La Poste milite en faveur des renards !

La Poste milite en faveur des renards !

De superbes photos de renards dans leur milieu naturel sur des timbres 20g, et un message de sensibilisation sur la place du petit carnivore dans l’écosystème : l’ASPAS ne peut que saluer cette initiative de La Poste, entreprise de service public, qui propose à la vente dès le 3 juin prochain un « collector » à tirage limité* à l’effigie de notre cher goupil !

Les photos sont signées Michel Chardin, photographe de nature qui milite activement pour la cause des animaux sauvages et en particulier les renards. Pour le photographe, « le renard est notre allié et nous nous devons de le protéger. ». Il précise : « Parfois charognard, il élimine les petits animaux malades et évite beaucoup d’épidémies. Fort utile à l’agriculture, il consomme plus de six mille micromammifères (carnivores, rongeurs, insectivores, etc.) par an et concurrence ainsi très largement et naturellement les épandages de produits chimiques tels que la bromadiolone. »

Dans la très grande majorité des départements français, chaque année, les renards sont massacrés sans limite de nombre par tir, déterrage ou piégeage… Chaque année, on estime à 600 000 le nombre de renards tués dans l’Hexagone, une destruction de masse totalement injustifiée qui n’a absolument aucun sens sur le plan écologique, les renards étant comme tous les prédateurs des animaux territoriaux capables de s’autoréguler en fonction de la quantité de nourriture disponible. L’abattage des renards est même considéré contreproductif sur le plan sanitaire, que ce soit pour la borréliose de Lyme ou l’échinococcose alvéolaire.

Alors ce ne seront sans doute pas, hélas, ces 32 000 timbres qui sortiront le renard de la liste de la mort des « ESOD » établie par le ministère de l’Ecologie sous la pression des lobbies de la chasse et de l’agro-business, mais chaque action de sensibilisation menée pour réhabiliter cet animal si emblématique de notre bestiaire local est bonne à prendre, et à relayer !

L’ASPAS agit pour les renards

Kits pédagogiques, expositions, brochures, accompagnement des mairies… L’ASPAS plaide depuis de nombreuses années pour la cause des renards et a de nombreuses victoires à son actif (contre des tirs de nuit, des classements « nuisible », etc.). Cliquez ici pour découvrir toute l’étendue de nos actions pour les renards.
Nos actions pour la nature, 100% libres et indépendantes, ne sont financées par aucune subvention publique. C’est un choix que nous assumons, pour plus de liberté et d’efficacité. MERCI pour votre soutien !

* Le collector de 4 timbres est édité à 8000 exemplaires. Il sera disponible en ligne dès le 3 juin 2024 sur https://www.laposte.fr/pp/c/collectors  

** ESOD : espèce susceptible d’occasionner des dégâts (anciennement “nuisibles”)

Photo d’en-tête © Michel Chardin

Dernières actualités

16.05.2024

“GOUPIL” n°157, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Dans ce numéro de printemps, réservé à nos adhérents à jour de cotisation, vous retrouverez les dernières victoires de Maître Renard devant les tribunaux, l’actualité de nos délégations territoriales, des articles inédits concernant les actions de l’ASPAS en faveur des loups, des lynx, des renards et blaireaux, ainsi qu’un grand dossier central consacré aux parcs […]

13.05.2024

Non, les blaireaux ne dévorent pas les brebis vivantes !

D’abord une citation de la Fédération de chasse d’Indre-et-Loire dans La Nouvelle République, ensuite un communiqué délirant du président de celle de la Haute-Vienne… La grosse intox du blaireau tueur de moutons refait surface ces dernières semaines dans le monde cynégétique* ; comme par hasard dans deux départements où la pratique du déterrage a été retoquée […]

07.05.2024

Drôme : dites NON à la chasse aux 1000 chamois !

Malgré une population en baisse, les chasseurs drômois font pression pour tuer plus d’un millier de chamois d’ici 2027… Pour leur seul loisir ! Avant le 12 mai 2024, participons en masse à la consultation publique pour demander un moratoire sur la chasse de cette espèce emblématique de nos montagnes !   Le chamois est un ongulé paisible, […]

06.05.2024

“La part du loup”, un film sur le gouffre culturel entre l’Italie et la France

Pourquoi la cohabitation entre le loup et les activités pastorales fonctionne mieux en Italie qu’en France ? C’est le fil rouge du nouveau film documentaire La Part du Loup réalisé par Carmen Munoz Pastor et Vincent Primault, dont l’ASPAS et Férus sont partenaires. Des avant-premières sont prévues les 10 et 11 mai 2024 au Festival Nature d’Aubusson (23). […]

03.05.2024

Les chasseurs dans la rue pour défendre la barbarie du déterrage !

Ils veulent continuer à déterrer et à massacrer des familles entières de blaireaux, et ils entendent bien le faire savoir : détournant le véritable objet de la Journée mondiale des blaireaux – une grande action de sensibilisation lancée par l’ASPAS en 2022 pour dénoncer, justement, la cruauté de la vénerie sous terre, – la Fédération des […]