Nous, les amphibiens, appelons à votre rescousse !

Nous, les amphibiens, appelons à votre rescousse !

Au sortir de l’hiver, nous risquons notre vie pour rejoindre nos mares et cours d’eau, là où nous nous donnons rendez-vous pour la saison des amours… Mais d’autres menaces pèsent sur nous !

Grenouilles, crapauds, salamandres, tritons : nous sommes de la famille des amphibiens, nous nous reproduisons dans l’eau et vivons sur la terre. Nous avons été les premiers à coloniser notre Terre si accueillante il y a encore quelques centaines d’années ! Si dangereuse pour nous aujourd’hui…

Parmi les espèces menacées dans le monde, nous représentons le groupe d’animaux le plus en danger : assèchement de nos zones humides, déjà sous Louis XIV ! Fragmentation de nos habitats avec vos routes, voies ferrées depuis 200 ans ! Usage intensif de pesticides depuis 70 ans provoquant le déclin des insectes, notre principale source de nourriture ! Et puis, c’est une souffrance insupportable, les cuisses de grenouilles qu’on nous arrache alors qu’elles n’ont aucun goût et que seule la sauce les accompagnant régale les palais, à l’instar des écrevisses… Et ne parlons pas des accidents de la route, les maladies, et les captures pour les aquariums… Que de dangers pour des animaux si petits et si sympathiques !

N’oubliez pas que nous sommes des espèces protégées par la loi mais que des dérogations permettent aux pêcheurs de nous attraper malgré tout…

Alors que pouvez-vous faire, vous, humains qui avez tant détruit mais que nous sommes tout disposés à vous pardonner ? Des choses toutes simples : construire une mare, laisser nos cuisses tranquilles, nous aider à traverser les routes, sensibiliser les automobilistes, etc.

© Photo d’en-tête : A.Lopez. (Grenouille rousse, Réserve de Vie Sauvage® du Vercors de l’ASPAS).

Dernières actualités

16.04.2024

Bouquetins du Bargy : du mieux mais des animaux sains toujours menacés d’abattage !

Trois nouveaux arrêtés sont actuellement soumis à consultation publique jusqu’au 25 avril par la préfecture de Haute-Savoie, visant à lutter contre l’enzootie de brucellose au sein des populations de bouquetins sauvages dans les massifs du Bargy et des Aravis. L’ASPAS vous invite à y participer en refusant toute opération visant à abattre des bouquetins potentiellement […]

16.04.2024

La Poste milite en faveur des renards !

De superbes photos de renards dans leur milieu naturel sur des timbres 20g, et un message de sensibilisation sur la place du petit carnivore dans l’écosystème : l’ASPAS ne peut que saluer cette initiative de La Poste, entreprise de service public, qui propose à la vente dès le 3 juin prochain un « collector » à tirage limité* […]

04.04.2024

Consultations publiques : dites NON au déterrage des blaireaux dès le 15 mai !

À partir du 15 mai, dans plusieurs départements de France, les chasseurs ressortent leurs pelles, pioches et autres instruments de torture pour s’adonner à leur funeste passion : le déterrage de familles entières de blaireaux, directement au terrier. Interdite chez la plupart de nos voisins, la chasse sous terre fait de la résistance en France, […]

03.04.2024

L’Etat doit faire plus pour les ours en France ! 

Si le dernier bilan démographique publié par l’Office Français de la biodiversité (OFB) révèle une légère progression de la population des ours dans les Pyrénées en 2023, le brassage génétique est toujours préoccupant et on est encore loin du seuil minimal de viabilité de l’espèce. Redonnons sa place à l’ours dans les grands massifs de […]

27.03.2024

Le col de Lizarrieta, zone Natura 2000 plombée par la chasse !  

Une étude publiée par l’association CPAL* alerte sur les taux anormalement élevés de plomb contenu dans le sol et les organismes vivants du col de Lizarrieta, un site très prisé par les chasseurs d’oiseaux migrateurs…  Véritable hot-spot de la migration, le col de Lizarrieta situé sur la commune de Sare (64) est tristement célèbre pour […]