Agissons contre la chasse d’été !

Agissons contre la chasse d’été !

Comme si la chasse en automne et en hiver ne suffisait pas, une majorité de préfectures autorise aussi la chasse d’été, et ce à partir du 1er juin !

Les animaux à subir ces nouveaux assauts sont principalement les sangliers, les chevreuils (surtout les mâles qui font de beaux trophées), et les renards…

Les renards sont déjà tirés pendant la saison de chasse normale, traqués par la chasse à courre jusqu’à fin mars, et piégés et déterrés 12 mois sur 12 dans les départements où ils sont classés « ESOD », c’est-à-dire quasiment partout

Pourquoi s’acharner autant sur cette espèce, dont la capacité à réguler les petits rongeurs dans les prairies est pourtant appréciée par de nombreux paysans ? Parce que les renards sont accusés par les autoproclamés « premiers écolos de France » de faire des dégâts à la faune sauvage (!), entendez : « ils bouffent nos perdrix et faisans d’élevage qu’on relâche par millions pour le plaisir de leur tirer dessus chaque année ! »

Comment faire changer les mentalités ? On peut écrire aux préfectures, en parler à son maire (s’il n’est pas lui-même chasseur…), et sensibiliser autour de soi sur cette pratique absurde et cruelle (car combien de renardeaux orphelins meurent de faim chaque année, après l’abattage de leurs parents ?).

 Ci-dessous, quelques actions possibles : 

1 - Témoignez !

Ouvrez l’œil, en particulier si vous vous promenez à la campagne ou en montagne à l’aube ou après le coucher de soleil, et n’hésitez pas à envoyer vos observations à l’adresse temoignage@aspas-nature.org

2 - Sensibilisez autour de vous !

L’ASPAS a créé les différents visuels ci-dessous pour alerter sur la chasse d’été… N’hésitez pas à les partager autour de vous ! Si vous les imprimez pour les afficher en extérieur, veillez à bien respecter la réglementation en vigueur (pour en savoir plus sur la loi, cliquez ici)

(Cliquez sur les visuels pour les ouvrir en grand et les enregistrer)

3 - Ecrivez à vos élus et préfets !

Ci-dessous, un modèle de texte dont vous pouvez vous inspirer pour interpeller votre maire, votre député, votre préfet :  

Madame, Monsieur,

La réglementation autorise la chasse à tir de septembre à mars, mais les préfets peuvent l’autoriser dès le 1er juin pour les chevreuils, sangliers et daims. Ce qui devait être une exception est devenu le principe puisque tous les départements appliquent cette mesure permettant des tirs pendant 10 mois de l’année !

Pourtant, les tirs d’été exercent une pression cynégétique insoutenable pour les populations sauvages concernées.

Dès lors que des tirs d’été du chevreuil ou du sanglier sont autorisés, le renard pourra être chassé dans les mêmes conditions que ces espèces alors qu’il subit déjà trop de persécutions : chasse à courre jusqu’à fin mars, déterrage et piégeage toute l’année.

Ces tirs d’été vont inévitablement perturber d’autres espèces dont la chasse n’est pas encore ouverte, ou encore des espèces protégées, alors que les jeunes ne sont pas encore sevrés.

Ces tirs d’été augmentent lourdement et de manière inacceptable les risques d’accidents de chasse impliquant des non-chasseurs. Ces derniers n’auront en effet que très peu de mois pour se promener en pleine nature sans être inquiétés. Une telle décision est inéquitable et va à l’encontre de tout impératif de sécurité publique dont le préfet est pourtant le garant.

Aussi, je vous demande d’agir pour que cette mesure ne s’applique plus dans notre département, et de mettre tout en œuvre pour faire évoluer la réglementation nationale.

Cordialement,

  • Pour trouver les coordonnées de la préfecture de votre département, cliquez ici (fichier PDF).
  • Pour les coordonnées de vos députés, cliquez ici.
  • Pour les sénateurs, c’est ici.

L’ASPAS édite également tout un guide juridique spécifiquement destiné aux maires qui souhaiteraient limiter la pratique de la chasse sur leur commune. Pour en savoir plus, cliquez ici

4 - Partagez cet article autour de vous !

Plus la population sera informée des pratiques méconnues des chasseurs et de leurs réelles motivations, plus nous seront nombreux à pouvoir faire pression sur le gouvernement et lui demander d’interdire la chasse d’été… 

Merci pour votre mobilisation !

Photo d’en-tête © Fabrice Cahez

Dernières actualités

« Goupil score » : déclare ton massacre de renards à la FDC 87 !

Après la « brigade d’action contre les corvidés » (BACC 87) en partenariat avec la FNSEA, le défilé « Au bonheur des veneurs1 » à Limoges pour défendre la passion barbare du déterrage, la Fédération des chasseurs de la Haute-Vienne innove encore un peu plus dans le genre massacre ludique d’animaux sauvages : via sa

Elections européennes : votez pour la nature !!

Chasse aux loups, recul sur les pesticides, destruction des habitats naturels… Contre les graves risques de régressions actuelles, votre vote pour la nature est essentiel ce 9 juin ! Voici quelques pistes pour vous aider dans votre choix… Fidèle à sa volonté de conserver toute son indépendance politique et sa liberté

Inscription à la newsletter

X