Victoire du loup et du bon sens contre les arnaques de l’État

Victoire du loup et du bon sens contre les arnaques de l’État

canis110L’Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS), vient d’obtenir une nouvelle victoire contre un arrêté illégal de tir de loup en Isère. Face à la mauvaise foi et à l’acharnement de l’État, le juge a retenu la totalité des arguments de l’ASPAS ! 
À la demande de l’ASPAS, le Tribunal administratif de Grenoble vient de suspendre, le 1er août, l’arrêté préfectoral du 11 juillet 2014 pris par le Préfet de l’Isère, autorisant l’abattage d’un loup.
Cette décision de justice souligne notamment :

  • Canis-lupus-2l’absence de mesures effectives de protection du troupeau,
  • l’incohérence du territoire retenu par le préfet : un seul loup a été identifié sur ce périmètre, des attaques ont été recensées sur seulement 5 des 12 communes retenues, et ce territoire comprend des zones où le prédateur n’est même pas encore installé !

De plus, le tir de prélèvement a été autorisé sans tir de défense préalable : la loi prévoit ce cas de figure uniquement si le tir de défense ne peut être mis en place pour des raisons techniques et pratiques ou en cas de dommages exceptionnels. Ici, aucune de ces conditions n’était remplie.

L’État continue de masquer son inaction face à une filière ovine en crise, en se servant du loup comme bouc émissaire. Touchée par la surproduction et mal adaptée à la concurrence internationale, cette filière ne subsiste aujourd’hui que grâce aux subventions. La destruction d’un loup ne calmera pas les éleveurs excédés par cette situation.

L’ASPAS condamne fermement la politique anti-loup relayée par le gouvernement et déplore que l’État autorise aussi systématiquement des tirs de loups. Les mesures de protection continuent d’être mal et peu employées en France, alors qu’elles montrent de très bons résultats dans d’autres pays.

Dernier articles de presse

02.06.2023

Justice pour le Vivant : Premier pas vers une condamnation historique de l’Etat

COMMUNIQUÉ Paris, le 1er juin 2023. Ce jeudi s’est tenue l’audience historique du procès Justice pour le Vivant, dans le cadre duquel 5 ONG environnementales attaquent l’Etat pour son inaction face à l’effondrement de la biodiversité. La rapporteure publique a demandé aux juges de condamner l’Etat pour ses carences en matière d’évaluation et de gestion […]

21.05.2023

SONDAGE – Une large majorité de Français veulent en finir avec le classement des animaux « nuisibles »  

Alors que le gouvernement s’apprête à renouveler pour 3 ans la liste des « espèces susceptibles d’occasionner des dégâts » (ESOD), fixée par un arrêté qui autorise le massacre tout au long de l’année d’animaux sensibles tels le renard, la martre des pins ou le corbeau freux, un sondage IFOP commandé par les associations ASPAS, […]

28.04.2023

La Journée Mondiale des Blaireaux est de retour ce 15 mai !  

Pour mieux faire connaître les blaireaux et alerter sur la cruauté du déterrage, une pratique de chasse toujours légale en France, l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) a proposé de faire du 15 mai la Journée Mondiale des Blaireaux, une initiative soutenue par de nombreux partenaires associatifs*. Après le succès de la première […]

31.03.2023

Plan national d’action loup (PNA 2024-2029) : nos associations font des propositions !

Depuis le retour des loups en France, les éleveurs et les bergers des filières ovines et caprines ont adapté progressivement leurs pratiques afin de protéger leurs troupeaux et permettre la coexistence entre l’élevage et la présence d’un grand prédateur. Environ 30 M€ d’aides publiques nationales et européennes ont été affectées chaque année au plan loup […]

31.03.2023

Déterrage de blaireaux au Sénat : l’ASPAS dénonce un rapport atterrant

Plus de 6 mois après avoir obtenu et dépassé les 100 000 signatures citoyennes requises, la pétition contre le déterrage des blaireaux lancée par l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) a débouché sur un rapport sénatorial pro-chasse, dévoilé le 29 mars. Malgré quelques points encourageants, notre association, forte de nombreuses victoires pour les […]