URGENT : Exprimez-vous contre la destruction des renards dans l’Essonne

URGENT : Exprimez-vous contre la destruction des renards dans l’Essonne

Le Préfet de l’Essonne consulte le public sur le projet d’arrêté portant destruction à tir de renards sur diverses communes de l’Essonne. Cet arrêté, s’il est adopté, autorisera la destruction des renards dans une quarantaine de communes du département, de jour comme de nuit et par tout moyen.

Le projet d’arrêté est consultable ICI.

Vous pouvez participer en envoyant votre avis à cette adresse : ddt-consultation-chasse2014-se@essonne.gouv.fr

 

La consultation est ouverte jusqu’au 12 février 2014 inclus.

La position de l’ASPAS :

Les destructions de renards autorisées par le préfet de l’Essonne sont uniquement motivées par la protection du petit gibier dont la « gestion » par le lobby chasse devrait être préservée. Par conséquent, cette décision ne répond à aucun motif d’intérêt général mais entend répondre à des intérêts particuliers : le seul plaisir des chasseurs.

Ces destructions sont d’autant plus graves qu’elles permettent des dérogations aux règles générales de l’administration : les tirs sont autorisés au-delà de la période de chasse, le jour ET la nuit, et depuis les chemins ouverts à la circulation publique. Au nom d’une protection des « efforts » cynégétiques, ces dispositions portent même atteinte à la sécurité publique !

Ces destructions pourront intervenir par tout moyen, à l’aide de source lumineuse et d’un véhicule : cela s’apparente à une volonté d’extermination. L’utilisation de lumière en pleine nuit a en effet pour conséquence d’immobiliser les renards, éblouis et figés, qui deviennent des cibles faciles.

Devons-nous rappeler tous les bienfaits du renard, tant au regard des équilibres biologiques que des activités humaines ? Son rôle de prédateur de rongeurs en fait un auxiliaire essentiel de l’agriculture, mais également un agent sanitaire qui élimine les animaux morts ou malades.
Indépendamment de toute utilité des renards, comment justifier la mort de dizaines, de centaines d’animaux pour la seule satisfaction d’un divertissement macabre aussi discutable ?

Le renard est un être vivant intelligent et sensible, parfaitement apte à ressentir la souffrance. Parce qu’il est un animal social, pour élever sa progéniture et entretenir des relations avec ses congénères, il est doté d’un système cognitif et sensoriel complexe. En effet, éprouver la faim, le froid, la peur ou encore le contentement chez d’autres que soi, est une fonction indispensable aux animaux sociaux, leur dénier cette capacité à ressentir, c’est refuser de regarder le monde tel que nous le décrivent les scientifiques aujourd’hui. 

Vous pouvez exprimer votre opinion en adaptant avec vos propres mots l’avis de l’ASPAS, s’il vous convient. Un avis personnalisé aura en effet plus de poids que plusieurs réponses à la consultation reprenant le même modèle, au mot près.

Nous comptons sur votre mobilisation,
merci d’avance pour votre participation.
L’équipe de l’ASPAS
Tout dysfonctionnement du site des consultations publiques n’est pas du fait de l’ASPAS. Nous vous invitons à renouveler ultérieurement votre participation en cas de message d’erreur, de problème de connexion ou de validation.

 

Dernières actualités

21.11.2022

La ville de Melle agit pour les renards !

Grâce en partie au précieux travail de médiation entrepris par la délégation ASPAS des Deux-Sèvres, la ville de Melle, 6200 habitants, a émis le souhait de retirer le renard de la liste des « nuisibles ». Une petite pierre de plus pour la réhabilitation du goupil !     Le 1er juin dernier, le conseil municipal de Melle, petite […]

13.11.2022

Des podcasts immersifs sur le quotidien des animaux sauvages

Depuis quelques années, le secteur des podcasts a le vent en poupe. Moins coûteux et polluant à diffuser qu’une vidéo, ce format éveille l’imaginaire et prend le contrepied de la mode du zapping et du “ toujours plus vite ”.  C’est pour cela que l’ASPAS s’est associée avec le jeune média Mu’ethik pour une série de podcasts […]

09.11.2022

Dominique, éleveur de moutons : “Que vivent les renards !”

Installé dans le Limousin, Dominique gère un élevage* d’une centaine de moutons d’Ouessant, race française la plus primitive et dite la plus petite du monde. Pour ce passionné d’animaux, son terrain placé en refuge ASPAS, protéger son troupeau des prédateurs relève du simple bon sens et de fait, en 26 ans d’activité, il n’a eu aucun souci avec le renard. Oui vous avez bien lu […]

04.11.2022

“GOUPIL” n°151, le magazine trimestriel de l’ASPAS

Succès de la pétition pour les blaireaux au Sénat, victoires en justice pour les loups,  actualité de l’ASPAS dans les territoires, gros dossier sur les corvidés… L’édition n°151 du magazine trimestriel de l’ASPAS est paru !  Sommaire du “Goupil” n°151 – automne 2022 :   L’actualité des actions de l’ASPAS dans les régions Stop à la […]

31.10.2022

Un nouvel épisode dramatique dans le feuilleton des bouquetins du Bargy 

Le triste feuilleton des bouquetins du Bargy continue. En juillet dernier, l’ASPAS vous invitait à participer à une consultation publique concernant un projet d’arrêté déposé par le préfet de Haute-Savoie pour autoriser l’abattage indiscriminé de 75 bouquetins dans le désormais tristement connu massif du Bargy.   Et bien, en dépit de cette consultation publique qui […]