“Nuisibles” : l’ASPAS saisit le Conseil d’État ! 

“Nuisibles” : l’ASPAS saisit le Conseil d’État ! 

Après un minutieux travail d’analyse du nouvel arrêté fixant la liste des “espèces susceptibles d’occasionner des dégâts” (ESOD) du ministère de l’Écologie, texte qui permet sans fondement scientifique la destruction illimitée de renards, pies, martres, etc. pour 3 nouvelles années, l’ASPAS s’en remet à la plus haute juridiction administrative pour tenter de sauver un maximum d’animaux.  

À mesure que la société et les connaissances évoluent, nos décideurs politiques restent englués dans une sombre époque que l’on pensait révolue… Malgré quelques mini-avancées (putois absent de tous les classements, fin du déterrage du renard dans certains départements), la nouvelle “liste de la mort” reconduisant la destruction insensée et illimitée de renards, belettes, martres, fouines, pies, geais, corneilles, corbeaux et étourneaux a fini par être adoptée cet été sans le moindre changement par rapport au projet d’arrêté dévoilé le 15 juin dernier. 

 

La très forte mobilisation des associations, citoyens, scientifiques et autres influenceurs n’y aura rien fait : en dépit de 70% d’avis négatifs déposés dans le cadre de la consultation publique, les 9 mêmes espèces ont reçu leur nouvel arrêt de mort valable jusqu’au 30 juin 2026, dans tous les départements où les lobbies de la chasse et de l’agro-chimie tiennent les préfectures à leurs bottes. 

97 classements contestés

C’est donc vers la justice que l’ASPAS a décidé de se tourner, une fois de plus, pour venir au secours de tous ces animaux sauvages injustement persécutés. Après avoir étudié en détail de nombreux classements d’espèces partout en France, un recours au fond a été déposé en octobre 2023, assorti d’une demande de suspension en référé (pour tenter de sauver en urgence un maximum d’animaux). 

Outre la contestation de l’arrêté dans son ensemble, l’ASPAS a pour le moment attaqué* une partie des classements départementaux pour la martre (7), la fouine (7) et l’étourneau (9), le renard (68), ainsi que l’ensemble des classements pour le geai des chênes (5) et… la belette (1). 

Quels sont les "nuisibles" de votre département ?

Pour plus de détails sur le nouvel arrêté ESOD en vigueur jusqu’en 2026, rendez-vous sur cette page. Vous y trouverez notamment les 9 cartes de France correspondant aux classements départementaux des 9 espèces classées ESOD. 

© Photo d’en-tête : Thomas Nazaret

L’ASPAS prévoit d’attaquer d’autres classements dans les semaines à venir 

Dernières actualités

22.05.2024

Un loup dans un Parc national, quel scandale !

Près du village d’Altier en Lozère, en plein cœur du Parc national des Cévennes, la vidéo de ce qui semble être un loup poursuivi par une voiture sur une route de montagne est devenue virale sur les réseaux sociaux depuis sa mise en ligne, le 19 mai 2024. Comme à leur habitude, chasseurs, bergers et […]

16.05.2024

“GOUPIL” n°157, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Dans ce numéro de printemps, réservé à nos adhérents à jour de cotisation, vous retrouverez les dernières victoires de Maître Renard devant les tribunaux, l’actualité de nos délégations territoriales, des articles inédits concernant les actions de l’ASPAS en faveur des loups, des lynx, des renards et blaireaux, ainsi qu’un grand dossier central consacré aux parcs […]

13.05.2024

Non, les blaireaux ne dévorent pas les brebis vivantes !

D’abord une citation de la Fédération de chasse d’Indre-et-Loire dans La Nouvelle République, ensuite un communiqué délirant du président de celle de la Haute-Vienne… La grosse intox du blaireau tueur de moutons refait surface ces dernières semaines dans le monde cynégétique* ; comme par hasard dans deux départements où la pratique du déterrage a été retoquée […]

07.05.2024

Drôme : dites NON à la chasse aux 1000 chamois !

Malgré une population en baisse, les chasseurs drômois font pression pour tuer plus d’un millier de chamois d’ici 2027… Pour leur seul loisir ! Avant le 12 mai 2024, participons en masse à la consultation publique pour demander un moratoire sur la chasse de cette espèce emblématique de nos montagnes !   Le chamois est un ongulé paisible, […]

06.05.2024

“La part du loup”, un film sur le gouffre culturel entre l’Italie et la France

Pourquoi la cohabitation entre le loup et les activités pastorales fonctionne mieux en Italie qu’en France ? C’est le fil rouge du nouveau film documentaire La Part du Loup réalisé par Carmen Munoz Pastor et Vincent Primault, dont l’ASPAS et Férus sont partenaires. Des avant-premières sont prévues les 10 et 11 mai 2024 au Festival Nature d’Aubusson (23). […]