Vercors Vie Sauvage : l’abattage est annulé, les cerfs sont sauvés !  

Vercors Vie Sauvage : l’abattage est annulé, les cerfs sont sauvés !  

Suite aux analyses génétiques qui ont permis d’écarter toute hybridation récente entre cerfs sikas et cerfs élaphes toujours présents dans l’ancien enclos de chasse de Valfanjouse, la préfecture de la Drôme a accepté de revenir sur sa décision de faire abattre ces animaux avant le 31 janvier 2024. Une belle victoire pour ces animaux que l’ASPAS avait déjà sauvés une première fois des fusils, fin 2019 !

Si cette bonne nouvelle nous est parvenue trop tard pour qu’on l’inclue dans notre rétrospective des victoires et actions saillantes de 2023, elle nous permet en revanche de commencer l’année 2024 avec peps et entrain ! 

Publié le 20 décembre 2023, l’arrêté préfectoral modifié prend acte des résultats génétiques réalisés par le laboratoire Antagène en supprimant tout le paragraphe concernant l’abattage des cerfs sikas et cerfs hybrides qui était mentionné dans le précédent arrêté, daté du 3 octobre 2022. À noter, cette fois, que l’avis défavorable du Président de la Fédération des Chasseurs de la Drôme n’a pas été pris en compte par l’administration, ce qui est suffisamment rare pour être souligné…

Cette épée de Damoclès en moins, l’ASPAS va désormais pouvoir s’atteler en toute sérénité à la poursuite des opérations de stérilisation, solution indispensable pour éviter toute surpopulation des animaux dans cet espace clos. Dans le même temps, une surveillance accrue de tout le périmètre de l’enclos est déjà en place, l’entretien et l’amélioration des clôtures en 2024 est lui aussi déjà planifié pour continuer à assurer la bonne étanchéité des grillages et garantir la sécurité des animaux.  

Ces opérations vont se dérouler tant que les animaux sont présents à Valfanjouse, mais rappelons que l’objectif de l’ASPAS, à terme, est de démanteler la totalité des clôtures pour pouvoir redonner complètement ces 200 hectares à la nature, en la reconnectant avec les quelque 290 hectares de la partie ouverte adjacente, une zone libre et ouverte déjà labellisée Réserve de Vie Sauvage® depuis maintenant 4 ans ! 

Mettre fin à un enclos de chasse demande du temps, de l’énergie ; rappelons que cette initiative portée par l’ASPAS est totalement inédite en France !

Merci à tous nos bénévoles et toutes les personnes qui soutiennent le projet Vercors Vie Sauvage depuis ses débuts. On avance et on ne lâche rien !  

Photo d’en-tête : Richard Holding / ASPAS

Dernières actualités

22.02.2024

“Vivre avec les loups”, un film en partenariat avec l’ASPAS

Après La Vallée des Loups et Marche avec les loups, Jean-Michel Bertrand revient avec le 3e opus de sa trilogie consacré à la coexistence avec le grand prédateur, toujours en partenariat avec l’ASPAS. Plusieurs avant-premières de Vivre avec les loups sont organisées un peu partout en France courant décembre et janvier, avant sa sortie officielle […]

21.02.2024

Oui aux ours dans les grands massifs de France !

Détruit à outrance jusqu’à la moitié du 20e siècle, l’ours brun a bien failli complètement disparaître de France, à l‘instar du loup gris. Éliminé des Alpes, seule une petite population a péniblement subsisté dans les Pyrénées. Mais grâce au dévouement de quelques passionnés, d’associations de protection de la nature et d’opérations de réintroduction, le pire […]

19.02.2024

Réguler les lynx, le Doubs rêve des chasseurs !

Dans une lettre* adressée à la Fédération départementale de chasse du Doubs, le 16 février dernier, l’association intercommunale de chasse de Fournets-Luisans-Fuans exprime sa volonté de pouvoir réguler les lynx, espèce pourtant strictement protégée et menacée d’extinction en France… Motif ? Sans régulation, les grands félins feraient disparaître tous les chevreuils et les chamois ! […]

13.02.2024

Pas nuisibles  : les renards épargnés dans 10 communes de l’Hérault 

Dans l’Hérault, grâce notamment à une mobilisation de bénévoles ASPAS, LPO et Goupil connexion, les renards échappent au nouveau classement ESOD 2023-2026 dans plusieurs communes du département. Le rôle des prédateurs dans la régulation naturelle des lapins a été l’un des arguments mis en avant pour convaincre la préfecture.   Des dégâts de lapins chez les arboriculteurs, […]

09.02.2024

“GOUPIL” n°156, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Dans ce premier Goupil de l’année 2024, outre un gros dossier central consacré à la chasse et à ses nuisances, vous découvrirez nos dernières actions pour les loups, les ours, les blaireaux, les bouquetins du Bargy, les oiseaux menacés dans les Antilles et bien d’autres espèces encore… Avec, comme d’habitude, vos rubriques juridiques préférées (coin […]