Tirs de nuit de renards – le préfet de l’Oise débouté grâce à l’ASPAS !

Tirs de nuit de renards – le préfet de l’Oise débouté grâce à l’ASPAS !

Un arrêté du 8 août 2016 du préfet de l’Oise autorisait les tirs de nuit de renards sur tout le département pendant 9 mois (de août 2016 à avril 2017). Motifs invoqués pour cette tuerie nocturne assurée par des lieutenants de louveterie : la « présence importante du renard » dans l’Oise, le fait qu’il « reste un important prédateur dans les poulaillers ainsi que sur une grande partie du petit gibier », et la circonstance que sa « régulation revêt un aspect sanitaire pour l’homme comme pour les animaux d’élevage ». Des arguments sans fondement régulièrement mis en avant par les chasseurs, qui ne sont qu’un prétexte pour obtenir le droit de tuer toujours plus de renards.

Forte de ses précédentes victoires pour faire annuler des arrêtés similaires, l’ASPAS a saisi le tribunal administratif d’Amiens… qui a rejeté sa demande. Bien décidés à nous battre jusqu’au bout, nous avons donc fait appel de ce jugement devant la Cour administrative d’appel de Douai. Le 9 mai 2019 le tribunal rend son verdict : « l’ASPAS est fondée à soutenir que cet arrêté est entaché d’illégalité » ! Et d’annuler dans le même temps le jugement du Tribunal administratif d’Amiens.

S’il est malheureusement trop tard pour sauver les centaines de renards tués dans le cadre de cet arrêté de 2016, cette nouvelle victoire juridique de l’ASPAS renforce encore un peu plus la jurisprudence en faveur de Goupil, et peut dissuader la préfecture de l’Oise à reprendre de tels arrêtés à l’avenir.

Protégeons les renards !

Chaque année, il se tue entre 600 000 et 1 million de renards… pour rien. Alors que le rôle écologique et sanitaire des renards est maintenant largement reconnu par les scientifiques, l’Etat s’obstine à classer Goupil parmi les espèces “susceptibles d’occasionner des dégâts”. Ce massacre doit cesser !

Signez / diffusez notre pétition !

 

 

Dernières actualités

26.01.2023

Enfin une loi pour restreindre la chasse en enclos  !

Le 25 janvier 2023, la proposition de loi visant à limiter l’engrillagement des espaces naturels a été définitivement adoptée par l’Assemblée nationale. L’ASPAS, qui mène une campagne active contre la chasse en enclos depuis 2019, regrette que le texte ne vise pas le principe même d’autoriser la chasse sur des animaux maintenus en captivité, mais […]

20.01.2023

Réforme de la chasse ? Circulez, y’a rien à voir !

La réforme de la chasse tant attendue a accouché d’une souris. En lieu et place du dimanche sans chasse, le gouvernement propose une appli smartphone aussi inutile que bouffonne !

11.01.2023

Les actions phares de l’ASPAS en 2023

Cohabitation avec les loups, les ours ; accompagnement des maires contre les abus de la chasse ; mobilisation générale pour les “nuisibles”… Petit aperçu des combats que l’ASPAS va mener à vos côtés au cours de cette nouvelle année !  https://youtube.com/watch?v=vIodcPfORG0&si=EnSIkaIECMiOmarE Imaginez de vieilles forêts sauvages qui grouillent de vie, que de discrets humains viendraient […]

29.12.2022

Parole d’ex-chasseur : “Ils ont pollué la génétique des sangliers” 

C’est Michel qui le dit, ancien chasseur de petit gibier installé dans le Lot, pas loin de Calvignac où le jeune Morgan Keane a été tué, confondu avec la bête noire en décembre 2020, en plein confinement.   Michel s’exprime dans le cadre d’un reportage de France Inter, diffusé en 5 épisodes début décembre 2022, […]

26.12.2022

Une belle année de blaireaux ! 

Attention, ça décoiffe. Dans ce contexte si morose pour le vivant, l’ASPAS a accumulé les succès tout au long de l’année 2022, et nous n’allons pas nous priver de nous en vanter ! Petite rétrospective en texte et en images…