Contre le matraquage de la filière bois, avec l’ASPAS, cessez le feu !

Contre le matraquage de la filière bois, avec l’ASPAS, cessez le feu !

Les bûches de Noël sont meilleures en chocolat ! À l’heure des grands froids et des économies d’énergie, l’exploitation du bois en France semble, à première vue, être la réponse idéale financièrement et écologiquement. Sans remettre en cause les bienfaits du bois, l’Association pour la Protection des Animaux Sauvages rappelle, dans sa nouvelle brochure « Cessez le feu ! », que celui-ci pose des problèmes d’ordre écologique mais aussi sanitaire.

Quels sont les risques d’une mauvaise combustion ? Comment optimiser la combustion du bois ? Suis-je prêt à me chauffer au bois ? Quels sont les impacts sur ma santé ? Sur l’effet de serre ? Comment valoriser les déchets verts ? Cette brochure, à la portée de tous, répond à ces questions et donne des conseils pratiques au consommateur. Mais elle va plus loin.
 
En une quarantaine de pages, « Cessez le feu ! » expose clairement les enjeux de la filière bois et remet en cause quelques idées reçues : l’énergie bois n’est pas si « verte » qu’elle nous est présentée aujourd’hui ! Les plantations composées d’un seul type d’arbre, les coupes à blanc et l’exploitation des rémanents forestiers * affaiblissent gravement la biodiversité des forêts, et à terme sa productivité. En cette période de Noël, pensons aussi aux générations futures…
 
Feux de jardins, feux de vilains ? Saviez-vous qu’un seul feu de jardin de 50 kg de végétaux émet autant de particules polluantes qu’une voiture récente qui parcourt 8500 km ? Ou que le principal polluant carboné en hiver est dû aux feux de cheminée, de jardins et agricoles ?
 
Enfin, cette nouvelle brochure de l’ASPAS expose le fonctionnement biologique de l’arbre et de la forêt, et nous fait prendre conscience de l’importance de laisser une part importante de la nature en libre évolution afin de permettre tous les cycles de dynamiques successives du développement de la forêt, et la conservation, voire le retour de la diversité biologique des espèces liées au bois mort. 
 
Libre de toute publicité, «Cessez le feu !» est réalisée sans la pression d’aucun lobby, dans le seul souci de donner une information objective.
 
L’ASPAS est une association indépendante qui œuvre depuis 30 ans, dans toute la France, pour améliorer la connaissance et la protection des animaux sauvages et des habitats fragiles. En parallèle de ses actions de sensibilisation, elle mène des actions juridiques pour assurer le respect et le renforcement du droit de l’environnement. Son conservatoire ESPACE acquiert des forêts qui sont laissées en libre évolution.   
 
La brochure “Cessez le feu !” est disponible sur simple demande écrite à : ASPAS – BP 505 – 26401 CREST cedex, accompagnée de 6 euros en timbres ou chèque. 

* restes de branches ou de troncs mal conformés abandonnés en forêt par les exploitants.

Dernier articles de presse

09.05.2022

Le 15 Mai, Journée Mondiale des Blaireaux

COMMUNIQUÉ – Pour améliorer les connaissances sur le blaireau et alerter sur la cruauté de la chasse par déterrage, l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) consacre une Journée Mondiale à ces petits mammifères injustement persécutés en France. Avec le soutien de nombreuses associations partenaires, des animations sont proposées partout à travers le pays, […]

02.05.2022

Pyrénées : le Conseil d’État déclare une nouvelle fois l’effarouchement des ours illégal

Communiqué de l’ASPAS, FERUS, Pays de l’Ours-ADET, Comité Écologique Ariégeois, Nature en Occitanie, FIEP, SNPN, Animal Cross. Le Conseil d’Etat vient de censurer l’arrêté ministériel de 2020 autorisant l’effarouchement renforcé des ours dans les Pyrénées. Celui de 2019 a déjà été censuré, et tout laisse penser que celui de 2021 le sera également dans quelques mois. […]

05.04.2022

Cerfs sika échappés : c’est déjà arrivé !

Depuis quelques jours, l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) est la cible de critiques alarmistes qui laisseraient entendre qu’elle serait responsable de la disparition prochaine du cerf élaphe dans le Vercors… En cause, l’évasion de quelques cerfs sika de Valfanjouse, un ancien enclos de chasse que l’ASPAS est en train de transformer en Réserve de […]

21.11.2021

Un ours tué ? Cherchez le chasseur…

! MISE À JOUR DU 25 NOVEMBRE 2021 ! L’OURSE A-T-ELLE ÉTÉ ABATTUE DANS UNE RÉSERVE ?! Selon nos informations, le chasseur auteur des coups de feu mortels sur l’ourse samedi dernier était posté 200 mètres à l’intérieur de la Réserve domaniale du Mont Valier, une zone naturelle grande de 9037 hectares “protégée” depuis 1937, […]

29.07.2021

Tirs de nuits de renards dans l’Oise : des arrêtés illégaux retirés face à la pression de nos associations

Le vendredi 23 juillet 2021, à la suite d’un recours gracieux déposé par AVES France et soutenu par l’ASPAS, la préfecture de l’Oise s’est résignée, dans l’urgence, à publier un arrêté de retrait des arrêtés préfectoraux illégaux autorisant des lieutenants de louveterie à réguler le renard.