URGENT : Exprimez-vous contre la destruction des renards dans l’Essonne

URGENT : Exprimez-vous contre la destruction des renards dans l’Essonne

Le Préfet de l’Essonne consulte le public sur le projet d’arrêté portant destruction à tir de renards sur diverses communes de l’Essonne. Cet arrêté, s’il est adopté, autorisera la destruction des renards dans une quarantaine de communes du département, de jour comme de nuit et par tout moyen.

Le projet d’arrêté est consultable ICI.

Vous pouvez participer en envoyant votre avis à cette adresse : ddt-consultation-chasse2014-se@essonne.gouv.fr

 

La consultation est ouverte jusqu’au 12 février 2014 inclus.

La position de l’ASPAS :

Les destructions de renards autorisées par le préfet de l’Essonne sont uniquement motivées par la protection du petit gibier dont la « gestion » par le lobby chasse devrait être préservée. Par conséquent, cette décision ne répond à aucun motif d’intérêt général mais entend répondre à des intérêts particuliers : le seul plaisir des chasseurs.

Ces destructions sont d’autant plus graves qu’elles permettent des dérogations aux règles générales de l’administration : les tirs sont autorisés au-delà de la période de chasse, le jour ET la nuit, et depuis les chemins ouverts à la circulation publique. Au nom d’une protection des « efforts » cynégétiques, ces dispositions portent même atteinte à la sécurité publique !

Ces destructions pourront intervenir par tout moyen, à l’aide de source lumineuse et d’un véhicule : cela s’apparente à une volonté d’extermination. L’utilisation de lumière en pleine nuit a en effet pour conséquence d’immobiliser les renards, éblouis et figés, qui deviennent des cibles faciles.

Devons-nous rappeler tous les bienfaits du renard, tant au regard des équilibres biologiques que des activités humaines ? Son rôle de prédateur de rongeurs en fait un auxiliaire essentiel de l’agriculture, mais également un agent sanitaire qui élimine les animaux morts ou malades.
Indépendamment de toute utilité des renards, comment justifier la mort de dizaines, de centaines d’animaux pour la seule satisfaction d’un divertissement macabre aussi discutable ?

Le renard est un être vivant intelligent et sensible, parfaitement apte à ressentir la souffrance. Parce qu’il est un animal social, pour élever sa progéniture et entretenir des relations avec ses congénères, il est doté d’un système cognitif et sensoriel complexe. En effet, éprouver la faim, le froid, la peur ou encore le contentement chez d’autres que soi, est une fonction indispensable aux animaux sociaux, leur dénier cette capacité à ressentir, c’est refuser de regarder le monde tel que nous le décrivent les scientifiques aujourd’hui. 

Vous pouvez exprimer votre opinion en adaptant avec vos propres mots l’avis de l’ASPAS, s’il vous convient. Un avis personnalisé aura en effet plus de poids que plusieurs réponses à la consultation reprenant le même modèle, au mot près.

Nous comptons sur votre mobilisation,
merci d’avance pour votre participation.
L’équipe de l’ASPAS
Tout dysfonctionnement du site des consultations publiques n’est pas du fait de l’ASPAS. Nous vous invitons à renouveler ultérieurement votre participation en cas de message d’erreur, de problème de connexion ou de validation.

 

Dernières actualités

28.06.2022

NON aux tirs de loups dans l’Hérault ! 

Le 24 juin, le préfet de l’Hérault a donné son feu vert pour des “tirs renforcés” contre des loups qui seraient responsables d’attaques de brebis dans une zone décrétée comme “difficilement protégeable”, dans le nord-est du département. L’ASPAS dénonce une fois de plus la manie de l’État de miser sur l’abattage plutôt que l’anticipation et […]

14.06.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

01.06.2022

Pas de déterrage pour les blaireaux de l’Ardèche le printemps prochain !

L’ASPAS et AVES avaient adressé fin 2021 une lettre à la préfecture pour l’inciter à ne plus autoriser de période complémentaire de vénerie sous terre dans son département : une initiative qui semble avoir porté ses fruits, puisque l’interdiction est en effet mentionnée dans le projet d’arrêté encadrant la saison de chasse 2022-2023 ! Saluons cette […]

31.05.2022

KARMA, un moteur de recherche dédié à la protection du Vivant

Lancé le 22 mai 2022 à l’occasion de la Journée mondiale de la biodiversité, KARMA est le tout premier moteur de recherche 100% engagé pour le bien-être animal et la protection de la nature. L’ASPAS est partenaire de l’initiative : utiliser KARMA pour vos recherches sur le web est une manière rapide et facile de soutenir […]

31.05.2022

Journée Mondiale des Blaireaux : une 1re édition réussie !

Dans notre inlassable combat pour mettre fin au déterrage, chasse cruelle toujours autorisée en France, on leur devait bien ça, à nos petits pandas des bois et des forêts : une journée tout à leur effigie, où le grand public se familiariserait avec leurs mœurs, leur place dans la nature, et s’indignerait à nos côtés du […]