“Nuisibles” : l’ASPAS saisit le Conseil d’État ! 

“Nuisibles” : l’ASPAS saisit le Conseil d’État ! 

Après un minutieux travail d’analyse du nouvel arrêté fixant la liste des “espèces susceptibles d’occasionner des dégâts” (ESOD) du ministère de l’Écologie, texte qui permet sans fondement scientifique la destruction illimitée de renards, pies, martres, etc. pour 3 nouvelles années, l’ASPAS s’en remet à la plus haute juridiction administrative pour tenter de sauver un maximum d’animaux.  

À mesure que la société et les connaissances évoluent, nos décideurs politiques restent englués dans une sombre époque que l’on pensait révolue… Malgré quelques mini-avancées (putois absent de tous les classements, fin du déterrage du renard dans certains départements), la nouvelle “liste de la mort” reconduisant la destruction insensée et illimitée de renards, belettes, martres, fouines, pies, geais, corneilles, corbeaux et étourneaux a fini par être adoptée cet été sans le moindre changement par rapport au projet d’arrêté dévoilé le 15 juin dernier. 

 

La très forte mobilisation des associations, citoyens, scientifiques et autres influenceurs n’y aura rien fait : en dépit de 70% d’avis négatifs déposés dans le cadre de la consultation publique, les 9 mêmes espèces ont reçu leur nouvel arrêt de mort valable jusqu’au 30 juin 2026, dans tous les départements où les lobbies de la chasse et de l’agro-chimie tiennent les préfectures à leurs bottes. 

97 classements contestés

C’est donc vers la justice que l’ASPAS a décidé de se tourner, une fois de plus, pour venir au secours de tous ces animaux sauvages injustement persécutés. Après avoir étudié en détail de nombreux classements d’espèces partout en France, un recours au fond a été déposé en octobre 2023, assorti d’une demande de suspension en référé (pour tenter de sauver en urgence un maximum d’animaux). 

Outre la contestation de l’arrêté dans son ensemble, l’ASPAS a pour le moment attaqué* une partie des classements départementaux pour la martre (7), la fouine (7) et l’étourneau (9), le renard (68), ainsi que l’ensemble des classements pour le geai des chênes (5) et… la belette (1). 

Quels sont les "nuisibles" de votre département ?

Pour plus de détails sur le nouvel arrêté ESOD en vigueur jusqu’en 2026, rendez-vous sur cette page. Vous y trouverez notamment les 9 cartes de France correspondant aux classements départementaux des 9 espèces classées ESOD. 

© Photo d’en-tête : Thomas Nazaret

L’ASPAS prévoit d’attaquer d’autres classements dans les semaines à venir 

Dernières actualités

04.04.2024

Consultations publiques : dites NON au déterrage des blaireaux dès le 15 mai !

À partir du 15 mai, dans plusieurs départements de France, les chasseurs ressortent leurs pelles, pioches et autres instruments de torture pour s’adonner à leur funeste passion : le déterrage de familles entières de blaireaux, directement au terrier. Interdite chez la plupart de nos voisins, la chasse sous terre fait de la résistance en France, […]

03.04.2024

L’Etat doit faire plus pour les ours en France ! 

Si le dernier bilan démographique publié par l’Office Français de la biodiversité (OFB) révèle une légère progression de la population des ours dans les Pyrénées en 2023, le brassage génétique est toujours préoccupant et on est encore loin du seuil minimal de viabilité de l’espèce. Redonnons sa place à l’ours dans les grands massifs de […]

27.03.2024

Le col de Lizarrieta, zone Natura 2000 plombée par la chasse !  

Une étude publiée par l’association CPAL* alerte sur les taux anormalement élevés de plomb contenu dans le sol et les organismes vivants du col de Lizarrieta, un site très prisé par les chasseurs d’oiseaux migrateurs…  Véritable hot-spot de la migration, le col de Lizarrieta situé sur la commune de Sare (64) est tristement célèbre pour […]

26.03.2024

La préfète du Rhône veut autoriser le déterrage de blaireaux dès le 15 mai !

Sous la pression des chasseurs du département du Rhône, la préfecture entend autoriser une période complémentaire de vénerie sous terre des blaireaux la saison prochaine, du 15 mai au 15 août 2025… Soyons nombreux à dire NON à ce projet d’arrêté en participant à la consultation publique jusqu’au 4 avril !  Le projet d’arrêté est […]

21.03.2024

Oui aux ours dans les grands massifs de France !

Ce samedi 23 mars, c’est la Journée mondiale des ours ! L’occasion pour l’ASPAS de faire un focus sur l’ours brun et de rappeler nos actions en faveur du grand plantigrade en France. Détruit à outrance jusqu’à la moitié du 20e siècle, l’ours brun a bien failli complètement disparaître de France, à l‘instar du loup […]