URGENT : Exprimez-vous contre la destruction des renards dans l’Essonne

URGENT : Exprimez-vous contre la destruction des renards dans l’Essonne

Le Préfet de l’Essonne consulte le public sur le projet d’arrêté portant destruction à tir de renards sur diverses communes de l’Essonne. Cet arrêté, s’il est adopté, autorisera la destruction des renards dans une quarantaine de communes du département, de jour comme de nuit et par tout moyen.

Le projet d’arrêté est consultable ICI.

Vous pouvez participer en envoyant votre avis à cette adresse : ddt-consultation-chasse2014-se@essonne.gouv.fr

 

La consultation est ouverte jusqu’au 12 février 2014 inclus.

La position de l’ASPAS :

Les destructions de renards autorisées par le préfet de l’Essonne sont uniquement motivées par la protection du petit gibier dont la « gestion » par le lobby chasse devrait être préservée. Par conséquent, cette décision ne répond à aucun motif d’intérêt général mais entend répondre à des intérêts particuliers : le seul plaisir des chasseurs.

Ces destructions sont d’autant plus graves qu’elles permettent des dérogations aux règles générales de l’administration : les tirs sont autorisés au-delà de la période de chasse, le jour ET la nuit, et depuis les chemins ouverts à la circulation publique. Au nom d’une protection des « efforts » cynégétiques, ces dispositions portent même atteinte à la sécurité publique !

Ces destructions pourront intervenir par tout moyen, à l’aide de source lumineuse et d’un véhicule : cela s’apparente à une volonté d’extermination. L’utilisation de lumière en pleine nuit a en effet pour conséquence d’immobiliser les renards, éblouis et figés, qui deviennent des cibles faciles.

Devons-nous rappeler tous les bienfaits du renard, tant au regard des équilibres biologiques que des activités humaines ? Son rôle de prédateur de rongeurs en fait un auxiliaire essentiel de l’agriculture, mais également un agent sanitaire qui élimine les animaux morts ou malades.
Indépendamment de toute utilité des renards, comment justifier la mort de dizaines, de centaines d’animaux pour la seule satisfaction d’un divertissement macabre aussi discutable ?

Le renard est un être vivant intelligent et sensible, parfaitement apte à ressentir la souffrance. Parce qu’il est un animal social, pour élever sa progéniture et entretenir des relations avec ses congénères, il est doté d’un système cognitif et sensoriel complexe. En effet, éprouver la faim, le froid, la peur ou encore le contentement chez d’autres que soi, est une fonction indispensable aux animaux sociaux, leur dénier cette capacité à ressentir, c’est refuser de regarder le monde tel que nous le décrivent les scientifiques aujourd’hui. 

Vous pouvez exprimer votre opinion en adaptant avec vos propres mots l’avis de l’ASPAS, s’il vous convient. Un avis personnalisé aura en effet plus de poids que plusieurs réponses à la consultation reprenant le même modèle, au mot près.

Nous comptons sur votre mobilisation,
merci d’avance pour votre participation.
L’équipe de l’ASPAS
Tout dysfonctionnement du site des consultations publiques n’est pas du fait de l’ASPAS. Nous vous invitons à renouveler ultérieurement votre participation en cas de message d’erreur, de problème de connexion ou de validation.

 

Dernières actualités

11.06.2024

« Goupil score » : déclare ton massacre de renards à la FDC 87 !

Après la « brigade d’action contre les corvidés » (BACC 87) en partenariat avec la FNSEA, le défilé « Au bonheur des veneurs1 » à Limoges pour défendre la passion barbare du déterrage, la Fédération des chasseurs de la Haute-Vienne innove encore un peu plus dans le genre massacre ludique d’animaux sauvages : via sa plateforme baptisée « Goupil score », lancée […]

07.06.2024

Elections européennes : votez pour la nature !!

Chasse aux loups, recul sur les pesticides, destruction des habitats naturels… Contre les graves risques de régressions actuelles, votre vote pour la nature est essentiel ce 9 juin ! Voici quelques pistes pour vous aider dans votre choix… Fidèle à sa volonté de conserver toute son indépendance politique et sa liberté d’action, l’ASPAS se gardera bien […]

06.06.2024

Crise agricole et biodiversité : non à la loi qui facilitera la destruction d’espèces protégées !

L’ASPAS est co-signataire de la pétition interassociative initiée par Animal Cross pour demander au gouvernement de revoir l’article 13 du projet de loi sur l’orientation agricole : en l’état, le texte prévoit une dépénalisation de l’atteinte aux espèces protégées, ce qui constituerait une atteinte gravissime à la protection de la nature avec un retour en […]

29.05.2024

Agissons contre la chasse d’été !

Comme si la chasse en automne et en hiver ne suffisait pas, une majorité de préfectures autorise aussi la chasse d’été, et ce à partir du 1er juin ! Les animaux à subir ces nouveaux assauts sont principalement les sangliers, les chevreuils (surtout les mâles qui font de beaux trophées), et les renards… Les renards […]

29.05.2024

L’Ardèche déclare la guerre aux loups !

“La place du loup c’est à Peaugres” (un zoo…), affirme Olivier Amrane*, le président du département de l’Ardèche, qui vient de lancer une campagne d’affichage ouvertement hostile au grand prédateur en partenariat avec la Fédé de chasse 07 et la Chambre d’agriculture… Même Sophie Elizéon, la préfète de l’Ardèche prend position contre le grand canidé, en […]