Avant le 16 juillet, dites NON aux tirs de nuit des renards du Loiret !

Avant le 16 juillet, dites NON aux tirs de nuit des renards du Loiret !

> Mise à jour du 13 août 2019 : suite à une forte mobilisation citoyenne avec 99% des participants opposés au projet, le préfet a finalement renoncé à signer l’arrêté ! Bravo à tous ! Lire la synthèse ici 👉 http://bit.ly/2H4gZNT

Avant le 16 juillet 2019 à minuit, participez à la consultation publique concernant le projet d’arrêté de la Préfecture du Loiret qui prévoit l’abattage d’un nombre illimité de renards, par tir de nuit, entre le 22 juillet et le 22 septembre 2019.

Pour participer, écrivez à ddt-seef-consult@loiret.gouv.fr

“Depuis plus de 5 ans des opérations administratives de destruction du renard par tirs de nuit sont pratiquées dans le Loiret par les lieutenants de louveterie, à la demande du Président de la Fédération des chasseurs du Loiret” peut-on lire dans la note de présentation du projet d’arrêté.

Un jour, on lira peut-être, à la place qu’ “à la demande des citoyens français qui comprennent l’inutilité de ces massacres nocturnes, opérés dans le seul but de préserver les futurs trophées de chasse à plume et à poils des chasseurs, des opérations administratives de protection des renards seront mises en œuvre, afin de garantir la bonne santé des écosystèmes dans nos campagnes, une régulation naturelle des rongeurs destructeurs de cultures, et une diminution des cas de maladie de Lyme transmise aux humains par les tiques infectées.”…

Si on veut en arriver là, un jour, il faut continuer inlassablement à dénoncer les fumisteries cynégétiques et, quitte à se répéter sans fin, rappeler le non-sens de ces “destructions” à répétition de notre faune endémique. 

Pour maintenir leur petit loisir morbide, les chasseurs se croient autorisés à contrôler toute la nature et les animaux sauvages qui font la richesse de la biodiversité de notre pays – il est inadmissible que l’Etat continue à soutenir de tels agissements ! 

Pour argumenter vos messages, vous pouvez vous inspirer des arguments listés ici

Attention : les avis comprenant des copier-coller identiques sont considérés comme une seule et même réponse, il est donc indispensable de personnaliser le vôtre ! Veillez à bien répondre au contenu du projet d’arrêté ; tout message déviant du propos sera considéré comme hors-sujet et non pris en compte.

Les renards du Loiret vous remercient pour votre participation !

 

 

 

Dernières actualités

21.11.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

13.11.2022

Des podcasts immersifs sur le quotidien des animaux sauvages

Depuis quelques années, le secteur des podcasts a le vent en poupe. Moins coûteux et polluant à diffuser qu’une vidéo, ce format éveille l’imaginaire et prend le contrepied de la mode du zapping et du “ toujours plus vite ”.  C’est pour cela que l’ASPAS s’est associée avec le jeune média Mu’ethik pour une série de podcasts […]

09.11.2022

Dominique, éleveur de moutons : “Que vivent les renards !”

Installé dans le Limousin, Dominique gère un élevage* d’une centaine de moutons d’Ouessant, race française la plus primitive et dite la plus petite du monde. Pour ce passionné d’animaux, son terrain placé en refuge ASPAS, protéger son troupeau des prédateurs relève du simple bon sens et de fait, en 26 ans d’activité, il n’a eu aucun souci avec le renard. Oui vous avez bien lu […]

04.11.2022

“GOUPIL” n°151, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Succès de la pétition pour les blaireaux au Sénat, victoires en justice pour les loups,  actualité de l’ASPAS dans les territoires, gros dossier sur les corvidés… L’édition n°151 du magazine trimestriel de l’ASPAS est paru !  Sommaire du “Goupil” n°151 – automne 2022 :   L’actualité des actions de l’ASPAS dans les régions Stop à la […]

31.10.2022

Un nouvel épisode dramatique dans le feuilleton des bouquetins du Bargy 

Le triste feuilleton des bouquetins du Bargy continue. En juillet dernier, l’ASPAS vous invitait à participer à une consultation publique concernant un projet d’arrêté déposé par le préfet de Haute-Savoie pour autoriser l’abattage indiscriminé de 75 bouquetins dans le désormais tristement connu massif du Bargy.   Et bien, en dépit de cette consultation publique qui […]