Des agriculteurs manifestent en faisant souffrir des animaux

Des agriculteurs manifestent en faisant souffrir des animaux

ragondin.R.CollangeHier, 5 novembre 2014, rassemblés devant la Préfecture de Loire-Atlantique à Nantes , des agriculteurs ont maltraité des ragondins, en leur assenant des coups de pied, en les jetant par dessus les grilles du bâtiment, en les recouvrant de peinture, avant d’en écraser certains avec leurs tracteurs (voir le reportage de Télénantes).

Sur les réseaux sociaux, les commentaires sont très nombreux et unanimes pour dénoncer ce déchaînement de violence gratuite envers des animaux qui n’ont aucun lien avec les conflits qui opposent les agriculteurs au gouvernement.

L’ASPAS rappelle que le ragondin est originaire d’Amérique du Sud et qu’une fois encore, c’est l’homme qui par intérêt financier (commerce de la fourrure) est à l’origine de son introduction en France. Le fait qu’il figure parmi les espèces qui peuvent avoir un impact négatif sur les activités humaines, ne justifie en rien de les faire souffrir.

capture-ecranCes comportements de cruauté vont conforter ceux qui doutent de la bonne foi des éleveurs, lorsque leurs représentants syndicaux répètent à l’envi, que tous les agriculteurs aiment leurs animaux et les traitent avec respect…

Dans le cadre d’une société civilisée, l’ASPAS considère qu’une limite vient d’être largement dépassée. Aucune colère, aucun mécontentement social ne justifie de telles atrocités commises gratuitement sur une espèce animale.

Notons que ces agriculteurs militent contre des restrictions de pollution, au mépris de la santé publique. Mépris des bêtes va de pair avec mépris des autres…

L’ASPAS dépose plainte contre X, ce jour, devant le Tribunal de grande instance de Nantes pour sévices graves et actes de cruauté infligés à des animaux sauvages tenus en captivité, et insiste sur l’atteinte grave à l’ordre public que constituent ces faits emplis de violence.

Contact presse : Roger Mathieu, administrateur de l’ASPAS

 

Dernier articles de presse

26.02.2024

Un plan mouton qui s’attaque aux loups !

On le redoutait depuis deux mois : le nouveau “Plan national d’actions” (PNA) pour la conservation du loup a finalement été publié par l’Etat à la veille de l’ouverture du Salon de l’Agriculture, sans aucun changement substantiel par rapport au projet dévoilé fin 2023. Alors que l’objectif d’un PNA est en principe de garantir la […]

23.02.2024

Pour une transition écologique, équitable et solidaire de notre agriculture et de notre alimentation

A la veille du Salon de l’agriculture, nos 12 ONG réunies au sein du collectif Cap Nature & Biodiversité dénoncent la volonté de faire de l’écologie le bouc émissaire de la crise agricole, et demandent l’élaboration concertée de solutions associant la protection de l‘agriculture à celle de l’environnement. En 40 ans, l’Europe a perdu 800 […]

13.02.2024

Quels pouvoirs du maire sur la chasse ? L’ASPAS édite un guide pratique

Un maire peut-il limiter la chasse dans une forêt communale ? Peut-il imposer un jour sans chasse ? Peut-il venir au secours des espèces considérées comme “nuisibles” ? C’est pour répondre à ces questions de plus en plus fréquentes que l’ASPAS a décidé de mettre à disposition des élus locaux un guide pratique et juridique, […]

01.02.2024

Insécurité liée à la chasse : l’ASPAS et Un jour un chasseur attaquent l’État pour inaction cynégétique

Le gouvernement n’a pas réagi au recours gracieux envoyé le 10 octobre par l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) et le collectif Un Jour Un Chasseur. Celui-ci exigeait l’adoption de mesures nationales fortes pour encadrer de manière plus sécuritaire la pratique de la chasse. Au nom des ruraux et de tous les citoyens […]

31.01.2024

La destruction des “nuisibles” sévèrement critiquée par des scientifiques

Un panel d’experts dénonce l’absence de justification et l’inefficience du massacre annuel de millions d’oiseaux et de mammifères sauvages accusés d’être potentiellement néfastes aux activités humaines. En partenariat avec l’ASPAS et la LPO, la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) a constitué un comité d’experts scientifiques et sociétaux indépendants afin d’émettre un avis sur la […]