Victoire en Savoie : Le renard n’est plus “nuisible” !

Victoire en Savoie : Le renard n’est plus “nuisible” !

renard110Enfin, l’utilité du renard commence à être admise par l’administration : faute de preuves de ses supposés dégâts, l’animal n’est plus classé « nuisible » en Savoie. Une belle avancée saluée par l’ASPAS, qui se bat depuis 30 ans pour faire admettre la réalité. Seule ombre au tableau : l’obstination des chasseurs… et des chasseuses.

C’était déjà le cas en Corse et à Paris, ça l’est maintenant en Savoie : le renard devrait être retiré de la liste des animaux dits « nuisibles ». Ce concept de « nuisibilité » n’a aucune base scientifique, c’est un statut juridique contestable attribué au renard pour prévenir les atteintes à l’un de ces intérêts :

– La santé et la sécurité publiques : or, le renard véhicule moins de maladies que les chats et les chiens domestiques. Il évite la propagation d’épidémies en éliminant des charognes, ainsi que des parasitoses en chassant les rongeurs.
– Les activités agricoles : le renard en est l’un des auxiliaires les plus précieux, car il se nourrit de petits rongeurs qui peuvent abonder dans les cultures.

Renard-ete-411– La flore et la faune : l’impact des prédateurs, renard en tête, est positif. Il régule les populations d’herbivores, donc protège la végétation et participe à l’équilibre naturel.

– La propriété : les dommages que le renard peut causer dans les basses-cours peuvent être aisément évités en adoptant des mesures élémentaires de protection des poulaillers.
 
De plus en plus d’agriculteurs admettent l’impact positif des renards, comme l’indiquent les témoignages qui remontent désormais à l’ASPAS. En revanche, du côté chasseurs, le retrait du renard les prive d’une prolongation de leurs loisirs : ils peuvent détruire les animaux « nuisibles » aussi en dehors des périodes de chasse. D’où leurs prétextes alarmistes pour diaboliser la bête afin de le maintenir dans cette funeste catégorie. En Savoie, leurs arguments ont fait chou blanc : en l’absence de connaissances sur les populations locales de renards et en l’absence d’études fiables sur les atteintes alléguées pour justifier ce classement (prédation sur le gibier de montagne et risque sanitaire), cette espèce ne devrait plus être « nuisible » en Savoie, du 1er juillet 2015 au 30 juin 2018. Une association savoyarde de chasse au féminin, L’Chasse, s’est émue de ce nouveau statut du renard. Comme quoi, finalement, ce n’est pas la testostérone qui empêche d’évoluer, mais bien le fusil.

Dernier articles de presse

26.02.2024

Un plan mouton qui s’attaque aux loups !

On le redoutait depuis deux mois : le nouveau “Plan national d’actions” (PNA) pour la conservation du loup a finalement été publié par l’Etat à la veille de l’ouverture du Salon de l’Agriculture, sans aucun changement substantiel par rapport au projet dévoilé fin 2023. Alors que l’objectif d’un PNA est en principe de garantir la […]

23.02.2024

Pour une transition écologique, équitable et solidaire de notre agriculture et de notre alimentation

A la veille du Salon de l’agriculture, nos 12 ONG réunies au sein du collectif Cap Nature & Biodiversité dénoncent la volonté de faire de l’écologie le bouc émissaire de la crise agricole, et demandent l’élaboration concertée de solutions associant la protection de l‘agriculture à celle de l’environnement. En 40 ans, l’Europe a perdu 800 […]

13.02.2024

Quels pouvoirs du maire sur la chasse ? L’ASPAS édite un guide pratique

Un maire peut-il limiter la chasse dans une forêt communale ? Peut-il imposer un jour sans chasse ? Peut-il venir au secours des espèces considérées comme “nuisibles” ? C’est pour répondre à ces questions de plus en plus fréquentes que l’ASPAS a décidé de mettre à disposition des élus locaux un guide pratique et juridique, […]

01.02.2024

Insécurité liée à la chasse : l’ASPAS et Un jour un chasseur attaquent l’État pour inaction cynégétique

Le gouvernement n’a pas réagi au recours gracieux envoyé le 10 octobre par l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) et le collectif Un Jour Un Chasseur. Celui-ci exigeait l’adoption de mesures nationales fortes pour encadrer de manière plus sécuritaire la pratique de la chasse. Au nom des ruraux et de tous les citoyens […]

31.01.2024

La destruction des “nuisibles” sévèrement critiquée par des scientifiques

Un panel d’experts dénonce l’absence de justification et l’inefficience du massacre annuel de millions d’oiseaux et de mammifères sauvages accusés d’être potentiellement néfastes aux activités humaines. En partenariat avec l’ASPAS et la LPO, la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) a constitué un comité d’experts scientifiques et sociétaux indépendants afin d’émettre un avis sur la […]