« Goupil score » : déclare ton massacre de renards à la FDC 87 !

« Goupil score » : déclare ton massacre de renards à la FDC 87 !

Après la « brigade d’action contre les corvidés » (BACC 87) en partenariat avec la FNSEA, le défilé « Au bonheur des veneurs1 » à Limoges pour défendre la passion barbare du déterrage, la Fédération des chasseurs de la Haute-Vienne innove encore un peu plus dans le genre massacre ludique d’animaux sauvages : via sa plateforme baptisée « Goupil score », lancée en ce mois de juin 2024, les chasseurs en quête de tueries estivales sont vivement encouragés par leur Fédé à renseigner leurs petites séances de ball-trap sur renards vivants… Dans quel but ? Celui de la « science » pardi !

Yeux de lièvres, estomacs de blaireaux2… Quand les chasseurs font des « études scientifiques », c’est souvent sur des animaux qu’ils ont préalablement tués… A quoi peuvent bien servir ces « études » ? A tenter de démontrer que leur loisir est légitime, nécessaire et d’utilité publique bien entendu !

S’agissant des renards, dont l’Etat autorise le massacre sans limite de nombre et en toute saison de l’année dans les 88 départements où ils sont officiellement considérés comme « nuisibles », on ne connaît pas le détail exact du « programme d’étude sur les prélèvements réalisés en tirs d’été » que vient d’annoncer la FDC 87, mais on peut émettre une hypothèse : serait-ce, au hasard, pour démontrer que l‘abattage massif de renards fait diminuer la prédation sur le « petit gibier » tant convoité par les chasseurs ?! Cela semble assez plausible…

Rappelons que chaque année, en France, des millions d’animaux sauvages sont élevés en cages et en volières avant d’être relâchés dans la nature, pour le petit plaisir mortifère des autoproclamés « 1ers écolos de France ». Or beaucoup de ces animaux meurent rapidement une fois relâchés, car mal-adaptés à leur nouvel environnement sauvage et très vulnérables face aux prédateurs naturels. Les chasseurs accusent les renards, notamment de jouer les trouble-fêtes ; voilà pourquoi ils obtiennent régulièrement de l’Etat le droit de les tuer par centaines de milliers3

Nom redonné à l’évènement pro-vénerie en lieu et place de la “Journée mondiale des blaireaux”, que les chasseurs s’étaient appropriés, avant que l’ASPAS ne saisisse la justice

2 Voir le magazine Goupil n°157 de l’ASPAS, page 37

3 On estime à 600 000 le nombre de renards tués chaque année en France…

Agissons contre la chasse d’été !

Comme si la chasse en automne et en hiver ne suffisait pas, une majorité de préfectures autorise aussi la chasse d’été, et ce à partir du 1er juin ! L’ASPAS met à votre disposition différents outils pour agir contre cette activité cruelle, dangereuse et inutile qui concerne les renards, les chevreuils, les sangliers et dans une moindre mesure les daims.

Vous habitez la Haute-Vienne et êtes témoins d’une chasse aux renards cet été ? N’hésitez pas à contacter l’ASPAS en écrivant à temoignage@aspas-nature.org

Photo d’en-tête © F. Cahez

Dernières actualités

14.06.2024

Pour « L’agriculteur normand », la voiture est « un prédateur du blaireau »…

Humour de très mauvais goût ou incitation implicite au braconnage ?… Relayant la frustration des chasseurs de l’Eure, privés de déterrage de blaireaux ce printemps suite à une récente victoire en justice des associations, le journal L’Agriculteur normand peut sembler encourager à demi-mot, dans un article daté du 12 juin 2024, la destruction de ces […]

07.06.2024

Elections européennes : votez pour la nature !!

Chasse aux loups, recul sur les pesticides, destruction des habitats naturels… Contre les graves risques de régressions actuelles, votre vote pour la nature est essentiel ce 9 juin ! Voici quelques pistes pour vous aider dans votre choix… Fidèle à sa volonté de conserver toute son indépendance politique et sa liberté d’action, l’ASPAS se gardera bien […]

06.06.2024

Crise agricole et biodiversité : non à la loi qui facilitera la destruction d’espèces protégées !

L’ASPAS est co-signataire de la pétition interassociative initiée par Animal Cross pour demander au gouvernement de revoir l’article 13 du projet de loi sur l’orientation agricole : en l’état, le texte prévoit une dépénalisation de l’atteinte aux espèces protégées, ce qui constituerait une atteinte gravissime à la protection de la nature avec un retour en […]

29.05.2024

Agissons contre la chasse d’été !

Comme si la chasse en automne et en hiver ne suffisait pas, une majorité de préfectures autorise aussi la chasse d’été, et ce à partir du 1er juin ! Les animaux à subir ces nouveaux assauts sont principalement les sangliers, les chevreuils (surtout les mâles qui font de beaux trophées), et les renards… Les renards […]