100 000 signatures pour les blaireaux, c’est fait !

100 000 signatures pour les blaireaux, c’est fait !

Le 11 septembre 2022, moins de 6 mois après sa mise en ligne et à la veille de l’ouverture générale de la chasse (tout un symbole !), la pétition « Pour l’interdiction du déterrage des blaireaux » déposée par l’ASPAS sur le site du Sénat a atteint et dépassé les 100 000 signatures requises pour que les sénateurs décident d’y donner suite. 

 

En initiant cette pétition en mars dernier, l’ASPAS avait souhaité qu’un maximum d’associations, d’influenceurs, de sympathisants de la cause animale s’emparent de la cause des blaireaux, avec comme objectif principal l’abolition d’une des chasses les plus cruelles toujours autorisées en France. Après un début sur les chapeaux de roue, la pétition a connu une petite traversée du désert pendant l’été avant de bénéficier d’un rebond inespéré début septembre grâce à une très forte mobilisation militante et inter-associative : impossible de citer tout le monde tellement les soutiens ont été nombreux et variés, mais l’ASPAS tient à dire un grand MERCI à vous toutes et tous qui ont signé et relayé dans leurs réseaux le lien de la pétition, et en premier lieu nos nombreux bénévoles des 4 coins de la France  !  

 

Ce succès est d’autant plus remarquable que cette pétition est seulement la quatrième à atteindre l’objectif des 100 000 signatures en moins de six mois, et la deuxième à exiger un changement radical des modes et pratiques de chasse en France : preuve qu’il y a une attente très forte des Français à laquelle nos représentants politiques se doivent de répondre.  

Et maintenant ?

Pas de projet de loi immédiat débattu en séance plénière hélas, mais une mission de travail qui devrait voir le jour début 2023 sous la houlette de la Commission des affaires économiques. Cela aurait pu être pire : le Sénat avait aussi l’option de ne rien faire du tout !  

 

Le 27 septembre, l’ASPAS a tenu à exprimer dans un communiqué co-signé par 11 autres associations partenaires sa très grande vigilance quant à la composition de la future mission, de sa fiabilité scientifique et de son objectivité. Nous ne manquerons pas de dénoncer haut et fort toute tentative d’étouffement démocratique par l’intrusion du lobby de la chasse ! Il serait inconcevable que le rapporteur désigné dans le cadre de cette mission ait une quelconque accointance avec l’objet dénoncé par la pétition, comme cela a été le cas pour la mission sécurisation de la chasse, et dont certaines conclusions du rapport ont scandaleusement tourné à l’avantage des chasseurs…  

 

Quoi qu’il en soit, et sans attendre le début des travaux parlementaires, l’ASPAS poursuit son combat contre le déterrage devant les tribunaux (9 victoires à notre actif en 2022 sur les 10 actions engagées !), sur le terrain, dans les médias et là où nous le pourrons, pour qu’un maximum de Français soient alertés de l’existence et de la légalité de cette pratique injustifiable du point de vue scientifique, économique et éthique. 

Merci encore à toutes et à tous pour votre mobilisation, et on vous vous tiendra informés de la suite !

  

L’équipe de l’ASPAS 

Dernières actualités

11.06.2024

« Goupil score » : déclare ton massacre de renards à la FDC 87 !

Après la « brigade d’action contre les corvidés » (BACC 87) en partenariat avec la FNSEA, le défilé « Au bonheur des veneurs1 » à Limoges pour défendre la passion barbare du déterrage, la Fédération des chasseurs de la Haute-Vienne innove encore un peu plus dans le genre massacre ludique d’animaux sauvages : via sa plateforme baptisée « Goupil score », lancée […]

07.06.2024

Elections européennes : votez pour la nature !!

Chasse aux loups, recul sur les pesticides, destruction des habitats naturels… Contre les graves risques de régressions actuelles, votre vote pour la nature est essentiel ce 9 juin ! Voici quelques pistes pour vous aider dans votre choix… Fidèle à sa volonté de conserver toute son indépendance politique et sa liberté d’action, l’ASPAS se gardera bien […]

06.06.2024

Crise agricole et biodiversité : non à la loi qui facilitera la destruction d’espèces protégées !

L’ASPAS est co-signataire de la pétition interassociative initiée par Animal Cross pour demander au gouvernement de revoir l’article 13 du projet de loi sur l’orientation agricole : en l’état, le texte prévoit une dépénalisation de l’atteinte aux espèces protégées, ce qui constituerait une atteinte gravissime à la protection de la nature avec un retour en […]

29.05.2024

Agissons contre la chasse d’été !

Comme si la chasse en automne et en hiver ne suffisait pas, une majorité de préfectures autorise aussi la chasse d’été, et ce à partir du 1er juin ! Les animaux à subir ces nouveaux assauts sont principalement les sangliers, les chevreuils (surtout les mâles qui font de beaux trophées), et les renards… Les renards […]

29.05.2024

L’Ardèche déclare la guerre aux loups !

“La place du loup c’est à Peaugres” (un zoo…), affirme Olivier Amrane*, le président du département de l’Ardèche, qui vient de lancer une campagne d’affichage ouvertement hostile au grand prédateur en partenariat avec la Fédé de chasse 07 et la Chambre d’agriculture… Même Sophie Elizéon, la préfète de l’Ardèche prend position contre le grand canidé, en […]