Le 15 mai, massacre de blaireaux en plein Paris

Le 15 mai, massacre de blaireaux en plein Paris

Mercredi 15 mai, place de la République à Paris, l’ASPAS a simulé un déterrage de blaireaux pour révéler la cruauté de ce qui se passe chaque année dans nos campagnes, à l’abri des regards.

> Plus de photos dans notre album Facebook

Le 15 mai est la date d’ouverture annuelle de ce mode de chasse appelé “vénerie sous terre”. Il consiste à introduire des chiens spécialisés dans des terriers de blaireaux pour les acculer, puis à creuser et à les attraper avec des pinces pour les tuer à l’arme blanche ou au fusil, si toutefois les chiens ne l’ont pas déjà fait à coups de dents.

> Lire en détail : Pourquoi il faut interdire le déterrage des blaireaux

Le déterrage entraîne un stress et une souffrance intense des blaireaux pendant plusieurs heures. Elle n’épargne pas les jeunes blaireautins, encore dépendants de leurs parents à cette époque de l’année.

Des milliers de blaireaux sont tués ainsi tous les ans, dans l’unique but de satisfaire quelques “veneurs”. En plus de cette chasse, les blaireaux sont déterrés par autorisations préfectorales au prétexte d’empêcher les “dégâts” aux cultures ou aux talus routiers et ferroviaires qu’on les accuse de commettre.

#STOPdéterrage !

La très grande majorité des Français sont favorables à l’interdiction du déterrage, et 73% n’imaginaient pas que la vénerie sous terre existait encore, selon un sondage IPSOS de 2018 !

> Des outils pour dire STOP à cette chasse barbare !

Demandez aux côtés de l’ASPAS l’interdiction du déterrage du blaireau, une pratique de chasse barbare et incompatible avec la reconnaissance des animaux comme êtres sensibles.

JE SIGNE LA PETITION

 

 

Dernières actualités

04.04.2024

Consultations publiques : dites NON au déterrage des blaireaux dès le 15 mai !

À partir du 15 mai, dans plusieurs départements de France, les chasseurs ressortent leurs pelles, pioches et autres instruments de torture pour s’adonner à leur funeste passion : le déterrage de familles entières de blaireaux, directement au terrier. Interdite chez la plupart de nos voisins, la chasse sous terre fait de la résistance en France, […]

03.04.2024

L’Etat doit faire plus pour les ours en France ! 

Si le dernier bilan démographique publié par l’Office Français de la biodiversité (OFB) révèle une légère progression de la population des ours dans les Pyrénées en 2023, le brassage génétique est toujours préoccupant et on est encore loin du seuil minimal de viabilité de l’espèce. Redonnons sa place à l’ours dans les grands massifs de […]

27.03.2024

Le col de Lizarrieta, zone Natura 2000 plombée par la chasse !  

Une étude publiée par l’association CPAL* alerte sur les taux anormalement élevés de plomb contenu dans le sol et les organismes vivants du col de Lizarrieta, un site très prisé par les chasseurs d’oiseaux migrateurs…  Véritable hot-spot de la migration, le col de Lizarrieta situé sur la commune de Sare (64) est tristement célèbre pour […]

26.03.2024

La préfète du Rhône veut autoriser le déterrage de blaireaux dès le 15 mai !

Sous la pression des chasseurs du département du Rhône, la préfecture entend autoriser une période complémentaire de vénerie sous terre des blaireaux la saison prochaine, du 15 mai au 15 août 2025… Soyons nombreux à dire NON à ce projet d’arrêté en participant à la consultation publique jusqu’au 4 avril !  Le projet d’arrêté est […]

21.03.2024

Oui aux ours dans les grands massifs de France !

Ce samedi 23 mars, c’est la Journée mondiale des ours ! L’occasion pour l’ASPAS de faire un focus sur l’ours brun et de rappeler nos actions en faveur du grand plantigrade en France. Détruit à outrance jusqu’à la moitié du 20e siècle, l’ours brun a bien failli complètement disparaître de France, à l‘instar du loup […]