Brochettes de rouge-gorges : un braconnier lourdement condamné !

Brochettes de rouge-gorges : un braconnier lourdement condamné !

10 000 oiseaux protégés piégés en 8 ans dans les Landes, revendus à des personnalités locales dont le rugbyman Jean Bastiat : un homme a été condamné à 8 mois de prison avec sursis et à des dommages et intérêts qui s’élèvent à plus de 90 000 euros. L’ASPAS s’était portée partie civile dans cette affaire.

Dans les Landes, Bernard Fargues, 68 ans, a été jugé en septembre 2020 par le tribunal de Dax pour des faits graves de braconnage. Le Landais, qui a fait l’objet d’une longue surveillance par les services de l’OFB (anciennement ONCFS), reconnaît avoir braconné 10.000 oiseaux en huit ans et les avoir revendus à des personnalités locales, dont l’international de rugby Jean Bastiat, lui aussi condamné dans cette affaire.

Les passereaux (rouges-gorges, moineaux, pinsons…) étaient capturés avec de la glu, ou à l’aide de matoles (petites cages traditionnellement utilisées dans le Sud-Ouest de la France pour capturer des oiseaux vivants). Chez lui, le braconnier conditionnait des brochettes de cinq petits oiseaux, qu’il conservait au congélateur. Il vendait ensuite ces brochettes entre 25 et 30 euros pièce. En 8 ans, on peut estimer le montant du trafic à 50.000 euros.
Sur des carnets retrouvés par la police, le nom des acheteurs est codé par des surnoms. Sur les dix, huit ont pu être identifiés par la police.

Par un jugement daté du 19 novembre au Tribunal de Dax, Bernard Fargues a été reconnu coupable de transport, destruction, utilisation, capture et mise en vente non autorisés d’espèces animales protégées. Il est condamné à 8 mois de prison avec sursis, son véhicule lui a été confisqué, et il doit en tout débourser 92 650 euros  réparation de son préjudice à l’environnement

Pour l’ASPAS, qui s’est portée partie civile et qui a été notifié du jugement en janvier 2021, le braconnier doit verser 1500 euros de dommages et intérêts et 100 euros de frais de procédure.

Trois des 8 acheteurs identifiés étaient jugés le même jour (Jean Bastiat, Jean Grammont et Serge Tauzin), et sont condamnés à des amendes avec sursis allant de 1000 à 1500 euros.

Ils doivent également verser à l’ASPAS chacun 500 euros de dommages et intérêts, 100 euros de frais de procédure.

Dernières actualités

« Goupil score » : déclare ton massacre de renards à la FDC 87 !

Après la « brigade d’action contre les corvidés » (BACC 87) en partenariat avec la FNSEA, le défilé « Au bonheur des veneurs1 » à Limoges pour défendre la passion barbare du déterrage, la Fédération des chasseurs de la Haute-Vienne innove encore un peu plus dans le genre massacre ludique d’animaux sauvages : via sa

Elections européennes : votez pour la nature !!

Chasse aux loups, recul sur les pesticides, destruction des habitats naturels… Contre les graves risques de régressions actuelles, votre vote pour la nature est essentiel ce 9 juin ! Voici quelques pistes pour vous aider dans votre choix… Fidèle à sa volonté de conserver toute son indépendance politique et sa liberté

Inscription à la newsletter

X