30 ans de l’ASPAS + 100e numéro de son magazine = double fête pour la nature !

30 ans de l’ASPAS + 100e numéro de son magazine = double fête pour la nature !

Si le loup est aujourd’hui protégé en France, si l’on peut interdire aux chasseurs d’entrer dans sa propriété, si les coccinelles sont utilisées par les jardiniers, c’est en grande partie grâce à l’ASPAS, l’Association pour la Protection des Animaux Sauvages. L’aventure incroyable de cette ONG pas comme les autres nous est relatée dans son magazine Goupil …
 

30 ans d’actions

L’ASPAS a été créée en 1980 par un pilote d’hélicoptère et une championne de natation, Alain Clément et Mireille Gendrier. Des personnalités aussi diverses qu’Haroun Tazieff, Laurent Baffie, Brigitte Bardot ou Bernard Clavel ont soutenu l’ASPAS. Elle est devenue l’une des associations de protection de la nature les plus efficaces de France, notamment au niveau juridique. Aujourd’hui, les Facultés enseignent le droit de l’environnement sur les très nombreuses jurisprudences initiées par l’ASPAS ! 
 
La totale indépendance financière de l’ASPAS lui a toujours permis une totale liberté de ton et d’action vis-à-vis des politiques, des industries et des lobbies. 30 ans d’initiatives courageuses et originales nous sont racontées dans un hors série plein de rebondissements : une roulotte jetée dans un ravin, un énorme navire appelé à la rescousse contre des braconniers en Méditerranée, des manifestations pacifiques et joyeuses, des bras de fer avec des ministres, un élevage de coccinelles, etc. Le hors série spécial anniversaire de l’ASPAS décrit également le fonctionnement des associations à but non lucratif en France, qui constituent un vaste réseau d’actions citoyennes.

100 magazines d’information

Adressé à tous les adhérents de l’ASPAS quatre fois par an, le magazine Goupil dresse l’inventaire des actions en cours, notamment un récapitulatif des recours juridiques.
Au menu de ce Goupil n°100 : le bilan désastreux du Grenelle de l’Environnement en matière de biodiversité, un meilleur bilan pour l’ASPAS qui vient de sauver quelque 50 000 animaux, une cyber-action contre la promotion de la chasse dans les écoles, des conseils pour protéger les amphibiens, et la remise annuelle de nos trophées : trophée de plomb (négatif) pour le député Pierre Lang à cause de son rapport anti-scientifique sur les animaux dits « nuisibles », et trophée de plumes (positif) pour le Comité écologique Ariégeois, qui a fait suspendre la chasse au grand tétras (oiseau rarissime) et les battues dans les zones à ours dans les Pyrénées. Goupil propose également des actualités : sur les tentatives de censure de la Fédération nationale des producteurs de raisins de table, sur la mascarade des « tables rondes chasse » du Gouvernement, sur un projet absurde de ligne TGV entre Poitiers et Limoges,  etc.

2 anniversaires, 130 notes d’espoir

Ces 30 ans d’actions citoyennes, par un petit groupe de salariés compétents et de nombreux bénévoles dévoués, ont toujours joué un rôle de contre-pouvoir face aux abus de lobbies tout puissants. Les victoires passées et présentes de l’ASPAS sonnent comme autant de notes d’optimisme et d’espoir pour ses 10 000 membres et pour tous les défenseurs de l’environnement. Depuis sa création, l’association garde le cap de l’exigence, avec ce slogan clin d’œil : « à l’ASPAS, nous sommes des extrémistes : nous demandons le respect des lois ». 

Le hors série spécial 30 ans de l’ASPAS et le Goupil n°100, numéros collectors, sont envoyés sur simple demande aux journalistes qui le désirent, par courrier ou par mail en format Pdf.

Contacts presse : Marc Giraud, Vice-Président de l’ASPAS
Tél. : 06 07 74 99 05

 

Dernier articles de presse

09.05.2022

Le 15 Mai, Journée Mondiale des Blaireaux

COMMUNIQUÉ – Pour améliorer les connaissances sur le blaireau et alerter sur la cruauté de la chasse par déterrage, l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) consacre une Journée Mondiale à ces petits mammifères injustement persécutés en France. Avec le soutien de nombreuses associations partenaires, des animations sont proposées partout à travers le pays, […]

02.05.2022

Pyrénées : le Conseil d’État déclare une nouvelle fois l’effarouchement des ours illégal

Communiqué de l’ASPAS, FERUS, Pays de l’Ours-ADET, Comité Écologique Ariégeois, Nature en Occitanie, FIEP, SNPN, Animal Cross. Le Conseil d’Etat vient de censurer l’arrêté ministériel de 2020 autorisant l’effarouchement renforcé des ours dans les Pyrénées. Celui de 2019 a déjà été censuré, et tout laisse penser que celui de 2021 le sera également dans quelques mois. […]

05.04.2022

Cerfs sika échappés : c’est déjà arrivé !

Depuis quelques jours, l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) est la cible de critiques alarmistes qui laisseraient entendre qu’elle serait responsable de la disparition prochaine du cerf élaphe dans le Vercors… En cause, l’évasion de quelques cerfs sika de Valfanjouse, un ancien enclos de chasse que l’ASPAS est en train de transformer en Réserve de […]

21.11.2021

Un ours tué ? Cherchez le chasseur…

! MISE À JOUR DU 25 NOVEMBRE 2021 ! L’OURSE A-T-ELLE ÉTÉ ABATTUE DANS UNE RÉSERVE ?! Selon nos informations, le chasseur auteur des coups de feu mortels sur l’ourse samedi dernier était posté 200 mètres à l’intérieur de la Réserve domaniale du Mont Valier, une zone naturelle grande de 9037 hectares “protégée” depuis 1937, […]

29.07.2021

Tirs de nuits de renards dans l’Oise : des arrêtés illégaux retirés face à la pression de nos associations

Le vendredi 23 juillet 2021, à la suite d’un recours gracieux déposé par AVES France et soutenu par l’ASPAS, la préfecture de l’Oise s’est résignée, dans l’urgence, à publier un arrêté de retrait des arrêtés préfectoraux illégaux autorisant des lieutenants de louveterie à réguler le renard.