cette pratique aussi méconnue que barbare : lâcher des chiens pour acculer un blaireau dans son terrier, creuser, l’extirper avec des pinces métalliques et le tuer, est inacceptable en 2020 !

Nous vous proposons plusieurs actions au choix – et vous pouvez bien sûr toutes les choisir !

Des arguments pour demander l’interdiction de la vénerie sous terre

Le déterrage est une chasse-loisir sans aucune justification scientifique, et si sa pratique est toujours légale en France, c’est uniquement pour préserver un soi-disante “tradition”…

Tuberculose bovine, dégâts imputés au blaireau, dérangement de toute la faune… L’ASPAS répond un à un aux arguments fallacieux des chasseurs.

Consulter / diffuser les arguments

 

Une vidéo choc à diffuser en masse !

Cette courte vidéo a été réalisée à l’aide de vraies images qui montrent la réalité de la vénerie sous terre. A diffuser au maximum autour de vous accompagné par exemple de ce texte :

Le déterrage des blaireaux est cruel : des chiens sont lâchés pour acculer un blaireau dans son terrier, puis les chasseurs creusent pour l’extirper et le tuer. Plus d’info et pétition à signer sur www.aspas-nature.org/blaireau #StopDéterrage

Des gifs animés pour sensibiliser en quelques secondes

Deux images animées sont à votre disposition pour être diffusées le plus largement possible. Cliquez sur les images pour les animer, puis faites un clic droit pour les enregistrer :

https://bit.ly/2VGFCoo https://bit.ly/2YBaIzM

Vous pouvez accompagner le partage des images du texte suivant :

Les blaireaux sont des êtres sensibles, joueurs, discrets. Le chasser au fond de son terrier à l’aide d’un chien, puis creuser, l’extirper et le tuer est cruel. Signez la pétition www.aspas-nature.org/blaireau pour y mettre fin ! #StopDéterrage

Affichez-vous en photo avec la pancarte #StopDéterrage !

L’ASPAS met à votre disposition une pancarte #StopDéterrage à télécharger et à imprimer en A4. Prenez-vous en photo avec et publiez votre photo sur les réseaux sociaux avec le hashtag #StopDéterrage, sans oublier le lien www.aspas-nature.org/blaireau afin d’inviter votre famille et vos contacts à signer la pétition.

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous envoyer votre photo à l’adresse info@aspas-nature.org que nous rajouterons dans notre album spécial sur notre page Facebook.

Télécharger la pancarte (PDF)

Proposez l’exposition “Vive le blaireau !”

Réalisée par l’ASPAS et disponible à la location, l’exposition Vive le blaireau est constituée de 19 panneaux. Elle présente la vie secrète du “petit ours de nos camapgnes”, fait le point sur sa situation, dénonce la pratique du déterrage et les persécutions dont il est victime et donne des conseils d’observation. Recommandez cette exposition à votre maire, votre médiathèque…

Découvrir l’exposition

Diffusez la pétition #StopDéterrage !

Et bien sûr, pour chacun des éléments cités ci-dessus, n’oubliez pas de partager le lien de la pétition pour demander la protection des blaireaux en France : https://www.aspas-nature.org/blaireau

Signez / partagez la pétition

 

Dernières actualités

01.07.2022

Voilà 40 ans que l’ASPAS protège les ours !

L’ASPAS est depuis toujours engagée dans la protection des ours, comme le sont d’autres associations avec qui nous faisons souvent front commun. Légaliste, l’ASPAS entend défendre scrupuleusement les intérêts de l’ours brun, espèce protégée par la directive Habitats, qui ne peut être soumise à aucune forme de régulation, et dont la population estimée à 70 individus ne serait […]

28.06.2022

NON aux tirs de loups dans l’Hérault ! 

Le 24 juin, le préfet de l’Hérault a donné son feu vert pour des “tirs renforcés” contre des loups qui seraient responsables d’attaques de brebis dans une zone décrétée comme “difficilement protégeable”, dans le nord-est du département. L’ASPAS dénonce une fois de plus la manie de l’État de miser sur l’abattage plutôt que l’anticipation et […]

14.06.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

01.06.2022

Pas de déterrage pour les blaireaux de l’Ardèche le printemps prochain !

L’ASPAS et AVES avaient adressé fin 2021 une lettre à la préfecture pour l’inciter à ne plus autoriser de période complémentaire de vénerie sous terre dans son département : une initiative qui semble avoir porté ses fruits, puisque l’interdiction est en effet mentionnée dans le projet d’arrêté encadrant la saison de chasse 2022-2023 ! Saluons cette […]

31.05.2022

KARMA, un moteur de recherche dédié à la protection du Vivant

Lancé le 22 mai 2022 à l’occasion de la Journée mondiale de la biodiversité, KARMA est le tout premier moteur de recherche 100% engagé pour le bien-être animal et la protection de la nature. L’ASPAS est partenaire de l’initiative : utiliser KARMA pour vos recherches sur le web est une manière rapide et facile de soutenir […]