Ardennes : les chasseurs appellent au massacre des renards en plein rut !

Ardennes : les chasseurs appellent au massacre des renards en plein rut !

« Le rut du renard bat son plein, il est donc possible de commencer à le réguler en sauteux (méthode de chasse à tir qui consiste à débusquer les renards du terrier avec un chien) au terrier / dans les meules de paille ou encore en vénerie sous-terre. »

Ainsi commence un message posté sur la page Facebook de FDC 08, le 14 janvier dernier…

Accouplement de renards roux

Pourquoi tant de haine à l’encontre du petit canidé roux, cet allié si précieux des paysans ? Parce que « cette période permet d’anticiper sa reproduction et donc de favoriser celle de notre petit gibier » !!!! 

Capture d’écran du post Facebook de la FDC 08 – cliquez pour agrandir

« Favoriser notre petit gibier »… Les chasseurs parlent ici des faisans, perdrix, lapins, lièvres dont beaucoup sont élevés puis relâchés pour le seul plaisir des chasseurs, chaque année. 

Le message, donné sans aucun scrupule, ne peut pas être plus clair : les renards empêchent les chasseurs de faire mumuse avec leurs fusils, donc ils les tuent, et peu importe si c’est en pleine saison des amours…

Si les renards sont chassés et considérés comme « nuisibles » en France*, c’est UNIQUEMENT parce que les chasseurs les considèrent comme des concurrents à leur funeste divertissement, et que le lobby de la chasse est suffisamment puissant pour que rien ou presque ne change au niveau politique.

Mais il y a une bonne nouvelle : les chasseurs sont de moins en moins nombreux d’année en année, en France, et grâce à l’indignation de plus en plus forte des citoyens sensibles à la cause des renards et à la cause animale dans son ensemble, les mentalités changent, doucement mais sûrement. Ne lâchons rien ! 

Comment réagir à cette annonce de destruction massive ?

Si vous habitez les Ardennes, n’hésitez pas à en informer vos élus (maires, députés), à solliciter la presse locale, et diffuser nos arguments en faveur de la protection des renards que vous trouverez listés ici.

N’oubliez pas non plus de signer la pétition « #Renards.NuisiblesVraiment ? » qui a désormais dépassé les 421 000 signatures !

* Le renard figure sur la liste des espèces susceptibles d’occasionner des dégâts (ESDO), terminologie qui remplace celle des “nuisibles” depuis 2017

Dernières actualités

16.04.2024

Bouquetins du Bargy : du mieux mais des animaux sains toujours menacés d’abattage !

Trois nouveaux arrêtés sont actuellement soumis à consultation publique jusqu’au 25 avril par la préfecture de Haute-Savoie, visant à lutter contre l’enzootie de brucellose au sein des populations de bouquetins sauvages dans les massifs du Bargy et des Aravis. L’ASPAS vous invite à y participer en refusant toute opération visant à abattre des bouquetins potentiellement […]

16.04.2024

La Poste milite en faveur des renards !

De superbes photos de renards dans leur milieu naturel sur des timbres 20g, et un message de sensibilisation sur la place du petit carnivore dans l’écosystème : l’ASPAS ne peut que saluer cette initiative de La Poste, entreprise de service public, qui propose à la vente dès le 3 juin prochain un « collector » à tirage limité* […]

04.04.2024

Consultations publiques : dites NON au déterrage des blaireaux dès le 15 mai !

À partir du 15 mai, dans plusieurs départements de France, les chasseurs ressortent leurs pelles, pioches et autres instruments de torture pour s’adonner à leur funeste passion : le déterrage de familles entières de blaireaux, directement au terrier. Interdite chez la plupart de nos voisins, la chasse sous terre fait de la résistance en France, […]

03.04.2024

L’Etat doit faire plus pour les ours en France ! 

Si le dernier bilan démographique publié par l’Office Français de la biodiversité (OFB) révèle une légère progression de la population des ours dans les Pyrénées en 2023, le brassage génétique est toujours préoccupant et on est encore loin du seuil minimal de viabilité de l’espèce. Redonnons sa place à l’ours dans les grands massifs de […]

27.03.2024

Le col de Lizarrieta, zone Natura 2000 plombée par la chasse !  

Une étude publiée par l’association CPAL* alerte sur les taux anormalement élevés de plomb contenu dans le sol et les organismes vivants du col de Lizarrieta, un site très prisé par les chasseurs d’oiseaux migrateurs…  Véritable hot-spot de la migration, le col de Lizarrieta situé sur la commune de Sare (64) est tristement célèbre pour […]