Vendée : le préfet impuissant face à la chasse !

Vendée : le préfet impuissant face à la chasse !

En mars 2023, suite à une situation d’insécurité survenue entre chasseurs et promeneurs, une association vendéenne a demandé à la préfecture de mettre à disposition du public des informations claires et précises sur les temps et lieux de chasse dans le département.  

Dans sa réponse envoyée deux mois plus tard, la préfecture botte en touche en expliquant que le nombre important de sociétés de chasse présentes sur une même commune engendre des difficultés d’organisation rendant la publication des informations difficile” ! Elle rappelle aussi que les actions de chasse “ne sont pas soumises à déclarations spécifiques” dès lors qu’elles respectent les dates d’ouverture et la réglementation en vigueur.

En clair : on ne peut rien pour vous, les chasseurs s’organisent comme ils veulent ! Un partage de la nature oui, mais dicté par les règles cynégétiques…

La préfecture termine toutefois sa réponse en rappelant qu’un arrêté fixant les règles de sécurité à la chasse a été publié le 18 avril 2023 (soit trois semaines après le courrier de l’association…), où les quelques rares règles nationales sont rappelées (interdiction de tirer en direction des routes, des habitations ; port du gilet fluo ; pose de panneaux de signalisation) …
courrier-vendee

Or, comme le montre l’ASPAS dans un dossier Goupil à paraître, non seulement ces quelques règles sont très largement insuffisantes (aucune distance de sécurité précisée, chasse autorisée 7 jours sur 7…), elles ont tendance à renforcer le sentiment d’accaparement de l’espace par les chasseurs, comme le révèlent les nombreux témoignages de promeneurs qui nous sont remontés.

Recours contre la chasse qui tue (aussi) des humains

L’aveu d’impuissance de la préfecture de la Vendée n’est hélas guère étonnant et certainement pas propre à ce département ; tant qu’il n’y aura pas de réforme du permis de chasse, un jour sans chasse et d’autres règles plus strictes et démocratiques qui puissent vraiment garantir la sécurité des non-chasseurs, les chasseurs pourront continuer à occuper le territoire et abuser de leurs nombreux pouvoirs...  

C’est pourquoi l’ASPAS, avec le collectif Un Jour Un Chasseur, a lancé le 10 octobre dernier une grande action en justice contre l’Etat pour carence fautive ! Pour en savoir plus, témoigner et rejoindre notre recours contre la chasse qui tue (aussi) des humains, cliquez ici.

© Photo d’en-tête : P. Devis

Dernières actualités

23.02.2024

“Vivre avec les loups” censuré dans la vallée de la Roya !

Dans la vallée de Roya (Alpes-Maritimes), le dernier film de Jean-Michel Bertrand a été scandaleusement déprogrammé sur décision municipale dans deux communes : Breil-sur-Roya, le 13 février, et Fontan, le 17 février… Le film devait être projeté dans les salles municipales de ces deux villages. Les élus qui ont pris cette décision expliquent à la presse […]

22.02.2024

“Vivre avec les loups”, un film en partenariat avec l’ASPAS

Après La Vallée des Loups et Marche avec les loups, Jean-Michel Bertrand revient avec le 3e opus de sa trilogie consacré à la coexistence avec le grand prédateur, toujours en partenariat avec l’ASPAS. Plusieurs avant-premières de Vivre avec les loups sont organisées un peu partout en France courant décembre et janvier, avant sa sortie officielle […]

21.02.2024

Oui aux ours dans les grands massifs de France !

Détruit à outrance jusqu’à la moitié du 20e siècle, l’ours brun a bien failli complètement disparaître de France, à l‘instar du loup gris. Éliminé des Alpes, seule une petite population a péniblement subsisté dans les Pyrénées. Mais grâce au dévouement de quelques passionnés, d’associations de protection de la nature et d’opérations de réintroduction, le pire […]

19.02.2024

Réguler les lynx, le Doubs rêve des chasseurs !

Dans une lettre* adressée à la Fédération départementale de chasse du Doubs, le 16 février dernier, l’association intercommunale de chasse de Fournets-Luisans-Fuans exprime sa volonté de pouvoir réguler les lynx, espèce pourtant strictement protégée et menacée d’extinction en France… Motif ? Sans régulation, les grands félins feraient disparaître tous les chevreuils et les chamois ! […]

13.02.2024

Pas nuisibles  : les renards épargnés dans 10 communes de l’Hérault 

Dans l’Hérault, grâce notamment à une mobilisation de bénévoles ASPAS, LPO et Goupil connexion, les renards échappent au nouveau classement ESOD 2023-2026 dans plusieurs communes du département. Le rôle des prédateurs dans la régulation naturelle des lapins a été l’un des arguments mis en avant pour convaincre la préfecture.   Des dégâts de lapins chez les arboriculteurs, […]