Le printemps sur Vercors Vie Sauvage

Le printemps sur Vercors Vie Sauvage

Voilà pile 6 mois que, grâce à vous, l’ASPAS a pu acquérir le merveilleux site de Vercors Vie Sauvage. Nous avançons doucement (un certain virus est passé par là…*) mais sûrement vers la transformation du lieu en véritable havre de paix pour la vie sauvage. Plusieurs chantiers de nettoyage, vérification de clôture, rénovation du logement du gardien, etc. avaient été amorcés, mais le confinement a mis temporairement tout ce travail en « pause ».  C’est à présent reparti !

Des souvenirs et vestiges de chasse définitivement retirés, l’ancien garde-chasse parti, des caméras de suivi posées, de la surveillance organisée… Vercors Vie Sauvage s’allège petit-à-petit de son lourd passé cynégétique et retrouve une nouvelle énergie.
Maxime, le nouveau gardien des lieux s’est installé ces jours dans le logement de gardien rénové et peut s’assurer de la sécurité et du bien-être des animaux sur place. Il va également pouvoir se consacrer sur la suite de la réhabilitation de la partie clôturée, où se trouvent toujours des animaux importés par les chasseurs en attendant leur déplacement vers d’autres terres d’accueil où ils finiront leur vie paisible (condition obligatoire pour pouvoir enlever les clôtures).

L’hiver plutôt clément a permis à la faune de passer cette saison d’ordinaire un peu rigoureuse plutôt sereinement et durant ce printemps particulièrement calme… les cerfs, daims et sangliers profitent pleinement de la tranquillité des lieux, comme en témoignent ces images captées par nos caméras-pièges !

* En raison de la crise sanitaire du COVID-19, la date d’inauguration initialement prévue le 12 juin a dû être reportée à une date encore inconnue. Nous tâcherons de reprogrammer une nouvelle date au plus vite et vous tiendrons informés.

Dernières actualités

21.11.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

13.11.2022

Des podcasts immersifs sur le quotidien des animaux sauvages

Depuis quelques années, le secteur des podcasts a le vent en poupe. Moins coûteux et polluant à diffuser qu’une vidéo, ce format éveille l’imaginaire et prend le contrepied de la mode du zapping et du “ toujours plus vite ”.  C’est pour cela que l’ASPAS s’est associée avec le jeune média Mu’ethik pour une série de podcasts […]

09.11.2022

Dominique, éleveur de moutons : “Que vivent les renards !”

Installé dans le Limousin, Dominique gère un élevage* d’une centaine de moutons d’Ouessant, race française la plus primitive et dite la plus petite du monde. Pour ce passionné d’animaux, son terrain placé en refuge ASPAS, protéger son troupeau des prédateurs relève du simple bon sens et de fait, en 26 ans d’activité, il n’a eu aucun souci avec le renard. Oui vous avez bien lu […]

04.11.2022

“GOUPIL” n°151, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Succès de la pétition pour les blaireaux au Sénat, victoires en justice pour les loups,  actualité de l’ASPAS dans les territoires, gros dossier sur les corvidés… L’édition n°151 du magazine trimestriel de l’ASPAS est paru !  Sommaire du “Goupil” n°151 – automne 2022 :   L’actualité des actions de l’ASPAS dans les régions Stop à la […]

31.10.2022

Un nouvel épisode dramatique dans le feuilleton des bouquetins du Bargy 

Le triste feuilleton des bouquetins du Bargy continue. En juillet dernier, l’ASPAS vous invitait à participer à une consultation publique concernant un projet d’arrêté déposé par le préfet de Haute-Savoie pour autoriser l’abattage indiscriminé de 75 bouquetins dans le désormais tristement connu massif du Bargy.   Et bien, en dépit de cette consultation publique qui […]