NUISIBLES : le Conseil d’État annule le classement de certaines espèces dans 16 départements

NUISIBLES : le Conseil d’État annule le classement de certaines espèces dans 16 départements

Martre-110En 2012, l’ASPAS a saisi le Conseil d’État pour contester la décision de la Ministre de l’Écologie qui classait certaines espèces « nuisibles ». La victoire de ce recours a bénéficié aux fouines, martres, belettes, corneilles noires, pies bavardes, étourneaux sansonnets et geais des chênes, dans une vingtaine de départements.

(voir la décision du Conseil d’État du 30 juillet 2014 ICI). 

Depuis plus de vingt ans, l’ASPAS mène ce combat pour la réhabilitation des « nuisibles ». Elle a remporté de nombreuses victoires en attaquant, souvent seule, parfois accompagnée, des centaines d’arrêtés préfectoraux qui établissaient chaque année ces tristes listes. Aujourd’hui, elle a pu compter sur la mobilisation d’autres associations* qui ont également contesté la décision de la « Ministre de la chasse » réformant la réglementation applicable aux « nuisibles » (voir le résultat par département et association ICI).

Pie-F.CahezSi la notion même de « nuisible » doit impérativement disparaître, c’est avant tout le traitement réservé à ces espèces qui doit évoluer. L’interdiction des pièges tuants, l’abolition du déterrage, la reconnaissance du rôle que jouent ces espèces dans les équilibres biologiques, ou l’élaboration de rapports pacifiques entre nature et activités humaines, sont autant de combats que l’ASPAS continuera de mener, en alertant et en sensibilisant le public au triste sort réservé à ces mal-aimés.

*LPO, FNE, Humanité et Biodiversité, FRANE et SNPN ont également contesté la décision de la « Ministre de la chasse ».

Dernières actualités

22.02.2024

“Vivre avec les loups”, un film en partenariat avec l’ASPAS

Après La Vallée des Loups et Marche avec les loups, Jean-Michel Bertrand revient avec le 3e opus de sa trilogie consacré à la coexistence avec le grand prédateur, toujours en partenariat avec l’ASPAS. Plusieurs avant-premières de Vivre avec les loups sont organisées un peu partout en France courant décembre et janvier, avant sa sortie officielle […]

21.02.2024

Oui aux ours dans les grands massifs de France !

Détruit à outrance jusqu’à la moitié du 20e siècle, l’ours brun a bien failli complètement disparaître de France, à l‘instar du loup gris. Éliminé des Alpes, seule une petite population a péniblement subsisté dans les Pyrénées. Mais grâce au dévouement de quelques passionnés, d’associations de protection de la nature et d’opérations de réintroduction, le pire […]

19.02.2024

Réguler les lynx, le Doubs rêve des chasseurs !

Dans une lettre* adressée à la Fédération départementale de chasse du Doubs, le 16 février dernier, l’association intercommunale de chasse de Fournets-Luisans-Fuans exprime sa volonté de pouvoir réguler les lynx, espèce pourtant strictement protégée et menacée d’extinction en France… Motif ? Sans régulation, les grands félins feraient disparaître tous les chevreuils et les chamois ! […]

13.02.2024

Pas nuisibles  : les renards épargnés dans 10 communes de l’Hérault 

Dans l’Hérault, grâce notamment à une mobilisation de bénévoles ASPAS, LPO et Goupil connexion, les renards échappent au nouveau classement ESOD 2023-2026 dans plusieurs communes du département. Le rôle des prédateurs dans la régulation naturelle des lapins a été l’un des arguments mis en avant pour convaincre la préfecture.   Des dégâts de lapins chez les arboriculteurs, […]

09.02.2024

“GOUPIL” n°156, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Dans ce premier Goupil de l’année 2024, outre un gros dossier central consacré à la chasse et à ses nuisances, vous découvrirez nos dernières actions pour les loups, les ours, les blaireaux, les bouquetins du Bargy, les oiseaux menacés dans les Antilles et bien d’autres espèces encore… Avec, comme d’habitude, vos rubriques juridiques préférées (coin […]