L’insécurité liée à la chasse arrive devant le Sénat !

L’insécurité liée à la chasse arrive devant le Sénat !

Cela fait des décennies que l’ASPAS alerte le public sur la gravité des accidents de chasse. Enfin, nous sommes entendus : lancée par Un Jour un chasseur, collectif né suite à la mort tragique de Morgan Keane en décembre 2020, la e-pétition « Morts, violences et abus liés à la chasse » a atteint le 11 novembre 2021 les 100 000 signatures nécessaires pour que le Sénat décide d’y donner suite ! L’ASPAS se réjouit que le ras-le-bol des Français et la souffrance des victimes soient enfin pris en considération.

Il a fallu la mort tragique de Morgan Keane le 2 décembre 2020 (tué par un chasseur qui l’a confondu avec un sanglier au fond de son propre jardin…), puis que ce début de saison 2021-2022 fasse d’autres victimes pour que l’impact de la chasse sur les non-chasseurs arrive ENFIN dans le débat de la Chambre haute. Mais sachons méfiance garder : les rares avancées majeures obtenues par le passé ont été rapidement étouffées par le puissant lobby de la chasse… Qu’on se souvienne du mercredi sans chasse de Dominique Voynet, supprimé 3 ans plus tard par Roselyne Bachelot, ministre de l’Écologie sous Nicolas Sarkozy… 20 ans plus tard, les effectifs de chasseurs ont fortement diminué, et heureusement, leurs pratiques sont davantage connues et rejetées par le grand public (déterrage de blaireaux et de renards, élevages de gibier, cochongliers, chasse en enclos, etc.) ; les mentalités évoluent, il y a toujours des raisons d’espérer !

Ce que demande la pétition

La pétition du collectif reprend plusieurs demandes historiques de l’ASPAS, comme le dimanche sans chasse, le contrôle médical et psychologique annuel des chasseurs, l’interdiction de l’alcool, la sécurité autour des habitations, mais se positionne aussi sur le terrain de la réglementation et du suivi des armes de chasses.

Le 9 novembre, soit 2 jours avant que la pétition n’atteigne le seuil des 100 000 signatures, le Sénat a pris les devants pour se saisir de la question, en annonçant la création d’une mission conjointe entre commission des affaires économiques et commission des lois.

L’ASPAS, qui a également recueilli des très nombreux témoignages de victimes de la chasse sous le hashtag #OSEZPARLER soutient l’initiative d’Un jour un chasseur, et invite les sénateurs à s’engager pour la sécurité et une réforme ambitieuse de la pratique de la chasse.

Dernières actualités

21.11.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

13.11.2022

Des podcasts immersifs sur le quotidien des animaux sauvages

Depuis quelques années, le secteur des podcasts a le vent en poupe. Moins coûteux et polluant à diffuser qu’une vidéo, ce format éveille l’imaginaire et prend le contrepied de la mode du zapping et du “ toujours plus vite ”.  C’est pour cela que l’ASPAS s’est associée avec le jeune média Mu’ethik pour une série de podcasts […]

09.11.2022

Dominique, éleveur de moutons : “Que vivent les renards !”

Installé dans le Limousin, Dominique gère un élevage* d’une centaine de moutons d’Ouessant, race française la plus primitive et dite la plus petite du monde. Pour ce passionné d’animaux, son terrain placé en refuge ASPAS, protéger son troupeau des prédateurs relève du simple bon sens et de fait, en 26 ans d’activité, il n’a eu aucun souci avec le renard. Oui vous avez bien lu […]

04.11.2022

“GOUPIL” n°151, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Succès de la pétition pour les blaireaux au Sénat, victoires en justice pour les loups,  actualité de l’ASPAS dans les territoires, gros dossier sur les corvidés… L’édition n°151 du magazine trimestriel de l’ASPAS est paru !  Sommaire du “Goupil” n°151 – automne 2022 :   L’actualité des actions de l’ASPAS dans les régions Stop à la […]

31.10.2022

Un nouvel épisode dramatique dans le feuilleton des bouquetins du Bargy 

Le triste feuilleton des bouquetins du Bargy continue. En juillet dernier, l’ASPAS vous invitait à participer à une consultation publique concernant un projet d’arrêté déposé par le préfet de Haute-Savoie pour autoriser l’abattage indiscriminé de 75 bouquetins dans le désormais tristement connu massif du Bargy.   Et bien, en dépit de cette consultation publique qui […]